• billets
    70
  • commentaires
    168
  • vues
    47 020

La vie... mais pourquoi est-elle si méchante ?!

Marioons

28 vues

Telle une oranginette rouge :dev: , la vie nous paraît parfois injuste, sans pitié. Succession de souffrances dépourvues de sens. Est-elle vraiment cela ?

J'ai le sentiment qu'en fait, la vie devient un beau cadeau quand on comprend qu'en fait elle nous veut du bien. Toute croyance en son "injustice" fondamentale entraine des pensées à côté de la plaque, donc sources de peurs, de méfiances exagérées, de colères et de souffrance. Et malheureusement, cette façon de voir la vie est la plus répandue.

Faisons la mentir. Et si la vie nous aimait ? Si elle était fondamentalement douce ? Si chaque situation que nous percevons comme des coups du sort était en fait une occasion parfaite et sur-mesure de prendre conscience de nos ressources et de nous libérer de nos peurs ? Et si c'était nous qui nous comportions de façon dure et "ingrate" du fait de nos croyances en notre insuffisance, en l'injustice, en la malchance, la fatalité ? Bien sûr, il est commode de maintenir la masse dans la croyance que la vie est dure et qu'elle n'y peut rien changer...

Nous nous épuisons à lutter contre des démons imaginaires et nous débattons jusqu'à nous noyer dans un verre d'eau, alors qu'en se calmant, on pourrait flotter à la surface et se laisser bercer.

Peut-être que la vie révèle sa douceur et sa générosité dès lors que nous la laissons nous guider. Peut-être qu'il n'est pas nécessaire d'avoir compris et analysé tous nos traumatismes de jeunesse pour être heureux.

Peut-être que quel que soit le point où on en est, de la plus profonde déprime au plus grand manque de confiance en soi, un fil d'Ariane est toujours là qui nous relie directement à la joie. Peut-être que le temps de "guérison" n'est pas proportionnel à la quantité de souffrances endurées. Peut-être qu'il est à tout moment possible de s'extirper de notre bouillie de souffrance, sans pour autant devoir ramer indéfiniment.

Contrairement aux croyances répandues de nécessaire patience, de nécessaires longs efforts sans lesquels on ne peut rien espérer. C'est sur, les efforts sont longs et nombreux lorsqu'on nage à contre-courant. Mais quand on s'ouvre à la petite voix de la vie, le chemin est peut-être beaucoup plus rapide, et même agréable. Oui mais où trouver cette petite voix ? Où chercher ? Peut-être qu'il s'agit moins de chercher que de laisser surgir. Car cette petite voix est en nous et ne demande qu'à être écoutée.


   Alerter


2 Commentaires


Commentaires recommandés

La patience est nécessaire, c'est l'obsession qui est néfaste. L'espoir nous fait aller de l'avant.

Le passé nous empêche parfois d'avancer. Il est donc important de pouvoir pardonner et d'accepter les événements douloureux qui tourmentent et torturent nos pensées. Se retrouver, vivre le présent et positiver sur l'avenir...

La petite voix dit : "Vis et aime ce qu'il y a autour de toi"

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant