Aller au contenu

Famnésie

Membre
  • Contenus

    51
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Famnésie

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 12/12/1964

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Ile de France
  1. :blush: Ben justement, les forumeurs ne sont pas des psys, c'est pourquoi tu n'arrives pas à résoudre le problème de tes enfants peut-être... S'ils ont un problème avec la violence, c'est peut-être qu'il y en a autour d'eux ? Ils regardent un peu trop la TV ? Ils ont des jeux vidéo +18ans ? Bon, j'extrapole, je te l'accorde... Mais il y a quand même une question qui me taraude : y'a-t-il un papa à la maison ? Si oui, il dit et fait quoi, lui ? S'il n'y en a pas, on tient surement une partie de l'explication (soit dit sans juger, j'ai élevé mon fils seule)... Y'a-t-il une famille pour donner l'exemple de ce qui se fait et de se qui ne se fait pas, en gros pour montrer comment on vit entre personnes bien élevées (des grands-parents, des oncles, des tantes, cousins, cousines) ? Je ne veux pas être blessante, simplement te faire regarder dans une direction que tu veux peut-être éviter de voir parce que c'est désagréable... L'idée du pédo-psy est donc, à mon avis aussi, la meilleure. Ils sont souvent de très bon conseil en matière d'éducation, c'est un peu leur métier, quand même. Maintenant, si ce que tu entends chez eux "ne te convient pas", c'est normal, quand on va voir ces gens-là, c'est un peu pour se regarder dans un miroir; et on n'aime pas toujours ce qu'on y voit...
  2. :blush: Un peu de sagesse et de coeur, peut-être... : « Je crois que l'évolution spirituelle implique, à un certain moment, d'arrêter de tuer les êtres vivants que sont les animaux, simplement pour satisfaire nos désirs physiques ». Mahatma Gandhi, prix Nobel « La grandeur d'une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux ». Mahatma Gandhi, prix Nobel "Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd'hui le meurtre des êtres humains." Léonard de Vinci, génie universel Ou pour les plus cartésiens : « Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre qu'une évolution vers un régime végétarien ». Albert Einstein, physicien
  3. Très très bien vu ! C'est exactement le genre de question qui se pose lors des procès relatifs à ce genre d'horreur. La victime peut "se laisser faire" sous l'emprise d'une autorité à laquelle elle est incapable de se soustraire.
  4. Bouleversée, le mot est faible. De très mauvais souvenirs remontent à ma mémoire. Secret de famille, surtout ne rien dire, ne pas mettre en péril l'équilibre précaire de la famille, ne pas lui faire honte. Et la culpabilité, même inconsciente, toujours, depuis toute petite. La seule parade à mon avis est d'abord de faire le calme en toi en allant voir un bon psychiatre. J'insiste, pas psychologue, psychothérapeute. Il ne faut pas avoir peur, c'est salvateur. Enfin, jamais à 100%, j'en suis désolée pour toi et j'en subi et en subirai toute ma vie aussi les conséquences. Mais c'est ce qui me permet aujourd'hui d'en parler publiquement, ce qui était impensable avant de passser par cette étape. Quand tu te sentiras plus forte et sauras que tu es réellement LA victime de l'histoire, s'il n'est pas trop tard (parce qu'au bout de quelques années la justice considère qu'il y a "prescription" !), traîne cet odieux personnage, ce monstre, en justice. Et peut-être d'autres langues se délieront, je pense à ta soeur. N'aie pas honte, ton cheminement psychologique est tout à fait normal, toute victime de ce genre d'acte barbare te le confirmera. Je suis de tout coeur avec toi.
  5. Certaines personnes de santé fragile ne peuvent faire autrement que se faire vacciner (entre la peste et le choléra...), c'est humainement compréhensible. En ce qui me concerne je ne me ferai pas vacciner. Les autorités pensent-elles vraiment que la population a la mémoire aussi courte ? Comment faire encore confiance aux autorités ? Le sang contaminé, les séquelles du vaccin hépatite B (mon propre médecin et ami me l'avait déconseillé pour mon fils), etc... Mais c'est une spécialité française semble-t-il ; le scandale de l'amiante, on n'en parle plus mais on en meure encore (je porte le deuil de deux victimes, et connais d'autres personnes atteintes). Le DDT dans les années 50, le talc M. dans les années 60. Dois-je enfoncer le clou en rappelant les cancers spécifiques dont sont victimes les agriculteurs amenés à utiliser des engrais et pesticides... qui finissent dans nos assiettes ! Une dernière : l'huile de palme qui rapporte gros à ses producteurs et ne coûte pas cher aux industriels qui la mettent dans notre alimentation, nos cosmétiques, partout depuis un moment, dans quelques temps on nous dira que ça a fait augmenter le cancer de ci ou ça. Tout cela est toujours une question d'argent, et nous sommes le maillon final qui paie dans tous les sens du terme. Puisque j'ai encore le choix et la chance de pouvoir m'informer, je préfère garder mes doutes qu'aller à l'abatoir en bêlant.
  6. Je suis une petite fourmi laborieuse qui perd sa vie à la gagner.
  7. Encore un film qui exploite le filon du goût de la peur de nombre d'entre nous. C'est beaucoup plus impressionnant que ce que j'ai moi-même réellement et bien involontairement expérimenté. Mais ça m'a suffit, et je ne vois jamais ce genre de films. Donc, tu as raison, pas de fumée sans feu...
  8. Famnésie

    L'humeur du jour

    Ennui, fatigue, demain il fera jour...
  9. Famnésie

    sur qui vous bavez?

    J'ai un faible pour Hugh Jackman... qui porte aussi bien la tenue d'Adam que le smoking !
  10. Je n'y crois pas une seconde ! Eventuellement, si partout dans le monde étaient nés d'autres enfants avec des messages provenant de toutes les autres religions, à la rigueur... On aurait pu croire à une manifestation planétaire du créateur, qui s'exprimerait à tous ses peuples dans un esprit pacifique, bienveillant, salvateur et réunificateur. Dis donc, y'a une bonne idée de scénar pour un film là ! Je m'épate parfois...
  11. Je suis une femme et l'amnésie me fascine. La mémoire est ce qui nous défini ; si on oublie son nom, son adresse, ses proches, les bons moments, etc, on n'est finalement plus personne. Elle est si fragile, peu de chose suffit à l'altérer... A part ça, ça va, hein... :blush:
×