• billets
    41
  • commentaires
    16
  • vues
    9 095

Blogapart-10

Reo

54 vues

16/02/2009

La compétition comme principe de répartition (1)

 La société humaine, entre autres originalités, s'est donné, pour améliorer la gestion des rapports entre individus, la notion de droit, qui lui a permis de mettre en place une multitude d'institutions pour éviter de régler les conflits par la (seule) violence, du genre "Le loup et l'agneau" (1).
 Dans certains cas, cela a pu aboutir à légaliser (voire à légitimer) des situations de fait, du type "La génisse, la chèvre et la brebis, en société avec le lion" (2), d'où l'expression de "clause léonine".

 Le droit établit, à côté des individus, désignés comme "personnes physiques", l'existence de "personnes morales", publiques ou privées, pour mieux définir les rapports entre différentes sociétés ou collectivités.
  La plupart de ces personnes morales jouissent du droit de propriété et possèdent donc un capital. Les richesses produites par les individus _ et leur contrepartie en valeur financière _ se trouvent donc partagées entre personnes physiques et personnes morales. Sauf inflation, la part des premières se trouve globalement amputée au profit des secondes. Compte tenu de la prudence, bien légitime, des investisseurs, on peut douter que le débit des échanges se situe à la même échelle que les réserves (probablement légitimes, elles aussi), détenues par l'ensemble de ces personnes morales. Mais c'est ce débit qui alimente le marché, ouvert à toutes les personnes (en principe).

 Malthus qui s'inquiétait de la poussée démographique, n'avait sans doute pas prévu la prolifération de propriétaires qui n'ont pas de besoins physiques, mais se trouvent de fait accaparer la plus grande partie des moyens nécessaires à la jouissance de ceux qui ont ces besoins physiques.

(1) La Fontaine, Fables, Livre I, fable 10
(2) ibidem, Livre I, fable 6


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant