Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 978

Fabriquer son Glory Hole - (Episode 4)


570 vues

cool.png

Glory Hole - (Episode 4)

Randonnée sur le circuit des Glory Holes

En ce mercredi après-midi ensoleillé de septembre, j'avais le besoin impérieux d'aller me dégourdir les jambes. Aussi, prenant le prétexte de ce désir de randonner, je préparais mon petit sac à dos. A l'intérieur, je disposais des barres de céréales, des fruits secs, une pomme et une grande bouteille d'eau pétillante. Je n'oubliais pas d'y placer ma petite perceuse, du papier à poncer et quelques accessoires.

Je garais la voiture au départ du sentier. De là, je pris ce petit chemin qui sillonnait à flancs de collines. Cette randonnée est toujours source de joies, de découvertes et de surprises agréables. Aussi, pour en égayer le parcours, j'y ai disposé mes Glory Holes. C'est en arrivant à la troisième station que je constatais un premier désagrément. Quelqu'un avait saboté une de mes plus belles créations.

Sans doute à l'aide d'une riveteuse, un quidam avait fixé une plaque de fer sur l'orifice. Une plaque de fer qui condamnait l'accès de ce superbe Glory Hole. Sans doute un de mes plus beaux. Impossible de percer cet acier de qualité, impossible d'en desceller les rivets. Sans doute le travail d'un intégriste partit en guerre contre les trous dans les murs. Quelle ne fut pas ma profonde déception. J'avais choisi ce cabanon pour son emplacement stratégique au bord d'un petit étang ravissant.

Rien à faire, il me fallait donc percer tout à côté. je sortais ma petite Black & Decker, je disposais une mèche de 3 et me mettais à l'ouvrage. Une fois le premier trou d'amorce réalisé, je pouvais percer avec une mèche ronde de 6 cm. En quelques minutes, j'avais percé un Glory Hole de toute beauté. Avec le papier de verre, je fis une magnifique finition, chanfreinant les bords avec beaucoup de soins. Je passais mon doigt pour constater que c'était doux et lisse. Parfait.

Les cavalières qui passaient quelquefois près de l'étang, qui avaient forcément découvert le Glory Hole, pouvaient continuer à fantasmer. Elles pouvaient même s'arrêter pour en savourer les joies !

Je continuais mon circuit pour constater que tous les autres Glory Holes étaient en parfait état. A part débroussailler un peu, enlever le lierre ou les orties, les orifices restaient parfaitement fonctionnels. J'étais de retour pour dix neuf heure. Rassuré, la conscience tranquille, heureux de ma randonnée, je préparais le repas du soir. Ma "coquine" n'allait pas tarder à rentrer...

_________________________________

Tous droits réservés - © - 2015 - Depuis mon Blog -

cool.png

avatar-gloryhole-150-x-150_imagesia-com_11guh_small.jpeg

cool.png

blogentry-173856-0-19863600-1452497128_thumb.jpg

Pour découvrir ce que m'écrit cette délicieuse admiratrice, il suffit de cliquer sur l'image. Si on veut...

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 .

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×