• billets
    186
  • commentaires
    1 383
  • vues
    769 500

Dieu, s'il existe, il a de l'humour

konvicted

74 vues

Dieu, s'il existe, il a de l'humour

A c' qui paraît, Dieu est on n' peut plus sage

Mais il aurait fait l'homme à son image,

Pourtant, c' dernier est pas très avisé,

Alors Dieu, s'il existe, il a d' l'humour.

On dit qu'Dieu a créé Eve car Adam

Trouvait qu'être seul était pas bandant,

L'a laissé croire qu'il allait s'amuser,

C'est dire qu'Dieu, s'il existe, il a d' l'humour.

D'après un bouquin, Dieu est un triplé

Mais pour l'air de famille, faudra r'passer,

Surtout que l' Saint-Esprit, il est imberbe,

C'est clair, Dieu, s'il existe, il a d' l'humour.

Les supporters de l'équipe de Satan

S'raient torturés en Enfer un bout d' temps

Mais notre p'tite Terre me fout déjà la gerbe,

Je crois qu'Dieu, s'il existe, il a d' l'humour.

Je doute de toi, p't-être même que je blasphème,

Mais va pas m' faire la gueule, dis-moi que tu m'aimes,

Allez, Dieu, si t'existes, fais preuve d'humour.


1 personne aime ça


3 Commentaires


"Je crois qu'Dieu, s'il existe, il a de l'humour."

Cette phrase qui est vraiment bonne, je trouve quelle casse le rythme des quatre premières strophes parce que la rythmique change par rapport aux autres vers des strophes (le fameux "s'il existe, il a de l'humour"). Peut-être est-ce voulu, je ne sais pas, mais c'est le seul détail qui me donne dû mal à apprécier complètement ton poème. Si c'est voulu, en revanche, il ne faut pas tenir compte de ma remarque.

Peut-être est-ce aussi du fait des non-rimes que cela m'échappe.

Pour parler du fond en lui-même, j'ai de suite pensé à l'histoire "Dieu est un pote à moi" (bon ok je ne parle pas concrètement du fond là, m'enfin). Non pas que Dieu soit un grand blagueur dans cette histoire (quoi qu'il se fout bien de la gueule du mec en fait pour autant que je m'en souvienne, sans jamais lui nuire pour autant), mais voilà.

Bref, il est pas mal, mais je l'ai, personnellement, moins apprécié que plusieurs autres que tu avais déjà fait.

(faut excuser ma franchise hein, mais bon, si j'te "pas mal pas mal" à chaque fois, tu vas finir par te demander si j'me fous pas de toi non plus, bien que je ne dise pas que ce que tu fais est bon et que tu as raison de le penser si tu le penses ; et, ne faisant pas mieux que ce que tu peux faire, je te dis ça comme je le sens : ça vient du coeur, haha).

Voilà ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tiens, j'avais oublié des apostrophes dans les strophes 3 et 4 - j'avais écrit "il a de l'humour" au lieu de "il a d' l'humour".

Mais oui, c'est voulu, la rupture entre le dernier vers de chaque strophe et ceux qui le précèdent ; d'une part pour marquer la différence entre le "raisonnement" qui suit et sa conclusion, et d'autre part pour la mise en exergue de la condition "s'il existe" par la juxtaposition. Mais je comprends que ça te dérange.

Je disais y'a deux poèmes que je n'en écrivais jamais sans rimes mais bon, c'est vrai que là j'ai fait une entorse - enfin, les deux derniers vers des quatre premières strophes "riment" d'une strophe sur l'autre mais on ne peut techniquement pas appeler ça des rimes à vrai dire.

Je n'ai pas tout compris à ta phrase entre parenthèses mais je n'ai pas à excuser ta franchise et je suis content que tu en fasses montre. ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Alors je n'ai rien dit!

Sache que lorsqu'on me lit, il ne faut jamais que lire ce qui est entre les parenthèses : pas ce qu'il y a dedans, mais à l'extérieur :D

Et oui, je m'en rappelle que tu le disais l'aut' jour à propos des rimes.

Tu n'as pas compris pour plusieurs raisons : c'est du n'importe quoi et il manque des mots :o°

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant