• billets
    26
  • commentaires
    60
  • vues
    15 129

Æther

Eventuellement

162 vues

Aeris

blogentry-184734-0-45400400-1465127583_thumb.gif

(Calmement) s'élève le ballon dans une mer d'hélium

(Doucement) il atteint le point culminant, son maximum

(Lentement) se glace l'atmosphère d'un profond azur

(Sereinement) volent les oiseaux dans un océan bleu pur

Aquarius

blogentry-184734-0-65115200-1465127583_thumb.gif

blogentry-184734-0-73179900-1465127583_thumb.gif

Barque sur une étendue bleue

Erre sur des flots majestueux

Règne sur cet empire

Neptune et toute son ire.

Ouragan d'un monde enfoui

Unique berceau de la vie

L'océan et ses innombrables piliers

Lombes d'un temple sacré

Infinies catacombes d'un monde antique

Ignis

blogentry-184734-0-57992500-1465127583_thumb.gif

Fougueux s'élève sire Soleil

Dans sa gloire d'argent et d'or.

Sa vision augure monts et merveilles

Mais le voir n'est pas indolore


   Alerter


2 Commentaires


Commentaires recommandés

Il y a comme une effervescence dans l'eau (comprimée), qui s'évapore en les airs (humides), par un effet tout solaire (opprimé) où Rousseau dirait : "Voilà une nature qui n'est pas corrompue par les hommes, oui, l'éther est, Dieu merci, à l'abri de toutes les injustices".

Mais la terre n'en démord pas, depuis la mer, elle envoie ses soldats, qui cherchent depuis toujours à vaincre le Roi. La violence des assauts se heurte à d'épaisses couches nuageuses de graisse grisâtre qui s'agglomèrent en un rempart fortifié, solide et mobile, afin d'empêcher toute révolte du royaume de Thalassa.

Encore, piégés, battus, et enfin rejetés par dessus la muraille qui semble alors suinter un flegme, lourd, pâle et livide en perles éparses que la lumière achève de transpercer avec son drapeau arqué. La terre fut vaincue par le ciel.

Mais demain, tout recommencera !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Quelle belle synthèse (je dirais même interprétation épique) de mon triptyque ! Titanesque fresque que voilà.

Sire Soleil se couchera bientôt, après que Dame Nuit lui aura dérobé ses derniers éclats et sa virile fierté.

PS : Je lis

effervescence dans l'eau (comprimée)

Serait-ce le signe que tu as "vu" le savant dans mon texte ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant