Aller au contenu

Delateur

Membre
  • Compteur de contenus

    231
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    192 [ Donate ]

À propos de Delateur

  • Rang
    Forumeur activiste
  • Date de naissance 11/05/1995

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Je pense que ça va tendre à augmenter. Quoiqu'il en soit, seul l'utilisation des "vélos classiques" permettent d'obtenir un bilan environnemental meilleur sur le cycle de vie du produit. Pour le vélo électrique, il faut un alternateur, un moteur type brushless, des convertisseurs statiques… tout de l'électronique qui nécessitent certaines ressources (notamment les batteries) et qui proviennent en général de Corée ou de Chine. Cela peut tendre à diminuer aussi. Le consommateur lambda ne regardera pas l'autonomie ou la puissance du moteur. Les industriels vont alors sortir des vélos avec
  2. Du point de vue écologique, il est sûr que le vélo électrique impact moins l'environnement qu'une voiture thermique classique. Cependant est-ce le meilleur moyen? Je ne suis pas sûr que l'impact environnemental d'un vélo électrique sur l'ensemble de son cycle de vie (notamment la phase transport avant vente et recyclage) soit moins important que celui d'un tramway comme le dispose la ville de Nantes.
  3. Avouez que la situation est comique : Les médias nous ont servi Mr Macron sur un plateau d'argent lors des dernières élections présidentielles, il s'agissait du seul candidat épargné par les journalistes. Et aujourd'hui, nos chers journalistes cherchent la moindre miette à se mettre sous la dent pour descendre Macron et ce, depuis quelques réformes compromettante pour les premiers de cordées…
  4. Affaire Benalla qui tombe pendant les débats sur la réduction du nombre de député… Affaire Fillon qui tombe pendant les élections présidentielles alors qu'il était le favori... Affaire Dominique Strauss-Kahn qui tombe avant les primaires de gauche pour les présidentielles 2012 alors qu'il était le favori... La politique c'est beau, un beau merdier. La plupart des politiciens ont des choses à se reprocher et il est normal qu'ils soient jugés… En revanche c'est agaçant que les révélations tombent sur des périodes stratégiques.
  5. En effet, ça reste malheureusement un tabou pour l'Église. C'est ce qui explique le silence des gens bons. Ils ont hontes des actes de ceux qui ne respectent pas leur croyance. L'histoire n'est pas de leur côté et il le savent. Alors ils ferment les yeux et ce n'est pas la bonne attitude à adopter. Toutefois je les comprends, ils ne veulent pas ternir l'image de ce qu'ils représentent.
  6. Comme pour tous textes, le fait d'extraire une phrase ou un paragraphe sortie de son contexte peut être interprété de la mauvaise manière. C'est exactement la même chose lorsque les médias sorte une phrase d'une interview pour descendre une personne. En lisant le discours complet, on est loin de l'image véhiculé par les médias. Alors imaginez le pouvoir de déformer un texte sacré. Dans toutes les religions, il y a des sectes ou des personnes utilisant les textes sacrés à leurs fins. Tout ça pour dire qu'une mauvaise interprétation se fait lorsqu'on écoute l'avis ou lis des extraits
  7. Le coût de fonctionnement des enseignes classiques (Carrefour, Leclerc…) est bien plus important que celui des géants de l'internet. De plus, Amazon achète ses marchandises en plus grand nombre ce qui réduit considérablement le coût unitaire. Me concernant, j'achète sur internet ce qui ne s'essaie pas (pas de vêtement par exemple) et ce qui ne nécessite pas d'avoir un service après-vente accessible (PC, de téléphone, d'électro-ménager…). En sommes, j'achète livres, coque de téléphone… enfin ce genre de chose sur internet.
  8. C'est même certain. Et puis, on a bien assez de mystère à résoudre sur le peu que l'on a observé.
  9. Delateur

    Le basket fait-il grandir ?

    J'ai fais 12 ans de basket (de 10 ans à 22 ans) en club de façon très régulière, avec une bonne alimentation et un bon sommeil… et je fais… 1m75. Donc peut-être qu'on prend 2-3cm de plus avec un tel sport, mais pas beaucoup plus. Un professeur spécialiste du rachis m'a dit qu'en moyenne, notre taille correspond à la moyenne des parents +6cm. A prendre avec des pincettes, c'est une moyenne.
  10. La dernière sonde envoyée par la NASA, il y a quelques jours, atteint une vitesse de pointe de 690 000 km/h. Sources : https://www.sudouest.fr/2018/08/09/la-sonde-parker-s-envole-samedi-pour-toucher-le-soleil-5297371-4725.php https://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/08/12/nasa-suivez-le-decollage-de-la-sonde-parker_5341733_1650684.html
  11. @riad**@querida13 C'est effectivement la piste actuelle concernant la recherche d'exoplanète. Le premier critère de sélection est la distance à l'étoile, qui est fonction de sa taille. Puis, l'analyse du spectre de rayonnement émit par l'étoile lorsque la planète passe "devant" (entre nous et son étoile) permet de comparer l'atmosphère de l'exoplanète à la nôtre. Quoi qu'il arrive, on ne peut jamais avoir de certitude. Si l'atmosphère est proche du nôtre, rien ne nous dit que la vie s'y est développée. Si l'atmosphère est différent du nôtre, rien ne nous dit que la vie ne peut pas s'y dév
  12. Même si une autre espèce intelligente pouvait se déplacer à la vitesse de la lumière, la distance les séparant de nous serait bien trop grande pour envisager un voyage afin de nous rejoindre. Pour information, l'étoile la plus proche de nous est Proxima Centauri à 4,23 années lumière. La galaxie la plus proche de nous est Andromède à 2,55 millions d'années lumières Alors peut-être que nous pouvons observer des planètes abritant la vie, peut-être qu'une planète abritant la vie peut nous observer, mais je doute fort qu'on puisse se rencontrer un jour. Navré pour le Nevada...
  13. Tout à fait, et c'est même fortement probable, c'est la quête des exoplanètes. La vie telle que nous la connaissons peut se développer dans n'importe quel système solaire pourvu que la planète se trouve sur un intervalle offrant des températures tout à fait correctes. Mais cela ne suffit malheureusement pas à donner la vie, il faut un nombre considérable d'autres facteurs. Mais vu le nombre de système solaire, cela s'est forcément produit ailleurs. L'univers observable, ce fléau dont j'arrête pas de parler depuis le début… On ne peut observer au-delà de l'horizon et donc confirmer pa
  14. On connait le nombre de galaxie dans l'univers observable, au-delà on n'a aucune certitude.
  15. 5 milliards d'années c'est la fin du système solaire en effet. Par contre, l'Homme ne sera certainement plus de ce monde. Catastrophe naturel, astéroïde, guerre, famine, réchauffement climatique sont des raisons pouvant éteindre notre espèce bien avant que notre Soleil soit à sec. Si l'univers est infini non. On peut estimer le nombre dans notre univers observable par des lois de densité et de probabilité, mais au-delà non.
×