Aller au contenu
  • billets
    23
  • commentaires
    30
  • vues
    5 773

Les voix de l'Enfer


420 vues

Je n'arrivais pas à dormir. Cette insomnie... Elle me rendait dingue. Elle me rendait violent. Ce n'était pas une violence physique, mais bien une violence mentale. Je me scarifiais mentalement, et ces mutilations m'arrachaient à la raison, et au peu de bon sens qu'il me restait. Les diverses remémorations, les différentes pensées perverses de mon passé, et les indescriptibles fantasmes de mon esprit dérangé m'écorchaient. J'étais à vif, nu, honteux.

Mes démons et mes peurs m'enfermèrent dans une cellule capitonnée. Loin, à l'abri de tous, je commençais à entreprendre ma descente. Je savais que je n'allais pas entrer par la grande porte, et que mon accueil n'aurait rien de chaleureux, mais je n'avais pas le choix... Je n'avais plus le choix.

Dans cette chambre, le temps s'écoulait différemment... Une seconde semblait être une minute ; une minute, une heure ; une heure, un jour ; un jour, un mois... Je n'avais plus d'heures, je n'avais plus la notion du temps. Son fil se mêlait à la confusion de mon être, l'affolant.

Puis je commençais à les entendre. Au début, elles agissaient comme des hallucinations de l'esprit, lorsqu'il est privé de conscience, et de raison. Elles n'étaient pas des hallucinations. Elles étaient réelles. Les voix de l'Enfer, un chant infernal qui nous entraînent dans une danse démoniaque, nous enfonçant dans les tréfonds de la folie, de la discorde personnelle, de la confusion... Elles ont été les dernières voix que j'ai entendu... Désormais, mon âme est à l'agonie, suffoquant dans ce corps de chaire, et de sang, criant, hurlant à travers ces muscles inertes. Conscient à l'intérieur, les voix de l'Enfer m'ont submergées. Je suis paralysé par la peur, l'angoisse, la honte...

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×