Aller au contenu

okman38

Membre
  • Compteur de contenus

    2 891
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5
  • Points

    98 [ Donate ]

À propos de okman38

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 12/06/1950

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    GRENOBLE
  • Intérêts
    Tous les plaisirs de la vie : la bonne bouffe , les bons vins , la musique , la peinture , les voyages , le soleil , la mer , le naturisme , le libertinage , et tous les sports .

Visiteurs récents du profil

10 812 visualisations du profil
  1. Les discours racistes et pro-armes de Trump ne favorisent pas la régression.
  2. Oui, plus de 6000 morts par tueries de masse depuis début 2019 et ça continue ... la connerie de Trump commence à couter cher à la société américaine et ... ce décérébré continue de donner des leçons aux autres pays du Monde.
  3. Sauf que l'époque n'était pas la même et que l'avion avait un intérêt général certain. Sans enlever les mérites à son inventeur, c'est plus la réalisation d'un fantasme d'enfant qu'une invention d'avenir. Elle ne présente un intérêt que pour l'armée ou peut-être pour les pompiers de par son utilisation énergivore et son peu d'autonomie. Aujourd'hui, l'avenir, c'est la préservation de l'environnement, et une invention digne de ce nom aurait eu un véritable intérêt si elle fonctionnait avec une énergie renouvelable (hydrogène ou solaire).
  4. Pour la comparaison j'ai seulement dit qu'il était impossible de le faire pour les raisons citées. Pour la culpabilisation du citoyen lambda, je suis pour, mais à condition que nos gouvernants et les lobbies qu'ils soutiennent assument leur propre responsabilité et fasse le premier pas. La prise de conscience doit être générale et si les multinationales sont les plus gros pollueurs, la somme de tous les citoyens lambda représente 7 Milliards de personnes et la transition écologique ne se fera pas sans eux. La pollu
  5. On ne peut pas comparer l'adaptation de notre économie à l'écologie à celui d'une économie de paix à une économie de guerre. En effet dans le 2ème cas, le passage de la paix à la guerre est immédiat et brutal et personne ne peut être dans le déni. Dans le cas de la transition écologique, nous avons à faire à une population mondiale qui ne subit pas et ne voit pas la dégradation de la planète et du climat de la même manière parce que conditionnée par une société de l'hyper consommation et enfermée dans un confort inconscient (ou conscient) qui la pousse souvent à être dans le déni de
  6. Je soutiens à 99% la cause animale car je pense que les animaux ont des sentiments, des ressentis, et éprouvent la souffrance comme les êtres humains et qu'ils doivent être respectés de la même manière. Par contre il y un bémol qui fait que je suis contre les végans et tous les extrêmistes qui veulent contrarier la nature. L'être humain, comme la plupart des animaux est carnivore depuis la nuit des temps et on ne pourra rien y changer. On ne peut pas empêcher la consommation de viande, ni par nous mêmes, ni par nos animaux domestiques, ni par les animaux sauvages, mais il faut se battre e
  7. Bolsonaro ou un autre, je n'ai pas envie d'une dictature en France. Quant à Macron, il n'a rien à envier à ses illustres prédécesseurs ... Sarkozy ne devait-il pas passer les cités au karscher ? Il y a longtemps que le mal était fait quand il est arrivé à la présidence et c'est aujourd'hui plus compliqué que ce que certains le pensent. Ce qui arrive aujourd'hui est le résultat d'un laxisme de 50 ans.
  8. Le problème de beaucoup de sympathisants d'extrême droite, ou autres d'ailleurs, c'est qu'ils adhèrent très souvent à un discours qui leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre mais qu'ils ne prennent pas un peu de recul pour réfléchir à ce qu'il y a derrière.
  9. Je parlais de tous ceux qui postent sur les réseaux sociaux et qui envient le changement du Brésil. Ils sont légions mais ils n'imaginent même pas ce que peut être une dictature.
  10. Je ne compare pas les 2 pays mais les réactions des sans cervelles qui, eux, aimeraient pour la France un président comme Bolsonaro.
  11. Entre plus de fermeté envers les délinquants, qui semble effectivement souhaitable, et un régime autoritaire, il y a un monde et à écouter et lire certains sur les réseaux sociaux, au sujet de l'élection brésilienne notamment, on a l'impression que les gens n'ont aucune conscience de ce que peut être un tel régime. Les français veulent de l'autorité et de la fermeté pour les autres mais sont trop soucieux de leurs libertés pour envisager de la remettre entre les mains d'une seule personne. Imaginez une France sans grèves ni manifestations !
  12. Le laxisme est, sans aucun doute, une des causes de l'explosion de notre société, mais il n'est pas la seule et je ne pense pas qu'aucun régime dit "autoritaire" connu dans le monde ait apporté la solution pour que les humains puissent coexister.
×