Disparition massive et mystérieuse des abeilles aux Etats-Unis


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Disparition massive et mystérieuse des abeilles aux Etats-Unis

Par Jean-Louis SANTINI

WASHINGTON (AFP) - L'inquiétude grandit chez les apiculteurs américains après la disparition mystérieuse de millions d'abeilles ces derniers mois.

Cette hécatombe menace la production nationale de miel et nombre de récoltes qui dépendent du rôle clé de pollinisation joué par ces insectes.

Les pertes d'abeilles vont de 30 à 60% en Californie et dépassent 70% dans certaines régions de la côte est et au Texas. Au total 24 Etats sont touchés ainsi que deux provinces canadienne, selon des estimations du département américain de l'Agriculture (USDA).

suite à lire ici

Modifié par Belizarius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ginka Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

Forcémement, à force de pratiquer la culture intensive, on en oubli la nature qui en prend toujours plein la g^^le. C'est dramatique, les abeilles sont à la base de tout un ecosystème...Malheureusement, ce n'est pas le premier cas et ce ne sera pas le dernier...

A quand une prise de conscience collective dans les pays industrialisés pour arréter le cercle vicieux de la surconsommation qui mène à ce genre de désastre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Disparition massive et mystérieuse des abeilles aux Etats-Unis

Par Jean-Louis SANTINI

WASHINGTON (AFP) - L'inquiétude grandit chez les apiculteurs américains après la disparition mystérieuse de millions d'abeilles ces derniers mois.

Cette hécatombe menace la production nationale de miel et nombre de récoltes qui dépendent du rôle clé de pollinisation joué par ces insectes.

Les pertes d'abeilles vont de 30 à 60% en Californie et dépassent 70% dans certaines régions de la côte est et au Texas. Au total 24 Etats sont touchés ainsi que deux provinces canadienne, selon des estimations du département américain de l'Agriculture (USDA).

suite à lire ici

EUUHHH! Et c'est ainsi qu'à force de jouer au con, on finit toujours par bouffer de la b.....

C'est pas un hasard si nos américains sont les premiers à réussir cette belle performance...

On en rirait presque... si ce n'était ce qui nous attend tous....

Et dire que nos cons de politiciens de tous poils et de tous bords n'ont que ça dans la bouche comme modèle: "Aux Etats Unis".... Bla bla bla !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

C'est peut-être en effet du a des OGM même si des insecticides ne veulent pas forcément dire la même chose.

Mais pourquoi éloigné d'emblée une infection mortelle massive? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Leiru Membre 1 659 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Le model Americain est un danger , et pas que pour nous , mais surtout pour les humains du tiers MONDE !

Je qualifis cela d'égoisme !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
Mais pourquoi éloigné d'emblée une infection mortelle massive?

Une infection se propage, on peut donc facilement avec le recensement des cas retracer une épidémie.

Si leurs données montrent une émergence globale des cas sur toutes les régions, on peut en effet penser à un autre facteur de type chimique ou pourquoi pas due à une semence OGM...

Mais comme d'hab se doit être un pesticide... Quand ils l'interdiront chez eux, ils liquideront les stockent chez nous et nos politiques mettront 10 ans à réagir!... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On a eu la même chose avec le Gaucho .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Mais pourquoi éloigné d'emblée une infection mortelle massive?

Une infection se propage, on peut donc facilement avec le recensement des cas retracer une épidémie.

Si leurs données montrent une émergence globale des cas sur toutes les régions, on peut en effet penser à un autre facteur de type chimique ou pourquoi pas due à une semence OGM...

Mais comme d'hab se doit être un pesticide... Quand ils l'interdiront chez eux, ils liquideront les stockent chez nous et nos politiques mettront 10 ans à réagir!... :o

Mais comme d'hab se doit être un pesticide... Quand ils l'interdiront chez eux, ils liquideront les stockent chez nous et nos politiques mettront 10 ans à réagir!...

C'est con à dire, mais ça s'est déja produit plusieurs fois..... et le Gaucho n'est que le dernier en date... Il y a eu le DDT dont on a banni l'usage en Europe et plus particulièrement en France..... plus de 20 ans après les USA....

On pourrait parodier Coluche: " Je vois pas pourquoi on se fout de la gueule des Belges et des Suisses...... nous les Français, on est largement aussi cons .."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ginka Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)
Mais comme d'hab se doit être un pesticide... Quand ils l'interdiront chez eux, ils liquideront les stockent chez nous et nos politiques mettront 10 ans à réagir!...

De même que quand ils l'interdiront ici, ils liquideront les stocks dans les pays en voie de développement.... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
On a eu la même chose avec le Gaucho .

Je ne comprends pas pourquoi certains vont chercher toujours les mêmes racourcis. Beaucoup d'anti-américanisme...? ok, pas moi.

Pour ce qui est du gaucho..., je possède des ruches, je suis entourés de parcelles de céréales : orges, blés, colza (pas de tournesol)....sûrement traités au Gaucho, Celest ou autres produits commerciaux, il n'y a pas de lien de cause à effets avérés. Mais cela est très facile de bourrer le crâne d'une opinion générale qui ne sait pas de quoi elle parle lorqu'elle aborde ce sujet.

Vous oubliez aussi que le traitement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
On a eu la même chose avec le Gaucho .

Je ne comprends pas pourquoi certains vont chercher toujours les mêmes racourcis. Beaucoup d'anti-américanisme...? ok.

Pas moi.

Pour ce qui est du gaucho..., je possède des ruches, je suis entouré de parcelles de céréales : orges, blés, colza (pas de tournesol)....sûrement traités au Gaucho, Celest ou autres produits commerciaux, il n'y a pas de lien de cause à effets nettement avérés. Mais cela est très facile de bourrer le crâne d'une opinion générale qui ensuite ne sait pas de quoi elle parle lorsqu'elle aborde ce sujet.

Vous oubliez aussi que les traitements de semences, chez tous les végétaux, ont permis de supprimer la totalité des traitements insecticides dans le sols ou en végétation, et qui étaient beaucoup plus dangereux pour l'homme, la faune et tout l'écosystème.

On pourrait donc se passer d'insecticides en culture? ce serait mieux pour tout le monde sauf l'industrie agro-chimique (Bayer, Sopra, Monsanto.....) mais qui a notion des conséquences ? Qui connait les dégâts du taupin, de la mouche (le vers de la mouche, qui se fixe dans les racines) ainsi que de tous les insectes vecteurs de maladies des plantes qui, si les traitements de semences n'existaient pas, auraient anéanti toutes les productions céréalières de la planète. Productions dont l'agriculture biologique ne pourra hélas jamais prendre le pas à la même échelle.

J'en profite au passage pour dénoncer les partisants inconditionnels du bio. C'est très faicle de dire : "moi j'achète et mange bio", pour son propre ventre chacun est prêt à tout. Mais quand il s'agit de raisonner à l'échelle planétaire, quand il s'agit de fournir des milliards de tonnes pour l'agroalimentaire, l'alimentation des animaux destiné à l'alimentation humaine, comment on fait ?

Tous les habitants de la planète n'ont pas de coop bio en bas de chez eux.

La vie des abeilles est faites de particularités que l'on découvre tous les jours.

Votre voiture, que vous démarrer pour faire 500 m ou pour acheter votre paquet de cigarettes ou faire votre loto ou votre tièrcé, nuit autant aux abeilles que les traitements de semences.

J'explique.

Les abeilles dépendent directement de la végétation qui les nourrit. En hiver, elles sortent peu et il suffit de leur "mettre à manger" très peu, avec un mélange en pâte fait de sucre et de miel avec un peu de protèïne.

La succession des saisons est importantes, la chaleur l'été et le froid l'hiver. C'est ce qu'on appelle l'alternativité. Cette alternativité est subie par les plantes et joue un rôle dans leur développement, tout comme les ours ou les castors ou marmottes hibernent. Une céréale, semée à l'automne, a besoin de cette alternativité. Un temps doux en novembre, du froid ou du gel sur janvier, puis une remontée de la température à partir de mars pour aboutir avec la chaleur de juin pour la floraison (les céréales fleurissent fin mai et pollennisent en juin)

C'est ce qu'on appelle le cycle des saisons.

Ce cycle est atténué avec l'effet de serre :

pas assez de froid l'hiver, c'est à dire pas assez de température inférieures à -5 degrés durant plus de quinze jours consécutifs. Pour épurer le sol des parasites nuisibles des plantes, il faut 15 jours de rang avec un gel conséquent (-7°), pour éviter la prolifération des bestioles (larves de mouches, de taupins,etc... et avoir recours au traitement chimique.

Et trop chaud l'été : les plantes et les animaux ne supportent plus le climats. Une preuve concrète : suivez les touristes...

Les touristes remontent au-dessus de la Loire ! Le sud de la France est devenu intenable en juillet et août. La Bretagne ne sait plus où loger les vacanciers. Le coût des locations ont atteints ou dépassés ceux de la côtes d'Azur (Morbihan et Sud-Finistère).

Enfin ... voilà mon explication. Alors laissez les américains tranquilles, ils ont une autre approche que nous de l'écologie, et bien plus mûre, et qui n'est pas faite de raccourcis ni de boucs émissaires.

Je dirais même : suivez les touristes ...et les canadairs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aimaire Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 37ans
Posté(e)

Je doute quand meme a peu de l'approche soit disant mure des Americain en matière d'ecologie.Ou alors tres mure voir meme presque pourri, j'ai rien contre personne mais quand on se defend de ne pas signé le traiter de kyoto sous prétexte que ce n'est pas avantageux economiquement ca me laisse perplexe(pas plus que le fait qu'il voulait racheter les part de pollution de certain pays, australie par exemple,comme par hasard eux non plus non pas signé le traiter).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ginka Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

je suis tout a fait d'accord avec aimaire: on ne peut pas affirmer ainsi que les américains ont une politique écologique exemplaire...

Pour ma part, j'ai de la chance d'être en campagne (c'est un choix), je fais mon petit jardin bio pour avoir des légumes et fruits de saison.Mon éthique est de ne jamais employer de pesticides et autres engrais, car on peut tout a fait se servir de combinaison de plantes,( par exemple afin d'éviter certaines maladies ou infestion) et tant d'autre choses naturelles!!! C'est sur, le rendement est moindre, l'aspect n'est pas parfait mais c'est avant tout un produit qui aura grandit dans le respect.

Je peux vous dire que les petites abeilles se portent bien et nous sont d'un grand secours pour la pollenisation...

Alors, laissez moi douter dans le fait que tout ces produits chimiques et autres transformation OGM ne soient pas liés à cette hécatombe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
J'en profite au passage pour dénoncer les partisants inconditionnels du bio. C'est très faicle de dire : "moi j'achète et mange bio", pour son propre ventre chacun est prêt à tout. Mais quand il s'agit de raisonner à l'échelle planétaire, quand il s'agit de fournir des milliards de tonnes pour l'agroalimentaire, l'alimentation des animaux destiné à l'alimentation humaine, comment on fait ?

J'en profite au passage pour rappeler qu'il existe des techniques ancestrales datant des celtes qui était au-delà de la frontière romaine en grande-bretagne, et qui obtenait une production suprenante... En effet cette production au mètre carré ne pu être égalée avec nos techniques modernes que dans les années 1950... Il suffisait donc de laisser se décomposer les végétaux coupés sur place ou de la paille pour obtenir un meilleur rendement.

De plus pour ce qui est des pays par exemple d'afrique, un grand nombre serait auto-suffisant depuis très longtemps, s'il n'y avait pas des guerres et de mauvaises gestions. De même que s'ils cultivaient leurs propres espèces indigènes qui sont réellement adaptées à leur environnement et n'utilisaient pas nos semences, il aurait beaucoup moins de problème d'approvisionnement! Malheureusement ces espèces indigènes on était mise de côté et pour certaines sont en voix de disparition ou déjà totalement disparues.

La culture scientifique, le progrès ne s'inscrit pas uniquement dans une démarche entièrement chimique de laboratoire limité par notre imagination... Mais dans une connaissance accrue de tout type! Les techniques, reposant sur nos connaissances, sont aussi un savoir à par entière...

Par ailleurs la "nature" fait depuis des millions d'années une sélection drastique de ce qui marche et ce qui ne marche pas, nous avons beaucoup à apprendre de ce chimiste qui travaille encore et a travaillé pour nous...

Il y a une théorie qui commence à faire des remous et qui pourtant semble assez pertinente car elle s'inscrit dans une évolution naturelle des écosystèmes... C'est le dosage des toxines. En effet, dans notre petitesse d'esprit, plus la concentration d'un composé est fort plus l'effet est important, moins il est concentré moins il a d'effets, et au bout d'une concentration seuil, il est impossible d'en mesurer ses effets.

Cependant c'est sans compter que les organismes se défendent...

En réalité il apparaîtrait qu'en dessous d'une certaine concentration l'hôte ne se défend plus contre le composé extérieur en question, et donc finalement l'effet est beaucoup plus important que si le produit était fortement concentré... C'est un peu comme si ne voyant pas l'armée nous laissions le pont-levi baissé, et l'ennemi entrer.

Ainsi si cette théorie vient à être confirmée et reconnue par la communauté scientifique, toutes nos normes de toxicité reposant sur des seuils de concentration seront à revoir...

Dans le même genre mais beaucoup plus contre-versé, car beaucoup plus difficile à prouver, les toxicités cumulés de plusieurs composés ne seraient pas toujours une simple addition mais pourrait aboutir à une synergie spécifique qui pourrait multiplier les effets. Malheureusement la méthodologie scientifique reposant sur un groupe témoin et un seul facteur variant, ne correspond pas à ce genre d'étude ; et sans compter qu'il y a d'innombrables produits chimiques rejeté dans la nature et donc un nombre hallucinant de combinaisons possibles.

Je souhaite bien du courage pour trouver ce qui se passe!

D'ailleurs il y a un problème dans l'article, c'est qu'on parle d'abeille européenne, mais qu'en est-il des ruches africanisées? La réponse à cette question pourrait donc orienter fortement les recherches sur les causes... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant