Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 404

Elle veut le contact (Episode 4)


Oncle_Julien

238 vues

:cool:

Chères amies lectrices

"Divine"

Samedi matin, comme tous les jours à la même heure, vers 7 h 15, juste avant mon petit déjeuner, j'ouvre ma boîte mail destinée à recevoir toutes les "merdouilles".

C'est avec cette adresse mail, totalement "bidon", que je m'inscris un peu partout. Ainsi, dès l'ouverture, j'ai la certitude que ce ne sera que du "spam", des tentatives de contacts venues de l'étranger, ou encore des tentatives d'escroqueries plus grossières les unes que les autres. Plus rarement des "propositions" salaces, donc, parfois, intéressantes.

Ce samedi matin, entre des mails de PNB-Paribas, de Monoprix ou encore de "BANK of AFRICA", je découvre le message de "Divine".

Avec un tel pseudo, je me dis que c'est encore un truc ramassé sur un des sites de cul que je fréquente de façon cyclique. Que nenni, c'était un message qui faisait suite à un échange sur un forum littéraire où je sévis sous un pseudo très littéraire.

"Divine" m'apprenait qu'elle avait toujours beaucoup d'étonnement à découvrir mes écrits. "Divine" me faisait également part de la satisfaction du bon déroulement d'une de mes fictions. Un récit où le héros, un certain "James Bande", se tirait d'une mauvaise passe grace à son astucieuse stratégie.

Dans cette histoire, dont l'intitulé est "Zéro-Zéro-Sexe", le héros, James Bande, déjoue l'attaque d'une entité galactique venue piller les secrets industriels d'une fabrique de Sex-Toys en kévlar.

Sous ce fallacieux prétexte, "Divine" tentait sans aucun doute une approche. Bien qu'à chacune de ces amusantes tentatives, dont sont devenues expertes certaines intervenantes, sur nombre de forums, je reste méfiant, je ne pouvais m'empêcher de m'en trouver fort flatté. Surtout que "Divine" avait les mots, la mise en forme et l'habileté sémantique qui ne manquaient nullement de me charmer.

En priorité absolue, cliquant sur l'onglet "accusé-reception" de ma boîte mail, je me dépêchais de répondre à cette agréable missive. Par le plus grand des hasards, vers neuf heure quinze, après mon entraînement matinal et ma douche libératrice, j'ouvrais à nouveau cette boîte mail. Entre un spam de chez TOTAL, une publicité pour "Converse", surprise ! Il y avait déjà la réponse de "Divine".

Une réponse accompagnée d'une photographie...

C'est là, qu'une fois de plus, mon enthousiasme, ma curiosité et, il faut bien l'écrire, mon excitation, s'écroulèrent dans un fracas mental notable.

On ne peut pas faire un constat philosophique et intellectuel sur une simple apparence physique, certes, mais on peut parfaitement avoir une déception légitime.

Je m'empressais de remercier "Divine", dont le pseudo était à des abysses sidérales de l'apparence physique.

Je rajoutais même un très gros mensonge.

En effet, en post-scriptum, je rajoutais que j'étais marié, que j'avais quatre enfants et que je ne désirais absolument pas donner suite à une relation de quelque nature qu'elle soit. Réelle ou virtuelle.

Pour conclure, je mettais l'adresse électronique de "Divine" dans les "indésirables".

Les identités virtuelles que je supprime sans les ouvrir...

S'il vous plaît, à toutes les "Divines" à venir, sur le cliché ci-dessous, voilà ma préférence.

Tout le reste me laisse d'une indifférence abyssale.

Si vous pouviez en prendre bonne note.

Merci...

Tous droits réservés - © - 2014 - Depuis mon Blog -

mini_140414014115204768.jpg

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 .

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×