Aller au contenu

Purple-Girl

Membre
  • Contenus

    170
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Purple-Girl

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 05/15/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

2695 visualisations du profil
  1. Purple-Girl

    Démenager ou pas ?

    Mon mari ne me soutiens pas, quand je m’énerve et lui demande d'agir de façon à ce qu'il m'aide, il dit qu'il n'aime pas que je lui fasse la pression, voir lui donne " des ordres" alors qu'il est sensé m'aider. Quand ça va très mal, il me dit "mais pourquoi tu ne me dis pas que tu a besoin d'aide ?" va comprendre !!!! J'en ai plus ce que assez de son jeu et je ne cesse de lui dire qu'il ne fait que se contredire. J'ai du mal à concevoir un accouchement serein, je l'imagine déjà fuir à grand pas ....et moi me retrouver coincée avec mes bébés. Il y a de quoi déprimer et perdre goût à tout !
  2. Purple-Girl

    Démenager ou pas ?

    Je penses bien avoir pris la bonne décision : J'ai décidé qu'on recherche un nouvel appart et qu'on déménage d'ici mais hors de question de retourner chez sa mère ! Je suis contente même si mon conjoint a du mal à mûrir et j'ai beau lui dire que ce n'est pas normal...on verra si ça tiendra assez longtemps.
  3. Bonjour tout le monde, Arrivé au fond...je me tourne vers vous afin d'avoir vos avis. Je suis mariée avec un bébé de 11 mois, j'ai déménagé avec mon mari depuis plusieurs mois puisqu'on vivaient temporairement avec ses parents. L'idée au début était d'économiser suffisamment d'argent afin de pouvoir s'acheter un petit chez soi par la suite, réaliser nos projets....etc. Le hic est que ma belle mère est d'une jalousie féroce vis à vis de moi, surtout que mon mari est le petit dernier. Elle m'a fait souffrir, d'autant plus qu'elle ment et se fait passer pour l'innocente au yeux de son fils. Elle est certes, très gentille et serviable mais dès que cela implique son fils, elle ne cesse de se comparer, rabaisser, se moquer....s’immiscer dans nos problèmes de couples...et.c. Je ne jouissait d'aucune intimité et cela me rongeait. Ce qui me faisait plus mal est que mon mari croit sa maman et moi non, du coup, elle me piège bien souvent en disant des sottises à mon mari. Après une grosse dispute ou sa mère a été impliquée, j'ai dit NON, je refuse de rester. On a loué un appartement dans les environs et depuis je suis ENFIN tranquille. Cependant, aujourd'hui, ça ne va pas du tout avec mon mari et il agit comme toujours...il va toujours se réfugier chez sa mère (chose que je ne lui interdit pas), ce qui me dérange beaucoup est qu'il lui raconte nos problèmes et ça je le refuse. Après une discussion assez intense, il dit que son frère va bientôt partir et il va laisser son appartement aménagé .... Il dit que ça serai bien qu'on s'y installe puisqu'on ne paiera pas un sou vu que l'appartement est DANS la MAISON de mes beaux parents. Du coup ça revient au même.... C'est tentant financièrement mais j'imagine la scène encore une fois : ma belle mère qui partage avec nous la machine à laver, quand je voudrai préparer un cake au four elle va fourrer son nez pour voir ce que je fais et ça me fait penser à de très mauvais souvenirs comme l'anniversaire de mon mari, naïve que je suis je suis partie dire à ma belle mère à l'époque que j'ai préparé un bel anniversaire, j'ai acheté un cake et un cadeau et tout....elle a vu rouge et dès que mon mari est rentré du boulot, mon beau père a convié mon mari pour lui parler d'un sujet sensible. Je savais que ma belle mère y était pour quelque chose mais elle ne cessait de jurer à mon mari qu'elle n'a rien dit, je ne la crois pas car quand il discutait avec son fils, elle était à côté entrain de les écouter et quand je suis venue la voir, elle ne me regardait pas et disais qu'elle n'avais aucune idée ! Elle a gâché son anniversaire et il n'a rien voulu avaler cette nuit à cause d'elle. Je ne me vois pas revivre ça mais ce qui ne va pas actuellement est que je suis à nouveau enceinte, je suis limite dépressive, je fourni peu d'efforts et j'arrive à peine à prendre soin de mon chez moi. Je ne cuisine presque plus et ça explique pourquoi mon mari veut que l'on retourne chez lui. Pour lui,ça lui évitera à lui au cas ou je suis fatiguée de devoir manger dehors...car sa mère sera là. Je refuse cela et je me demande aussi si je n'exagère pas ? Il est vrai que je n'assure pas à la maison actuellement mais en même temps, l'appart est un peu grand. J'ai pensé que l'on devrait rechercher un plus petit appartement ...donc moins cher. Qu'en pensez vous? J'accepte ce que propose mon mari sachant qu'on ne peut guère changer la nature des gens ou j'insiste sur mon indépendance et surtout que je gagne en confiance en moi.
  4. si si c'est bien moi ça, par contre dans la vrai vie je ne te garantie pas d'être moi même C'est épouvantable et j'essaie vraiment de savoir ce qui ne va plus chez moi. Pour l'année sabatique, c'est impossible ! Je ne peux pas rester sans rien faire, je dois absolument m'affirmer en "créant" quelque chose, en produisant un travail. sans ça, je me sens vide. Sinon, voyager, ça demande de l'argent et de la disponibilité du conjoint...pas très faisable
  5. Quand j'y penses il est vrai que j'en ai les larmes aux yeux... Je parle de mon papa presque chaque jour et ce après 3 ans de son décès. Je suis d'accord que revoir mon psychiatre ou peut être essayer de voir un psychanalyste me ferait le plus grand bien. J'y réfléchi A vrai dire je ne m'aime pas assez pour prendre une douche....une simple douche ! Je ne suis pas dépressive je le sais mais inactive depuis peu par ce que je me pose des questions sur moi même. Je suis consciente de ne pas être normale et ne pas avoir assez confiance en moi mais je bloque énormément dessus, je n'arrive pas à avancer. Vous imaginez que je me suis lancé pour coudre un ensemble de tour de lit, couhette,draps...pour le lit de mon fils et je souhaitais en faire la surprise à mon mari également. Quand par imprudence il a découvert ce que je faisais, j'ai été immédiatement démotivée....Pourquoi je fourni tant d'efforts ? Je ne suis pas parfaite mais j'ai tellement de potentiels et personne ne me dit que je le vaux bien et que je mérite toute les bonnes choses qui m'arrivent.
  6. Sincèrement c'est briller au yeux de l'autre, sachant qu'en ce moment les jaloux ne manquent pas ! Du coup, je peux continuer à rêver...Je n'aurai jamais la reconnaissance que je souhaites Je sais que je ne devrais pas voir les choses comme ça mais c'est comme ça que je sens que j'ai "réussi". J'aimerai tellement arriver au stade ou je réussirai tout mes projets sans me soucier de mon entourage, ça sera ma revanche contre les personnes qui m'ont fait souffrir et qui m'ont tant jalousés. Mais je ne sais pas du tout comment m'y prendre ?
  7. Oui je confirme, je le suis exactement comme mon père. Mais je ne sais pas comment m'en sortir...
  8. Bonjour tout le monde, ça fait longtemps que je n'ai pas écris dans ce forum. Je voulais avoir votre avis, même si en principe j'ignore en partie ce qui me dérange ! C'est fou et paradoxale mais j'ai besoin de vos avis. Alors, je suis maintenant mariée depuis 2 ans, j'ai un magnifique bébé et femme au foyer. Ceci dit, je suis plutôt active, j'adore créer, produire et surtout pas me limiter à la maison. La contre partie financière m'a aussi beaucoup stimulé... J'ai toujours beaucoup de projets en tête, je fais beaucoup de choses en même temps et je fais en sorte de tous les réaliser. J'ai exercé le métier que je voulais pendant 5 ans jusqu'à le maitriser, j'ai ciblé une grande école pour faire un master et je l'ai réussi avec mention, j'ai demandé à me marier et j'ai trouvé la bonne personne (même si sur certains plans je ne suis pas vraiment satisfaite), je voulais un beau bébé et Dieu merci, je l'ai eu. Mais n'empêche rester chez moi sans rien faire ne me convenait pas, j'ai trouvé une première mission en télétravail et ensuite une deuxième et après un poste freelance plus stable et pour finir u n autre poste est venu se proposer en parallèle au premier pour en arriver à l'objectif que je m'était fixé au début: avoir le double du salaire de mon mari et arriver au salaire de cadre auquel j'aspirais avant d'être femme au foyer. On vivait avec la belle famille mais maintenant on a loué notre propre appartement, très spacieux et chaleureux. Vous allez me dire ou est le problème ? J'ai vécu une sévère dépression après le décès de mon père et depuis tout a changé, je me connaissais tellement bien quand ça n'allais pas dans ma tête. maintenant, je demande aux inconnus de me dire ce qui ne vas pas ?!!! tout ce que je constate est que j'arrive à tout mais je continue à rechercher la petite bête...je ne suis jamais satisfaite,on aurait dit que je ne suis pas assez stimulé ?! Je ne me reconnais plus, j'ai pour habitude d'être bien et assumer mes décisions et surtout de ne pas trop me poser de questions. Aujourd'hui, je me demande si j'ai réussi ma vie ? Si je suis assez brillante ? si je suis intelligente ? Je ne prends plus soin de moi depuis bien lurette et je me douche vraiment occasionnellement !!!! Je me met en dernier...je suis plus focalisée sur le travail, la maison, faire à manger et bien sur prendre soin de mon petit. Je ne suis pas satisfaite de mon mari d'un point de vu maturité mais en même temps j'ai du mal à me plaindre car je le sais au fond, je ne pouvais pas demander mieux ... Je me dis qu'il faut que je fasse mieux, ce n'est pas toujours pas assez à mes yeux. J'ai bien d'autres objectifs en tête : finaliser un livre que j'ai commencé avant publication, rédiger 3 livres pour enfants, lancer mes deux blogs en écrivant deux articles par semaine, lire un livre par semaine....prendre plus soin de moi (ca je doute fort que je puisse y arriver)...Je ne sais pas mais j'ai un manque que je n'arrive absolument pas à combler et j'ignore ce que c'est. Je me dis que peut être est ce le manque de reconnaissance ? personne ne sais ce que je réalise et la belle famille ignore mes capacités. Mon mari ne me complimente pas spécialement sur tout ce que je fais ....bref, j'ai l'impression de réaliser tellement de choses mais au final ce n'est pas vraiment grand chose! Je ne veux pas sembler arrogante ni prétentieuse mais j'en connais des arrogants qui prennent du plaisir à me rabaisser et à m'ignorer. Pas la peine d'entrer dans les détails mais je me dis que peut être c'est ce qui me rend malade ? Je manque de soutien depuis le décès de mon papa, la belle famille ne me soutiens pas vraiment puisqu'ils ne m'ont jamais complimentés, tout ce que je reçois de mon entourage c'est de la jalousie....j'en peux plus. Comment m'en sortir ? Socialement, afin de m"éviter des soucis, je ne dis pas que j'ai fais de grandes études ni que je travaille, je m'habille de façon très très modeste...on me croirais jamais si on me voyais avant me trimballer avec mes habits grandes marques et pourtant ! Je me suis fais une amie comme ça et je suis tranquille...dès que je commence à en dire plus sur moi, j'ai des problèmes !On se sent mal à l'aise, on m'évite après...ou pire, on dit du mal à mon sujet. A part ça, c'est l'échec total, je n'ai pas de cercle d'amis mais éviter de trop parler de moi m'épargne beaucoup de problèmes. Comment me re construire ? Comment est ce que je peux m'affirmer et piétiner les jaloux ? Est ce que j'ai tord de me délaisser ? Je m'habille vraiment très mal et je m'en fou complétement, j'ai tellement plus d'assurance ainsi.
  9. Bonjour à tous et à toutes, J'ai besoin de vos conseils car je frôle la dépression et je suis presque convaincue je ne vaux rien ! J'ai 29 ans, j'ai cumulé 4 ans d'expériences (dont 1 an en tant qu'assistante recrutement, 1 an et demi chargée de reporting rh et puis 1 an et demi comme chargée de recrutement, au sein de 3 entités différentes). Après le décès d'un parent à moi, j'en suis à ma 4ème expérience au sein autre entreprise multinationale comme chargée de recrutement mais cette fois ci je suis amenée à travailler sur des profils plus pointus. Je changeais à chaque fois pour des raisons très claires et justifiables... Lors de ma dernière expérience et avant le décès de mon proche, j'avais décroché un poste très important de consultante, au bout de 2 semaines, j'ai laissé tomber (une première dans mon parcours) par ce que je n'étais pas prête et ça allais mal chez moi. Quand je me suis sentie plus tard prête, j'ai repris mes recherches et j'ai fini par décrocher un poste de chargée de recrutement similaire à mon dernier poste mais cette fois ci en CDD de 12 mois, l'avantage est que j'apprends plus et travaille sur des profils très pointus mais aussi, je travaille sur pas mal de projets RH. Malgré cela, je souffre le martyr ! Je commence à être convaincue que je ne vaux rien à cause de mon collègue qui aussi est le coordinateur de l'équipe. Hiérarchiquement je ne dépend pas de lui mais il détient toutes les informations dont j'ai besoin, je ne peux pas ne pas collaborer avec lui... Pourquoi je souffre ? des exemples : - Me fait des remarques sur mon orthographe dès que l'occasion se présente et à chaque envoi de mail, je panique à l'idée qu'il me fera une remarque - Pas mal de points qui sont organisés et qui me concernent également ou je ne suis pas invitée : rencontre avec un cabinet à deux reprises (alors que je travaille avec eux), pas mal de points avec les managers sur le recrutement alors que je suis également concernée - Quand je prends rendez vous avec un candidat, je dois être sur de voir aussi la disponibilité au niveau de l'agenda de monsieur pour prendre rendez vous, car il doit assister...il ne se gêne pas non plus de me demander de réserver des salles pour une réunion que nous avons ensemble, alors qu'il peux le faire par lui même. - Assiste aux entretiens et à la fin de l'entretien ne se gêne pas de me faire à chaque fois des remarques : ta posture n'est pas bonne, j'ai vu que tu n'a pas pris notes d'importantes informations, me surveille sans arrêt en entretien pour voir si j’écris et me fais signe de la main pour le faire...la meilleure parfois c'est quand il monopolise l'entretien et quand il finis avec ces questions (il ne m'en reste plus bien évidement), il s'excuse en partant "désolée mais j'ai un point urgent' et me laisse alors que je n'ai plus grand chose à dire - On nous demande de faire un point avec un manager pour soulever le malentendu quant à la compréhension d'un besoin Y, à cause de lui, on as pensé que j'avais mal saisi le besoin par ce qu'il a insisté à ce que je propose des profils inappropriés, le jour j du point...il vient me voir et me dit "moi je n'ai pas besoin de point, c'est toi qui en as besoin, par ce que de mon côté j'ai bien compris le besoin" - il vient à n'importe quel moment me demander à faire quelque chose sans pour autant chercher à savoir si je suis disponible, parfois je suis surchargée...et il ne réalise pas que ce n'est pas possible de faire tout à la fois, qu'est ce qu'il fait ? au lieu de m'encourager sur les sujets sur lesquels j'ai avancé, il va se fixer sur les sujets sur lesquels je suis en retard et va m'embêter à chaque fois en présence d'autres collègues "est ce que tu as avancé sur ça ?" " est ce que tu as envoyé ça ?" "est ce que tu as mis à jour ça ?" si ma réponse est non, j'ai droit à une leçon de morale "c'est prioritaire, il faut se bouger..." comme si je ne suis pas assez consciente de l'urgence de la chose, alors que tout est urgent pour lui !!! - Une fois encore, je vais travailler sur un fichier statistique assez compliqué jusqu'à 1heure du matin pour qu'au final au bon matin et 5 minutes avant la réunion, il va m'ordonner de supprimer la colonne qui comprends les formules et calculs les plus important (indicateurs)en disant "ça ne sert à rien" et remplacant celà par une colonne toute conne ou il faut remplir des couleurs manuellement au lieu de calculs ! Pour qu'au final mon fichier soit présenté par lui (tout fière) .... et moi bouillonnante, je refusais de présenter un travail modifié et bête. - Il se montre très gentil vis à vis de ma collègue, demande sa disponibilité pour fixer des RDV, par contre, m'envoie des invitations à moi sans pour autant chercher à connaitre mes disponibilités ou respecter mon agenda/La meilleure ? notre collègue a un accès sur le détails de son agenda alors que je suis la plus censé à connaitre le détails de ce qu'il fait car on travaille souvent ensemble, je n'ai pas d'accès et les activités sur son agenda sont cachées. J'ai pu atteindre 60% de l'objectif du recrutement de l'année au bout des 3 premiers mois de mon intégration, je travaille sur un projet intéressant.... J'ai aussi fait le boulot de la chargée de communication (par ce qu'on en as pas une) pendant une semaine et j'ai été félicité J'ai même touché à l'administration alors que ça ne me concerne pas ! J'ai aussi parlé du projet sur lequel je travail devant une centaine de personnes en plus du comité executif !!! et on me traite ainsi ? Je sens que je ne vaux rien, mon n+1 est plus proche de mon collègue....m'accorde une demi heure chaque semaine (difficilement) pour discuter du boulot, mais il peut facilement annuler son point avec moi pour x raisons (contrainte, urgence....)par contre, il maintient le même jour son point avec mon collègue qui va durer 1 heure ou plus ! Est ce que vous pensez que je suis une incompétente ????????? je me sens mal !!! je n'ai pas eu mes régles à cause de cela et je souffre psychiquement....je n'arrive plus à avancer. Je veux quitter mais j'estime que je ne mérite de travailler nullepart
  10. Il tient à moi et ne veux pas lâcher l'affaire. Il veux qu'on revienne ensemble et me supporte malgré le fait que je sois désagréable avec lui... Un homme qui ne veuille qu'une partie de jambes en l'air ne se casserait pas autant la tête avec moi !
  11. Alors déjà de : 1- Je ne réfléchi pas à faire des bébés (pas du tout dans mes projets) 2 - Je ne fais pas de fixation sur le mariage mais il faut quand même savoir que la personne avec qui on est si elle souhaite être avec nous, elle projete de construire quelque chose avec nous ? Est ce qu'il veut juste vivre le moment présent avec ses plaisirs sans prise de tête ? Sérieux, quand vous aimez quelqu'un. ..... vous voulez faire partie de ses projets, de pas qu'il se fixe des objectifs sans prendre en considération qu'il a une personne dans sa vie. Pourtant lui il veut partir à l'étranger .... etc, par contre il me dit si il a l'augmentation de salaire qu'il veut atteindre dans le long termes, à ce moment là il n'hesitera pas à s' engager, il le fera illico. J'en ai conclu vu qu'il est assez fièr comme homme, qu'il veut atteindre un certain niveau avant de s' engager. Surtout que dans notre culture (je suis d'origine maghrébine) les apparences et moyens sont jugés. Moi je m'en fou mais lui...il en donne plus d'importance qu'il n'en faut.
  12. Bonsoir à tous, J'ai besoin de vos conseils : moi et mon ex se sont quittés il y a plusieurs mois de celà et il revient demander après moi...mais surtout demande à ce qu'on reprenne ensemble. comment on s'est séparé ? après le décès de mon papa, on s'est petit à petit éloigné de l'un et de l'autre, surtout lui, quand à moi je faisait le nécessaire pour faire mon deuil. Il est devenu distant puis suite à une violente dispute, il a radicalement changé et n'avait soudainement plus les mêmes projets ! Avant c'était un engagement, un mariage...après, ce n'était plus rien, c'était ses projets à lui, ses objectifs et surtout il voyais que c'était impossible de construire qoi que ce soit avec une situation professionnelle dont laquelle il n'était plus satisfait. Aujourd'hui, il revient car il ne se voit pas sans moi mais surtout il revient sans pour autant s'engager en quoi que ce soit.... Ca ca me fait peur et mal en meme temps mais lui ne me lache pas....il veut absolument qu'on reprenne mais sans qu'il ne me promette quoi que ce soit. Quelque part il est trs honnête avec moi mais ça me laisse perplexe...je ne vois pas pq je me lancerais dans cette relation ? Il est formidable, on s'entend parfaitement mais pour la première fois on n'a pas les mêmes objectifs. a votre avis, que dois je faire ? je lui donne une chance à cette relation, on sait jamais ? ou ça n'en vaux pas la peine ?
  13. Moi j'ai remarqué le GRAND sourire. Lui qui d'habitude il n'a jamais été aussi SOURIANT, ça m'a surpris mais sans plus. Sinon, moi je me dis ça sert à rien de me faire des idées. Quand je vais récupérer mon argent, ça sera mon dernier contact avec lui à ce moment là, ça sera plus clair. Mais ce qui.nous as intrigué moi et mon ami c'est qu'il ne semblait pas vraiment dans le besoin et il a même dit que forcément il n'a pas trouvé une excuse plus crédible pour reprendre contact et j’accepte de le revoir. Quelque part il aurait peut être raison mais imaginons que OUI c'est vrai, et alors ? je ne pourrais jamais reprendre avec lui.
  14. Bonsoir à tous et à toutes, J'ai besoin de vos avis sur un sujet. Un de mes ex avec qui ça ne s'est pas spécialement très bien terminé mais avec qui je gardais contact de temps à autre pour demander après lui, s'est marié...une fois que je l'ai su, j'ai du prendre mes distances pour éviter les ennuis comme je le fais toujours avec mes amis ou ex masculins. J'ai eu hier après midi la surprise d'un message de sa part, disant que j'étais son dernier recours et qu'il avait besoin d'argent. Le connaissant, il n'est pas profiteur, il rend l'argent et ça n'a rien d'inquiétant mais bon j'avais proposé de lui verser l'argent dans son compte pour éviter de se voir mais il a dit que ça prendrais du temps et a proposé qu'on se voit près de chez moi. Vu que j'ai déménagé après le décès d'un proche à moi, il est venu, descendu de sa voiture...il a posé beaucoup de questions sur mon travail, comment ça allait...etc. Pas de sujets personnels et je n'ai même pas tenté de parler de sa vie perso pour éviter les arrières pensées. Bref, je suis de bonne foi, je l'ai aidé et je n'y ai pas pensé plus que çela. Par contre un ami à moi, qui est aussi mon ex :) m'a fait clairement comprendre qu'il en est après moi et qu'il ne s'agit que d'un pretexte. que même si il est marié aujourd'hui, il finira par te sortir des histoires du genre "ça ne va plus avec ma femme...etc". Bon, je l'ignore. le seul détail qui m'a marqué de cette courte rencontre c'est le grand sourire qu'il m'a lancé lorsqu'il m'a vu et le sourire qu'il gardait tout au long de ma discussion avec lui...c'était bizarre. Je ne veux vraiment pas me faire d'idées mais qu'en pensez vous de toute cette histoire ?
  15. Heu....je suis bosseuse moi même. Frivolité ? Je ne passe pas mon temps à surveiller les gens et je suis de loin la blonde du service (je suis brune :p) qui s' exhibe et provoque avec son regard. Le mec là avec son attitude, parfois ça m'inquiète.
×