• billets
    114
  • commentaires
    376
  • vues
    688 518

Spiritualité = placébo ?

existence

225 vues

L'effet placebo n'est aimé de personne. Les scientifiques ont tendance à voir un mensonge, une entrave à la logique et à la rationalité, parce que les mécanismes ne semblent pas évident et parce que cela semble démontrer l'existence en nous d'une part irrationnelle. Les croyants aux placebos (par exemple homéopathie, acuponcture), y voient une remise en cause de leur croyance qui leur permet justement de guérir. Le placebo se trouve au milieu, entre les scientifiques et les croyants, les scientifiques le comprenant mais ne voulant pas l'utiliser et les croyants l'utilisant mais ne voulant pas le comprendre.

Pourtant, les croyants ont-ils raison d'avoir peur de cette analyse scientifique ? Je ne pense pas. C'est au contraire la reconnaissance par la science que l'esprit peut guérir une certaine gamme de maladies. C'est plutôt une bonne nouvelle, parce que cela revient à reconnaitre l'utilité de la spiritualité, tout simplement.

Et les scientifiques ont-ils raison d'avoir peur de ces placebos ? Et de quoi s'agit-il au juste ? En fait, ce sont des pratiques, des rituels, sans effet pharmacologique, mais ayant un effet de guérison. Souvent, ils véhiculent des notions irrationnelles, contraires aux vérités scientifiques. Mais en allant un peu plus loin dans le raisonnement, il s'agit en fait de reconnaitre notre composante psychologique : certaines actions et certaines circonstances nous donnent de la santé naturellement. Pas besoin d'aller voir le médecin, pas besoin d'acheter des médicaments. Le seul problème, c'est si on s'emballe un peu trop et qu'on ne va pas voir un docteur quand on a la jambe cassée ou une grippe. Les scientifiques n'ont pas à avoir peur de l'effet placebo parce que s'ils s'y intéressent, ils pourront donner sa pleine dimension aux placebos, et on pourra créer des placebos ayant un maximum d'effet positif sans avoir recours à des théories irrationnelles.

Maintenant, si on y réfléchit, la religion est justement un ensemble de croyances ayant un effet positif, ne serait-ce que sur le moral. C'est donc un placebo, puisqu'il n'y a pas de substances pharmacologiques dans les hosties ou dans le mouton de l'Aïd. Ces constructions rituelles placebo ont été construites à tâtons par les générations précédentes, et de ce fait ont abouti à des choses qui fonctionnent, mais qui entrent en pleine contradiction avec les connaissances actuelles sur la réalité matérielle. Pour ceux que cela ne gêne pas, on peut vivre avec deux visions du monde en même temps, mais pour ceux qui cherchent une vision globale, intégrant à la fois la psychologie du placebo et la science, il est nécessaire de réfléchir à la question pour aboutir à des placebos compatibles avec la science. Autrement dit, une spiritualité conforme à la science. Et la science rejoint la spiritualité, que cela plaise ou non aux croyants.

Finalement, la base de la spiritualité ne serait-elle pas cet effet placebo ? Les croyances diverses et variées ne sont-elles pas simplement des moyens de l'atteindre ? Si la conclusion est satisfaisante quand on admet la notion de subjectivité, elle aura de la difficulté à être admise autant par les scientifiques collés à la réalité que par les croyants collés à leurs croyances.




9 Commentaires


Il y a néanmoins une part de "placebo" dans la science, ou en tout cas, dans la médecine. Expliquée ou non, elle est parfois utilisée volontairement.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Bonjour ,

Dans la Bible il y a un passage où Jésus répond à des aveugles qui le supplient de les guérir et leur demande Croyez vous que je puisse faire cela ? Alors qu'il soit fait selon votre foi .. Il n'a jamais eu le pouvoir de guérir, mais les autres croyaient en ce pouvoir .. et ils ont obtenu ce en quoi ils croyaient .. c'est très différent, saisissez vous la nuance ?

un chercheur américain a récemment mené une enquête sur l'efficacité de tous les traitements utilisés à notre époque pour guérir les cancers.. Il a constaté que les malades qui guérissaient avaient bénéficié de traitements très différents les uns des autres (dont des traitements placébos), par contre ces malades avaient tous quelque chose en commun ... Tous avaient été au préalable convaincus que leur traitement allait les guérir.. et ils avaient assuré une totale confiance en leurs médecins et en leur traitement..La guérison devait aller de soi !!.. et elle a a été !

Autre exemple véridique, une femme présentant les symptômes d'une leucémie, a fait une prise de sang, laquelle a montré une formulation sanguine typique d'une leucémie.. le protocole exigeait qu'il y ait confirmation avec une deuxième analyse .. Or cette seconde prise de sang a révélé une formulation sanguine normale .. ils demandèrent donc une 3e analyse.. dont les résultats furent identiques à la première cette fois .. Pour en avoir le coeur net les médecins ordonnèrent une 4 e prise de sang .. stupeur et incompréhension elle était négative .. Ils apprirent plus tard que la patiente souffrait d'un dédoublement de la personnalité.. et pouvait changer sa personnalité d'un instant à un autre .. L'une de ses personnalités acceptait d'être atteinte et l'autre pas ..

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

@Jedino:

Sans doute, un peu clandestinement.

@Air-aile:

Je pense que ta croyance en la guérison placebo va un peu loin, cependant, je suppose que ce genre de croyances peut avoir un effet placebo positif.

A ce que j'ai compris, l'effet placebo a besoin de la croyance dans la réussite et le désir de la guérison.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

existence : Pas forcément! J'avais lu comme quoi l'aspirine jouait pour beaucoup sur l'effet placebo. C'est utilisé, sinon voulu. M'enfin, dépend ce que tu entends par clandestinement, aussi!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Alors bien entendu, tu es libre de croire ou non ! :)

Mais sache que les laboratoires pharmaceutiques réunissent des patients volontaires, atteints de toutes sortes de maladies.. Ils distribuent à la moitié d'entre eux le médicatment qu'ils viennent de mettre au point pour soigner leur maladie et donnent à l'autre moitié d'entre eux un placebo, c'est à dire une substance inactive parfaitement neutre, qui a l'aspect d'un médicament ... Ces patients ne savent pas bien évidemment qu'on leur a prescrit un placébo.. par contre ils croient que c'est un médicament censé guérir leur mal..

Les chercheurs mesurent ensuite les résultats obtenus dans chacun des deux groupes de patients.. Pour qu'ils puissent démontrer l'efficacité de leur nouveau médicament il faut que les malades l'ayant absorbé présentent des résultats supérieurs à ceux constatés dans le groupe de personnes ayant pris le placébo ..

Très peu de personnes savent ca .. et pourtant c'est important de le savoir..

On a découvert , grâce à cela, que les placebos avaient un certain impact sur les maladies, ce qui est déjà extrêmement surprenant.. puisqu'il s'agissait de maladies réelles quant à elles .. au départ .. et que ces placebos étaient normalement inactifs..

Le seul apport était donc psychologique.. et suffisait pourtant à en guérir un certain nombre..

Alors le nombre de cas pour lesquels la croyance en la guérison suffisait à guérir , est en moyenne de 30 % !!!!!! même des douleurs pouvaient ainsi disparaître comme par magie.. miracle .. placébo !!!

Un placebo par exemple était aussi efficace que de la morphine à 54 % des cas !!!!!! l'absorption d'un vulgaire comprimé de sucre ou d'ingrédient neutre pouvait arriver à supprimer leur douleur puisqu'on le leur assurait ..

Maintenant le plus dingue sans doute ! pour la chimio qui était logiquement amenée à faire perdre les cheveux malheureusement (ce dont on avait avertit les malades).. avec le placébo 33 % d'entre eux ont perdu leurs cheveux (eh oui avec un vulgaire morceau de sucre, et uniquement parce qu'ils savaient que c'était inévitable malheureusement) ..

Pourquoi ne révèle t on pas ca au grand public ??? aux médias ??? parce que cela ouvrirait des débats qui amèneraient la Science à reconnaître qu'il y a une part de mystère dans ce monde ....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Qui se donne la peine de chercher un peu tombe sur des informations de ce genre-là!

Et, je suis sûr qu'il existe de nombreux scientifiques pensant qu'il y a une part de mystère justement en ce monde ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

@Air-aile: ah ben on est d'accord dans l'ensemble. Concernant la douleur, oui, c'est très subjectif, donc l'effet placebo pour marcher beaucoup.

@Jedino: ben par exemple les "médicaments" homéopathiques, c'est du placebo, mais ce n'est pas ce que disent les médecins à leurs patients. "prenez ce médicament, bon vous pourriez prendre n'importe quoi, l'important c'est juste que vous pensiez que précisément ce médicament va vous guérir"

effectivement, le progrès de la science n'est possible que parce qu'il y a des choses qu'on ne sait pas.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Non justement s'il y a bien un truc sur lequel le placébo ne devrait pas pouvoir marcher logiquement c'est bien la douleur ? normalement ! Ou alors ca démontre bien que le placébo fonctionne!

Bon prenons une autre expérience plus ... comment dire .. cartésienne ? :)

Une expérience a été menée , dans les années 70 par des chercheurs dans une université américaine.. Ils ont commencé par constituer un groupe d'élève du même âge ayant le même résultat au test de QI : niveau d'intelligence égal donc d'après ce test et QI très supérieur à la moyenne

Ils ont ensuite séparé le groupe en deux .. confié le premier sous-groupe à un enseignant avec la consigne suivante "Faites le même programme que d'habitude mais pour votre information, sachez que ces enfants sont tous plus intelligents que la moyenne!" Le second enseignant s'est entendu dire comme consigne "Faites le même programme que d'habitude mais pour votre information, sachez que ces enfants sont moins intelligents que la moyenne!"

Au bout d'un an de cours, les chercheurs ont refait passer le test de QI à tous les élèves ! Ceux du premier groupe avaient en moyenne un QI nettement supérieur à celui du second groupe .....

Pourquoi à votre avis ?

Parce qu'on a amené le prof à croire que les élèves étaient soit très intelligents, soit bêtes ..

Le fait de croire que l'on a affaire à des demeurés ou à des gens supérieurs ferait il changer le comportement de l'instructeur ? OUIIIIIIII bien sûr

Quand on s'adresse à des cons on utilise des mots simples, des phrases courtes, des idées faciles à comprendre.. Si l'on s'adresse à des personnes très intelligentes que le cerveau a besoin d'être stimulé pour se développer il faut donc éviter qu'ils stagnent au lieu d'évoluer..

Plus pernicieux encore ...

Si l'on s'occupe d'enfants que l'on croit stupides , tout en nous va leur insinuer en permanence, qu'ils sont stupides : vocabulaire, façon de parler, mimiques, regard .. On compatis, on est navré pour eux .. agacé peut être aussi .. et rien n'échappera aux élèves (surtout s'ils sont intelligents :)), ils se sentiront stupides en notre présence.. et surtout si c'est un professeur qui compte pour eux .. et qu'ils jugent crédibles.. ils penseront qu'il a forcément raison et commenceront à se croire stupides..

Idem pour les enfants que l'on juge très intelligents, notre dialogue change avec eux !

Effarant n'est ce pas ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant