Aller au contenu

Ninsu

Banni
  • Contenus

    168
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ninsu

  • Rang
    Forumeur inspiré

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Ninsu

    L'amour rend stupide

    ça se chamaille pas mal par ici C'est la cour de récré du forum ?
  2. Ce que c'est emmerdant alors que tu te mettes à le lire .Zut ,prout ,cacaboum ,ouin
  3. "Le vieux qui lisait des romans d'amour" de Luis Sepulveda
  4. Zénalpha, je pense que tu ne m'as pas bien lue.Je dénonce justement ce pseudo intellectualisme de certains philosophes qui emploient à dessein un langage verbeux pour épater la galerie et impressionner les faibles d'esprit.Il est assez amusant qu'au début du XXeme siècle, des vedettes de la philo tel que Heidegger ait attiré autant de gens à leur cours et que ceux-ci en sortant se regardait tout ébahis , se congratulant d'avoir été là où il faut mais se trouvant pourtant dans l'incapacité de ne pouvoir répéter ce qui a été dit . Malgré tout,la philo m'attire.Je n'irai pas jusqu'à prétendre que déclarer aimer la philo soit une tautologie comme tu sembles le sous-entendre,ce qui ne va pourtant pas de soi pour certains esprits espiègles des adeptes de la pensée de derrière qui postent ça et là ,mais c'est comme cela que je le ressens.Fut un temps,j'ai été intriguée pas mal par la psychologie ,mais je pense être arrivée au bout de quelque chose.Aujourd'hui,j'ai rejoint la discipline philosophique par le même truchement de l'âme qui m'a poussée à étudier la psycho.C'est par ce biais aussi que j'aborde la littérature. Je ne suis pas contre une certaine rationalité en philo et au lycée c'est son côté rationnel qui m'a plue tout de suite.Même si je donne la préséance sur une certaine subjectivité en la matière,j'ai aussi besoin d'une certaine dose de rationalisme y compris dans mes loisirs.C'est dire que la chose en elle-même ne me rebute pas Tu fais référence au mathématique pour appuyer l'idée que la philo n'est pas à la porté de tous.Par mes obligations ,je suis amenée à en faire tous les jours.Et dans ce domaine,une démonstration élégante et percutante utilise les procédés les plus simples et les plus concis afin d'amener celui qui n'a jamais fait de mathématique ,à pouvoir comprendre sans peine ,la démarche qui est la tienne . La philosophie devrait faire pareille.Mais bien au contraire ,elle s'éloigne de cet objectif pédagogique pour aller vers des sommets de plus en plus fumeux.Pour comprendre un concept philosophique,comme en mathématique pour les meilleurs démonstrations,on ne devrait pas avoir dans les pattes 8 ans de philo .Cet art qui n'est pas une science dure comme les maths est pourtant devenu le club fermé de certains précieux
  5. Ninsu

    Les gens en surpoids

    La drôlesse veut se rassurer en posant le portrait type du gros connard type du dimanche complètement beauf qui se farcit une grosse à l'occasion pour la déconne.Mais y a des gens bien sous tout rapport,la preuve Zénalpha qui peuvent pas s'empêcher au mieux d'avoir un petit smiley au pire un ricanement bestial et bien bruyant pour attirer l'attention de tout le quartier sur la bête. Elle vient de faire l'expérience de la cruauté du monde.Faudra qu'elle s'y fasse ou bien elle devra maigrir ou s'endurcir,selon
  6. Je n'ai choisi aucun camp .Je parle depuis mon amour de la philo,contrairement à ma petite diatribe du moment,qui pourrait lelaisser penser De ce fait ,je visiterai ton lien sans faute
  7. Quand on sait que tout un chacun ,lors d'un débat a déjà choisi à priori le concept qu'il va défendre et que de plus les concepts mis en rivalité sont d'une simplicité enfantine ,on se demande pourquoi certains philosophes se lancent dans des diatribes abstruses,si ce n'est pour mettre un fossé entre lui et le commun des mortels. En lisant certains ,je comprends pourquoi les philosophes de l'époque moderne sont aussi imbuvables car plus on n'a rien à dire ,plus on y met de fioritures pour enfumer les gens ,afin que derrière ce langage nébuleux ,les gens croient naivement qu'il y a un mystère de derrière à élucider pour les plus curieux et les plus courageux d'entre nous. Quant Socrate nous faisait part de l'élitisme de la discipline philosophique,il ne parlait certainement pas de cette tendance au sophisme,patente chez certains sur ce fil, qui ne font de la philo que pour avoir le dessus sur son locuteur. La recherche de la sagesse n'est certes pas donné à tout un chacun et là ,je rejoins assez le père de la philosophie lorsqu'il exclut la majeure partie des gens dans cette quête de vérité.Cela demande de travailler certaines qualités morales et non pas seulement intellectuelles qui ne sont pas à la porté de n'importe qui.Mais les philosophes devraient dire la vérité et dire enfin que leurs discours ne sont aussi alambiqués que par amour de la sophistique et non pour faire triompher le vrai.
  8. Ninsu

    Éloge du silence

    Les philosophes n'ont toujours pas trouvé la vérité ,c'est pour cela qu'ils parlent encore aujourd'hui.Et comme disait la mère Denis c'est pas demain qu'ils arrêteront de causer
  9. Ninsu

    Qu'écoutez-vous en ce moment ?

    Bonsoir, http://youtu.be/4lWfozoXgzs
  10. Ionkori La question du determinisme et donc de l'irresponsabilité de l'être n'est pas moins une question morale que sociale car si tout le monde prétendait être déterminé ,alors chacun pourrait commettre tous les crimes possibles et inimaginables et opposer à la société son irresponsabilité.Ce serait l'anarchie la plus totale et le chaos le plus complet où aucune société ne serait viable dans ces conditions.C'est ce qui a fait dire à Spino qu'on était plus libre sous la loi des hommes qu'à l'état de nature dans les bois. Tu demandes à ce que l'on te prouve l'existence d'une liberté absoulue dégagée des contingences sociales.Mais saurait-on reconnaître une liberté intérieure si on n'a pas expérimenté une liberté sociale ( la liberté de ses mouvements propres par exemple).Il est donc impossible de démontrer l'effectivité d'une quelconque liberté sans l'aspect extérieur et social de cette liberté S'il y a liberté absolue ,elle ne peut donc être mesurée qu' à l'aune de la liberté dans la réalité et la contingence.Le fait de pensée semble être inaliénable et semble représenter parfaitement le paradigme de cette liberté absolue.Mais cette même pensée est soumise elle-même à la raison,qui est elle même soumise à d'autres diktat tel que l'éducation,l'environnement sociale ou les capacités intellectuelles de chacun Donc pour savoir ce qu'est la liberte,il suffit de distinguer ce qui dépend de nous ou non.Mais le fait de penser ce que je pense n'est il pas la somme de mes peurs et mes souffrances.La pensée soumis à soi_même et non à autrui est elle aussi libre que le prétendait Descartes ? Sarte ,prend le contrepied de tout ceci en partant du paradigme contraire.Ce ne sont pas notre inconscient qui parle et donc notre part de déterminisme lorsque nous agissons ,mais nos actes sont l'expression de notre liberté et donc de l'essence même de l'homme Je ne suis pas partisane d'une liberté absolue ,ni d'un déterminisme absolu,comme je l'ai écrit précedemment et nous demander de prouver que nous sommes absolument libre est aussi incohérent que de demander à quelqu'un de prouver le determinisme absolu en remontant jusqu'au bigbang .Comment vouloir prouver la liberté inaliénable de l'homme si vous-même vous ne parvenez pas à remonter à la cause première pour nous prouver le contraire.Il faudra bien à un moment donné partir d'un postulat et construire son raisonnement à partir d'une croyance ou non d'une liberté ou d'un déterminisme donné.Il faudra bien à un moment ou à un autre arrêter la pensée pour qu'elle puisse être efficiente.Cette posture relève plus d'un choix des concepts ,plutôt que d'un raisonnement nécessaire et suffisant .Mais ce choix comme l'a relevé Quasi modo ne relève pas non plus de la liberté de chacun car le déterminisme relatif est entré une nouvelle fois dans ce parti pris .Ni liberté,ni determinsisme ,mais la voix du juste milieu qu'évoquait Aristote
  11. Spinoza disait que nous étions déterminés par tous ce que tu énonces,mais ce qui nous rend libre serait de connaître les causes qui nous déterminent.Freud n'a pas voulu autre chose avec sa thérapie de la parole qui libère en parvenant à la conscience. Dédouanner les gens de toutes responsabilités risquent de nous faire sombrer vers une société invivable La responsabilité et son pendant la liberté sont conditionnés selon Sartre à notre capacité à choisir.Non seulement ,l'homme est responsable de ce qu'il fait mais il doit aussi construire sa propre morale pour pouvoir choisir.C'est une liberté sans Dieu,sans déterminisme aucun car l'essence de l'homme est en construction perpétuelle. Je me situe quelque part entre Sartre et Spinoza.Nous sommes libre de choisir mais dans une certaine limite.Nous n'avons pas les mêmes chances au départ ,mais nous devons faire avec pour nous accomplir au mieux,même si le déterminisme social nous plombe pas mal.Mais certaines circonstances extérieures,nos capacités propres peuvent nous tirer du déterminisme sociale propre à Durkheim Le déterminisme se vérifie par le fait que nous ne pouvons imaginer ce que nous ne connaissons pas.Un petit des favélas qui vit de petits larcins ne peut de lui-même s'interesser à des sujets de sciences ou de litteratures ,si quelqu'un d'autre ne le convainquait pas de l'intérêt de ces 2 disciplines et de ce qu'il pourrait en retirer pour son avenir professionnel ou son accomplissement personnel.Ce gamin est determiné par son environnement,mais il est libre de choisir la voie qui se présente à lui ,le jour où elle se présente.Selon Sartre,on fait entièrement son destin,mais je ne suis pas d'accord tout à fait avec cela.On fabrique son propre destin selon une certaine mesure mais tout ceci estconditionné par des facteurs internes ou extérieurs dont on n'a parfois aucune conscience
  12. Tout comme les porteurs de valises ont endossé le combat des opprimés algériens.Et on ne me l'a fait pas à moi.J'ai passé l'âge d'avoir peur du grand méchant loup surtout s'ils portent des babouches
  13. J'ai posté 10 fois les mêmes liens dont un de France 24 pour ce qui est des soins à Daesh dans les hôpitaux israéliens,mais t'étais trop occupé à te friter avec les autres pour y faire gaffe Les élites du tiers monde se barrent pas par gaîté de coeur.Ils partent la mort dans l'âme comme tous déracinnés qui se doit,mais ils sont victimes de la politique française de la françafric et de la poltique des faucons américain pour le moyen-orient qui foutent le bordel là où ils passent Les capitalistes ont intérêts à ce que le salafisme fasse des dégâts sur notre sol pour pouvoir faire leur petite magouille pendant ce temps,sans compter les intérêts géo stratégiques plus qu'évident.Pendant l'affaire du voile à la fac,le medef a annoncé de grandes réformes sur les retraites .C'est passé à l'as car la populace était trop occupé par un petit bout de tissu qui faisait trembler tout le monde. Vous voulez être mieux protégés ,alors dîtes au gouvernement d'arrêter de soutenir l'Arabie Saoudite à qui on vend des armes et qu'on protège par des bases militaires J'ai posté le rôle d'Israel dans la déstabilisation du moyen orient qui utilise les américains pour ce faire.La revue Kivounim de 1982.Que je me fasse des copains après ça est le dernier de mes soucis
  14. L'OAS sont de vieux papys frustrés et rageurs de leur impuissance et n'ont un effet délétère que sur des forums background depuis leur maison de retraite.Par contre ,l'islamophobie galopante fait fuir les candidats à l'émigration.Nouvelle destination en vogue ,contrairement à ce qu'on croit ,ce n'est pas chez nous,mais en Asie,la nouvelle destination de rêve de nos chers cerveaux ultra diplômés.Et la tendance n'est pas prêt de s'inverser.Bien au contraire ,avec tout ce qui se passe au moyen-orient et en Afrique,elle s'accélère
×