Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 416

Fabriquer son Glory Hole - (Episode 6)


Oncle_Julien

1 412 vues

:cool:

Gloryhole - (Episode 6)

Randonnée des Gloryholes

Je profite de ces journées d'automne pour organiser mes randonnées. Les chemins forestiers sont encore secs. De les parcourir ainsi est beaucoup plus agréable que lorsqu'ils subissent les pluies de plusieurs jours. Rien n'est plus détestable que lorsqu'ils deviennent boueux. Je mets donc à profit chacune de ces sorties pédestres pour faire le circuit de mes Gloryholes. Ce mercredi après-midi, une fois encore, je préparais mon sac à dos contenant les victuailles et le matériel.

Je garais la voiture au bas des collines. Au départ du sentier, il est toujours sympathique de découvrir les couleurs de la nouvelle saison. A présent, quantité de feuilles jonchent le sol du chemin. Le roux qui domine, par ses infinies nuances, confère aux arbres une beauté solennelle. Je marchait d'un bon pas pour pouvoir faire mon circuit en pleine lumière. Les journées raccourcissent et la luminosité déclinant de la fin d'après-midi peut s'avérer piégeuse. Rédhibitoire.

Les dix premiers Gloryholes visités présentaient un état de conservation absolument parfait. Par contre, lorsque j'arrivais à la station onze, je découvrais un accident. La planche, véreuse et vermoulue, s'était effondrée. Il fallait donc la remplacer ou percer dans une planche voisine. J'optais pour la seconde solution. A ma prochaine visite, il me faudra emmener une planche en bon état. Planche que je récupérerais dans la réserve de la station sept. Au cabanon de pêche.

Rapidement, je préparais mon matériel et je perçais l'orifice. Six centimètres de diamètre. Je ponçais soigneusement les bords. Une vingtaine de minutes d'un labeur simple et rapide. Je repris ma route. Le dix huitième Gloryhole, dernier du circuit, sur la descente, avait du servir. En effet, sur la face extérieure, donnant sur l'étang, le long de la planche, il y avait des coulures. Du sperme mélangé à du liquide séminal avait sans doute séché là, laissant des traces jusqu'au bas de la planche.

J'inspectais l'herbe au bas de la cloison afin de vérifier si rien n'avait été oublié là. Soudain, entre les feuilles jonchant le sol, je trouvais un trousseau de clefs. Deux clefs qui semblaient êtres celles d'une serrure de porte. Clefs standards. Sans doute perdues par les protagonistes qui avaient profité de l'opportunité de mon Gloryhole. Moi qui suit prêteur, partageur et altruiste, je ressentais une certaine fierté d'avoir pu rendre service à quelques amateurs avertis.

Je ramassais les clefs en me promettant de les ramener, au retour, à la gendarmerie du bourg voisin. Cette perte a peut-être été la cause d'un tourment sinon d'un souci certain. Je revenais chez moi pour dix neuf heure, juste pour la tombée de la nuit. Le lendemain soir, je recevais le coup de téléphone d'une dame qui me remerciait pour le dépôt des clefs à la gendarmerie.

Je lui expliquais que j'étais le Créateur Mural et que c'était moi qui décorait les cabanons de magnifiques Gloryholes. Elle fut ravie. Je l'invitais à découvrir mon circuit, samedi après-midi, pour une randonnée commune. Elle accepta avec joie...

Tous droits réservés - © - 2015 - Depuis mon Blog -

:cool:

blogentry-173856-0-00866200-1456654851_thumb.jpeg blogentry-173856-0-28969900-1456654875_thumb.jpg

Pour découvrir ce que m'écrit ma délicieuse admiratrice, il suffit de cliquer sur sa belle image.

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée, ou à l'identité, constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 .

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×