Aller au contenu
  • billets
    9
  • commentaire
    0
  • vues
    536

"Night Distances, Waiting For The Sun, Waiting For Love, Waiting To Be Saved By The Light"

Karla*

197 vues

 

Parfois le soir toute la tristesse du monde entre dans mon âme.
La vie se traîne comme une lente agonie.
L’espoir, la joie me quittent, m’abandonnent.
Dans ma chair s’allument d’inguérissables nostalgies.
Dans mon cœur brûlent de vastes incendies.

Comme l’onde limpide, la vie, entre mes mains, s’échappe.
Je vis et me nourris d’ombres et de fantômes.
J’aime, et mes bras étreignent le vide et l’absence.
Illusions ! Je ne veux plus de vos présences trompeuses.

Mais soudain le voici qui approche, éblouissant, irrésistible. C’est Lui.
Lui que j’attendais. Lui que j’espérais.
La fontaine de la joie, en gerbes, s’élève dans le ciel de mon âme.
La vie revient avec Lui.

 

********

 

Révélation

- Midnight Choir -
"Mercy Of Maria"

As I drink too much
As I scream out of lust
At the moon for someone to touch me
As I fail to please
What the moon won't ease
I can't sit still from running wild
As I wipe my past
For something good to last
As demons are crowling under my skin
As I walk away
There's nothing to do but pray
That Maria will take me in her arms
At the mercy of Maria
Will I lay my aching head
At the mercy of Maria
Will I find my resting place
At the mercy of Maria
Will I lay my aching head
At the mercy of Maria
Will I find my resting place

girl-smoking.gif?w=490&key=8d4c93cfd50a8

 

651671e9a3f5cfb6862bb230e0f9faef.gif&key

 

 

14855632.gif&key=692bf64438b8c5bd36519e2

 

tumblr_oviupsnqUT1w8qokno1_500.gif&key=d

 

 

- Kaiti Kink Ensemble -
"Remedy"

Lay down, stay down
With me
No pain, no sound
Just me
Lay down, stay down
Feel me
No pain, no sound
Just me
Please give me this token
Let the words be unspoken
May you never know what I did to you
Please give me this feeling
Your touch may be healing
My heart and my soul
Lay down, stay down
Feel me
No pain, no sound
Just me

 

12739198.gif&key=e159b07f0d21993f5fd7573

 

tumblr_n0odduIkZJ1tnx4eko1_500.gif&key=4

 

 

tumblr_mj3i3nyDjF1ri960io1_250.gif&key=a

 

tumblr_p6sh7hiXOP1ud89gbo1_500.gif&key=2

 

Texte : @satinvelours Sélection des visuels & playlist : Karla*


Descriptif et explications du choix des visuels

Révélation

L’histoire raconte la séparation d’un couple après une dispute, « le soir » évoqué dans la première phrase du poème n’est pas à prendre au sens littéral du terme dans l’illustration, cela évoque plutôt le début d’une période de séparation douloureuse plus ou moins longue (il n’y a pas de repère de temps défini), « la nuit » évoquée dans le titre du billet indique le mal être des deux protagonistes qui s’accentue tout au long de l’histoire, le mot « distances » indique que les deux personnages vont vivre une période difficile chacun de leur côté, néanmoins l’histoire reste axée sur la jeune femme.

La première vidéo de « Midnight Choir » (chœur de minuit en français) évoque l’histoire de l’homme « Lui » après son départ ainsi que son état d’esprit (voir les paroles), la femme que l’on voit sur la vidéo est le souvenir qu’il a d’elle lorsqu’il a quitté son ex-compagne, c'est-à-dire l’image d’une femme dévastée par le chagrin.

La première image évoque l’espoir, la joie qui quittent la jeune femme, elle ravale ses rêves de bonheur, quant à la seconde image, celle du pissenlit, elle représente les inguérissables nostalgies, celles de vœux qui ne pourront plus être exaucés.

La seconde vidéo intitulée « The Best Pessimist  – Hearts » évoque les cœurs brisés de nos deux personnages, l’image de la vidéo quant à elle symbolise les souvenirs passés sous forme de photos jaunies par le temps.

Les troisièmes et quatrièmes images représentent les sentiments contradictoires de la jeune où se mêlent à la fois tristesse et mélancolie avec l’image de la pluie, mais aussi la colère avec la fureur d’un orage et les fleurs en feu qui représentent les vastes incendies dans le cœur de la jeune femme.

La troisième vidéo, « Remedy » (remède en français) fait écho à la première chanson, elle traduit l’état d’esprit de la jeune femme, l’image est ambiguë car la jeune femme sait que son remède est l’amour qu’elle portait à son ex-compagnon (voir les paroles), tout comme elle sait que seule, elle est en proie à ses propre démons.

La cinquième image représente une femme dans l’eau, l’eau signifie à la fois l’onde limpide de la vie mais aussi la vie elle-même or cette image est en contradiction avec le terme « limpide » utilisé dans le poème, l’eau est trouble et cela symbolise justement cette vie qui s’échappe, laissant place aux ombres et aux fantômes.

Sur la sixième image, la jeune femme flirte avec le vide qu’elle étreint mais aussi avec la mort, l’ambiguïté évoquée dans la description de la vidéo « Remedy » prend alors tout son sens.

La quatrième vidéo se nomme « An Ending (Ascent) », elle signifie la fin de cette période sombre avec le retour de la lumière, l’image représente un lever de soleil, l’eau représente la vie et les rayons de soleil évoquent « la fontaines de la joie, en gerbes » comme décrit dans le poème, dans l’illustration les gerbes sont représentées par ces rayons de soleil ainsi que par les fleurs que l’on voit sur la dernière image, entre, on aperçoit la main de l’homme qui par amour revient vers la jeune femme.

Bien que cette dernière description semble positive, elle n’en est pas moins ambiguë car elle peut être interprétée autrement, cela peut être aussi la dernière vision qu’a la jeune femme avant de mettre fin à ses jours, un dernier rêve avant de voir la lumière éternelle, la musique angélique contribue à laisser planer ce doute, le choix de la fin appartient aux lecteurs.

Il est à noter que dans le premier scénario, le retour de l’homme n’est pas à interpréter comme le retour du prince charmant, il ne s’agît pas d’un conte de fée. Cette histoire met surtout l’accent sur les comportements autodestructeurs et les paradoxes que cela suscite lorsque l’Amour annihile certains aspects de ces comportements, dans la première chanson celle qui raconte l’histoire de l’homme après son départ, il est fait mention de son abus pour la boisson, ainsi que la luxure dans laquelle il ne trouve aucun réconfort, alors que de son côté, tout au long du poème, la femme trouve refuge dans la dépression jusqu’à flirter avec la mort pour mieux se sentir en vie.

 


  • Like 1
   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité