Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 404

Elle veut le contact (Episode 8)


Oncle_Julien

185 vues

:cool:

Ré-Elle

Sur un des forums, où je sévis pour mon plus grand plaisir et celui de nombre d'internautes, hier matin, en me connectant, je découvre un mot dans la messagerie privée. Je 'm'empresse d'ouvrir pour découvrir le message de "Ré-Elle". Après une présentation succincte, la jeune femme m'invite à entrer en contact avec elle. "Ré-Elle" désire établir des échanges et une correspondance suivie.

Pas acquis de conscience, je vais visiter le forum afin de découvrir les différentes interventions de la jeune femme. C'est un forum généraliste plutôt orienté sur l'inutile, le dispensable et l'indifférent. On y évoque autant la géopolitique auvergnate, que le dernier sac à main Vuitton en passant par le probable retour de la grippe aviaire. Bref, on y trouve de tout.

Les interventions de "Ré-Elle" se résument, pour la plupart d'entre elles, à des commentaires de trois phrases. Phrases assez maladroites et mal ficelées. Ces interventions se retrouvent le plus souvent dans les rubriques "Sexualité", "Psychologie", "Beauté-Santé" ou encore dans "Le Bar des Amis". Rien que de plus banal pour une jeune femme de vingt cinq ans, récemment séparée et soucieuse de sa beauté et de sa santé.

Après avoir étudié son "dossier", analysé quelques uns de ses développements intellectuels, je décide de répondre à "Ré-Elle". Comme toujours, dans mon premier message, je me présente. J'évoque mes centres d'intérêts, mes activités et mes passions de toutes natures. Toujours soucieux de ne pas perdre de temps avec des considérations autres que les miennes.

La réponse ne se fait pas attendre. Vers midi trente, je reçois le second message de "Ré-Elle". la jeune femme évoque ses activités, ses centres d'intérêts et ses passions. Activités professionnelles sympathiques dans une grande entreprise nationale. Des intérêts pour les vacances au soleil, les bords de mer, les stations balnéaires et autres farnientes maritimes. Par contre, dans le rayon des passions, celui qui m'interpelle vraiment, c'est le vide absolu. Rien. Nada. Queue dalle. Macache.

Dans mon second message, comme d'habitude, je lui propose, malgré tout, d'échanger quelques photographies respectives. Ce, afin de pouvoir mettre un visage sur nos hypothétiques échanges à venir. C'est la moindre des civilités et des convenances. Une sorte de politesse et de courtoisie virtuelles auxquelles je tiens tout particulièrement. Je n'ai rien à cacher et mon physique est plutôt avantageux. Cela me permet également d'éliminer les curieuses malsaines, les casse-pieds ou encore les "frileuses".

Dans sa réponse, que je reçois en soirée, je découvre dans le message de "Ré-Elle", trois superbes photographies. "Ré-Elle" est le sosie parfait d'une actrice californienne que j'apprécie beaucoup. Une certaine India Summer dont les formes et les prouesses laissent admiratif. Ou bien "Ré-Elle" n'est autre que l'actrice, ou alors elle se moque du monde. Bref, ça sent la chasse aux pigeons.

J'opte pour le bon et honnête "foutage-de-gueule". Aussi, ne laissant rien paraître de mon constat, je décide d'envoyer une réponse. Malgré tout. J'évoque les plages de Miami, des Caraïbes ou encore de l'Allemagne du Nord. J'évoque les belles piscines de bords de mer dans des hotels quatre étoiles. J'évoque Las Vegas et ses casinos. Bref, je fais semblant d'entrer dans le jeu de "Ré-Elle".

A mon message, je joins trois belles photographies de Rocco Siffredi...

_____________________________

Tous droits réservés - 2014 - Depuis mon Blog -

:cool:

blogentry-173856-0-67374200-1437467570_thumb.jpg

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 .

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×