Aller au contenu

Poiuytrez36

Membre
  • Contenus

    29
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Poiuytrez36

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 10/18/1982

Informations Personnelles

  • Pays
  1. On préjuge aussi en fonction de ce que l'on a déjà appris auparavant, l'on se rapporte à cela. C'est naturel. On s'appuie sur des explications assimilées, car on ne peut à chaque fois repartir de rien. L'analyse sans fin n'est pas toujours bonne car elle se contente d'observer et cela sans juger de ce que l'on a pu apprendre déjà. C'est assez destructeur de sa propre histoire et de la nature de l'esprit, en fait. Analyser c'est une infime partie de raisonner, importante mais qui ne vient pas forcément en premier lieu. Il faut aussi bien émettre des hypothèses, juger par son intuition, user de ce que l'on sait déjà, etc... Pour ce qui est de la généralité, cela provient à mon sens d'un raisonnement qui englobe tout ce que l'on sait et qui étend notre domaine. Il faut juste faire attention à être ouvert aux faits nouveaux. Mais tout remettre sens dessus dessous, à chaque fois, c'est pour moi de la folie, ou cela y conduit à terme. C'est pour cela que je dis que c'est destructeur. De même pour les croyances qu'il faut savoir respecter. L'homme qui se prétend tout savoir et qui n'a aucune croyance, ce mythe du parfait scientifique tout dans le savoir et jamais dans la croyance ou l'erreur, cela ne tient pas la route. Tout le monde reste sujet à l'erreur. Sans compter les difficultés que pose l'inconnu, les faits nouveaux.
  2. Le problème de la généralité, c'est quand on étend le domaine de notre connaissance et que l'on empiète sur le savoir de l'autre. C'est gênant pour les échanges. Il vaut mieux avancer sur ce que l'on sait et passer le relais à l'autre dès que cela nous dépasse, même si cela est frustrant d'avouer qu'on est limité. Après, une généralité, on ne peut pas empêcher qu'elle vienne naturellement dans notre esprit : c'est le fonctionnement propre de la logique que de discerner, séparer, rapporter, classer, généraliser, juger, etc... Faut juste, à mon avis, savoir où sont les limites. Car notre esprit, quand bien même serait-il bien-fonctionnant, n'avance que d'après des données, un environnement, une histoire, un vécu, avec les autres. L'esprit n'est pas seul, isolé de tout, dans un raisonnement abstrait et absolu, en dehors du monde. Sinon pour les insultes, je pense que cela peut braquer, plus que de servir. C'est pas mieux quand, dans une discussion, on fait chacun de son côté un effort pour poser une pierre au fil du raisonnement ? Plutôt que de s'avancer dans ce que l'on sait déjà et de l'étaler pour se confirmer dans son orgueil, mais ainsi de rester au point-mort ?
  3. Tout-à-fait, il s'agit à la base de l'intention, avant l'acte et même avant la décision d'agir. C'est là qu'il ne faut pas écouter Satan, car bien entendu, il est toujours là pour souffler le mal.
  4. Dieu laisse le libre choix à l'homme. La vie de l'homme est à faire, et sa vie est sous sa responsabilité. Je pense que c'est une erreur - disons de "science-fiction" - de dire que la vie de l'homme est programmée par Dieu. Au contraire c'est l'homme qui trace sa route. Quant au choix entre le bien et le mal, il est on ne peut plus simple : on peut faire soit l'un soit l'autre. Sauf les conséquences qui d'une manière ou d'une autre rattrape un beau jour son auteur. Quand on dit que Dieu est omniscient, cela concerne surtout l'homme, ses actes. Il voit (sait) tout ce que l'on fait, mais tout en nous laissant libre. Ce qui n'enlève pas le jugement au jour dernier, bien entendu. Tu pars à mon avis d'une mauvaise compréhension de l'omniscience de Dieu. Il ne s'agit pas d'une omniscience "scientifique" comme un météorologue pourrait savoir par calcul s'il va faire beau demain, ou ce que tu vas décider... Et puis la mauvaise conscience heureusement qu'elle existe, car sinon on oublierait et on passerait tout le mal qui peut être fait sur Terre. Donc pour la torture boyaux comme tu dis, c'est simple, il suffit de ne pas mal agir, et l'esprit est tranquille ! Et donc ne pas utiliser sa liberté pour agir mal.
  5. Dieu sait tout sur les créatures et le monde, puisqu'Il est à leur origine. Il est donc bien omniscient, entre autres, car à l'origine de tout. Il est de même omnipotent car Il peut distribuer Sa grâce à qui bon Lui semble. De plus c'est vrai qu'Il est omniprésent car on peut Le retrouver partout, à tous les niveaux. Le libre-arbitre, c'est le choix que l'homme a à agir en bien ou en mal, et cela depuis sa première désobéissance au paradis, à cause de Satan. L'homme est laissé libre par Dieu de suivre sa propre voie, mais toujours dans la finalité du jugement dernier, le jour où l'homme passe devant Dieu et est jugé pour ses actes afin de décider s'il réintègre le paradis ou sil il finit en enfer. Pour ceux qui comprennent que l'amour de Dieu vaut mieux que de suivre Satan, le libre-arbitre ne sert qu'à confirmer les justes choix. Après Dieu n'empêche pas de suivre de mauvais chemins, même si je suppose qu'il en est mécontent et déçu... Après tout nous savons tous que nous sommes pécheurs. Seulement quand la grâce agit, l'homme peut se reprendre et être pardonné. C'est un miracle - l'amour et la grâce de Dieu - qui peut ouvrir et transformer le coeur de l'homme.
  6. Poiuytrez36

    jeanne d'arc

    Ceci dit, le "Tu ne tueras point" a été révélé un Moïse qui avait, juste avant ça, fuit au désert pour avoir tué un égyptien... hum hum. Comme quoi... D'ailleurs le premier commandement ce n'est pas celui là mais "Tu n'adoreras qu'un seul Dieu". N'inversons pas les choses. Et puis Dieu n'a pas parlé que par l'intermédiaire de Jésus. Je sais qu'en France la religion officielle est le catholiscisme, mais Dieu à mon avis se fout royalement des frontières et des peuples. Pour preuve, les nombreux prophètes à qui Dieu a parlé. Moïse, Jésus, Mahomet au minimum (je ne cite que les plus importants, il y en a bien d'autres durant les temps bibliques).
  7. Dieu est omniscient car Il est à l'origine de tout, tout passe par Lui. La liberté, l'homme l'avait au paradis, car Dieu avait l'homme comme créature préféré. Il a fallu que l'homme brave un interdit, poussé par Satan, pour que l'homme se condamne à la dure vie, faite de souffrance, de tentation, et d'erreur. A cause de Satan, et un peu à cause de lui aussi (et de sa femme). La vie sur Terre est une épreuve pour reconquérir le paradis. S'il échoue et fait sa vie en choisissant Satan comme conseiller, il finit en enfer pour le mal qu'il aura fait. S'il fait les bons choix, en toute liberté, alors il retrouve l'amour de Dieu pour lui et le privilège d'être à Ses côtés au paradis, dans Son amour. A l'homme de choisir librement de faire le bien ou le mal, puisqu'il a une fois suivi Satan, à lui de décider de se reprendre dans la voie de Dieu ou de persisiter avec Satan. Voilà à quoi sert la liberté de l'homme, sachant que Dieu est omniscient et que tout acte de l'homme est vu et compté par Dieu, quand bien même l'homme dissimule le mal qu'il fait, et Dieu sait aussi s'il agit hypocritement c'est-à-dire s'il veut tromper en ne montrant que des images bonnes de lui alors que dans le fond il agit mal. Voilà pour la petite histoire... à vous de voir et de faire...
  8. Poiuytrez36

    Le cycle de l'azote

    C'est du gras le tartre ? Excuse moi mais ça me dépasse... MDR
  9. Poiuytrez36

    Le cycle de l'azote

    C'est bizarre, pourtant les dents sont pas grasses ?
  10. Ben c'est n'importe quoi ses idées politiques, c'est tout. Désolé d'en blesser certains... C'est pas bon la franc-maçonnerie, voilà. Ca aggrave, l'esprit n'est plus sain. Que dire de plus ?
  11. Mélenchon est rentré depuis longtemps dans la franc-maçonnerie. Ca l'a sans doute tordu le cerveau, plus qu'il ne l'avait déjà. C'est du grand n'importe quoi ses idées politiques... à l'image de ses fanzouses.
  12. Poiuytrez36

    Le cycle de l'azote

    En fait pour le soufre je ne sais pas si c'est comme conservateur ou autre utilité ? Sodium Lauryl Sulfate (1787) Du grec ancien ἄζωτος, ázôtos (« invivable »). Il fut nommé ainsi par Antoine Lavoisier du fait que, contrairement à l’oxygène, il n’entretient pas la vie des animaux.
  13. Poiuytrez36

    Le cycle de l'azote

    Pour comprendre l'évolution de la matière des premières molécules, aux acides aminés, jusqu'à l'ADN. Une progression très longue...
  14. Moi le 17, des gâteaux à faire dans une association, prévu pour une oeuvre charitable. Je sais tout le monde s'en fout. Lol. Arfff. Remarquez on vendra plus. Haha.
  15. Poiuytrez36

    Le cycle de l'azote

    La vie d'habitude est représenté par l'eau H²O. Donc plus H puis O comme important. Il y a C aussi. Pour N (l'azote) c'est plutôt le vide et la mort. Azote = du grec a- zoo (sans vie). L'azote se retrouve dans l'agriculture pour détruire les micro organismes dans la terre. Mais bon, après tout, il faut quand même de l'Azote, c'est un peu comme S le soufre dans le dentifrice...
×