echoo Blog

  • billets
    26
  • commentaires
    87
  • vues
    272 424

Le syndrome de "pticon"

echoo

193 vues

Depuis qu'il sait compter jusqu'à trois "pticon" ne rate aucune occasion pour troubler la quiétude du douar.

A chaque match de foot , il mobilise instinctivement toutes ses énergies,tous ses sens pour manifester son soutien inconditionnel à ses mentors.

"wane ,Tôo,Trêê ...!" "ane ,Tôo,Trêê !" "ane ,Tôo,Trêê !"... "Pticon" est trés content de savoir compter instinctivement jusqu'à trois "in english du douar".

A force de se nourrir virtuellement de "foot" pour camoufler toutes ses miséres économique, morale ,intellectuelle , culturelle , cultuelle , sportive et sexuelle "pticon" risque de pondre un de ces quatres matins un ballon de foot tout rond.

"Pticon" a fiére allure dans ses nouvelles baskets et son nouveau tricot n° 9, tout neuf,acheté au souk par sa frangine "koukouche" pour fêter avec anticipation la défaite de son équipe favorite.

"Pticon" est un fiére à bras,véritable bras cassé qui ne se lasse pas de croiser les bras ,pas à longueur de journée, mais toute l'année ,et cherche à croiser le fer avec tout ce qui ne respire pas l'ignorance. "Plus bête et plus con que "pticon",tu meures" ,est son adage.

Faut voir "pticon" sur la route , il "slalome",il dribble tout le monde,fait des "queues de poisson",klaxonne ,vocifére,insulte et invective même ses baskets en se faisant à lui même des croches- pieds.Un véritable casse-pieds et un danger public qui déboule hilare sur votre route sous les yous-yous de ses frangines qui jouent du tam- tam sur la tôle de leur "teuf-teuf" ,le tout sous le regard myope d'une "république" complice....

Adossé en permanence au mur de son fief et planté là comme un gnomon qui suit du regard sa propre ombre pour voir "passer le temps","pticon" fait partie du décor ambiant qu'il entretient joulousement avec ses crachas,boulettes de chique,graffitis,langage ordurier et autres détritus qui font partie de la panoplie de son environnement immédiat.

"Pticon" détéste l'école,le savoir, la morale et tout le "bataclan" de civilités qui font fatiguer inutilement ses neuronnes. "Pticon" veut à tout prix conserver sa cervelle intacte, toute neuve,sans l'utiliser pour la préserver de l'usure !

Et, à chaque fois qu'il fait appel à ses neuronnes ,c'est uniquement pour pourrir la vie des autres.

"Un corps saint dans un esprit saint", dit-il.

Non,plutôt "un esprit vide dans un corps en ruine".,Puisque tu aime tant le sport dis-nous pourquoi tu ne fais que tousser sans arrêt et cracher tout le temps le contenu de tes poumons pour marquer ton territoire..?

La vérité est que "pticon" est un jeune macabé usé avant l'heure par les problémes de la vie pour devenir une sorte de "sous-produit social",un dechet non recyclable qui trouve dans ses comportements chauvins un palacébo pathétique loin de l'éthique sportive..

"Pticon" n'aime pas bosser et préfére vivre uniquement pour manger . Il a toujours le nez à ras des baskets et vagabonde tout le temps à la recherche de quelque chose à "shooter" , et dés qu'il tombe néz à nez sur un objet rond quelconque,il léve la patte pour faire "l'arrêt" à bonne distance,toujours sous le vent.

Il ne bouge plus,retient sa respiration ,le corps raide,l'oeil fixe en zoom pour mieux scanner,décripter,évaluer,analyser la situation avant de donner libre cours à ses glandes salivaires et son gosier.

"wane ! tôo ! trêê !....ane ! tôo ! trêê !...âne ! tôo ! trêê !... et hop.,il débride ses instincts de supporter en titre pour faire chier son monde avec sa litanie sans fin de supporter insupportable.

Evidemment,derriére "pticon'' ,il y a toujours "Grocon" pour tirer les ficelles et les dividendes.

"Pticon" est un automate qui marche instinctivement au coup de sifflet. Et "Grocon" l'a bien compris.Tu veux du foot sans le pratiquer, en voilà et en contre partie, surtout ne t'arrêtes pas de compter jusqu'à trois pour nourrir tes miséres .Pour le reste du compte ,"Grocon" et son staff s'en occupent.

"Pov" coco ! ,faut pas chercher à avaler coûte que coûte un slogan même offert sur un plateau d'argent.C'est un suicide que d'avaler un "nonos" surtout de travers..çà ne fera que te distraire pour empirer ta condition sociale de crétin amusé.

Pour mobiliser "pticon" et le motiver encore plus, "Grocon" lui sert chaque fois " un plat de "couscous-harissa" pour exciter son gosier, a tel point que son "percolateur" se retrouve subitement détraqué pour lacher du leste au point d'en déposer partout même dans les gamelles des autres qui n'ont rien à foutre avec ses slogans de supporter à la con abruti et télécommandé au coup de sifflet..

Problémes de transit se dit il à la fin de chaque partie de foot.Non plûtot difficulter d'immixion.

Non! plutôt diarrhée carabinée en termes crus, qui lui a donner des allucinations au point de crier à chaque défaite " houa,houa,houa" (c'est lui, c'est lui,c'est lui) en langage "Pticon"du douar.

Faut pas paniquer à ce point pour les effets secondaires d'un "petit plat mijoté dans les officines" de "Grocon" ,l'accoutumance à la harissa viendra toute seule avec le temps.Faut juste laisser le temps faire son oeuvre sans le contrarier et ton percolateur reprendra ses fonctions mécaniques comme de rien n'était,pour que tu puisses continuer à déranger les autres dans leur "sweet home".

.A l'inverse de "Grocon" qui veut faire du monde une chose carrée comme sa tête, "pticon" veut formater le douar sur une seule dimension,celle d'un ballon de foot.

Son esprit conçoit le monde ,pas en fonction des idées, mais en fonction des choses matérielles palpables,à portée de son nez renifleur et surtout "mangeables" pour ne pas dire "bouffables".

Le monde de l'abruti est en forme de "ballon de foot",rempli d'air comme sa tête et pas autrement ,.

Un monde trés limité,au ras des basquets ,dimensionné en fonction du coup de pied et de son nez en forme de truffe .

Un monde bridé, tenu en lesse, moulé comme son nez , d'un rond parfait, lisse comme l'oeuf pondu par cocotte..

Un monde normalisé,astiqué ,clean,sans reliefs, sans aspérités ,taillé sur mesure comme la tenue d'un croupier.

Un monde sans repaires précis où tout baigne comme dans "le meilleur des mondes" même si c'est dans la mrd de "grocon" et de son staff.

Un monde dont le périgé sera tracé, borné et marqué par ses empreintes personnelles, quand il dépose ses "zig" et ses "zag" pour "truffer" son territoire avec les "restes" de sa ratatouille quotidienne..

Un monde truffé de mines déposées vite fait, sans plan précis,en "zig-zag" n'importe où et n'importe comment , en comptant sur le penicellium pour les blanchir,les affiner avec le temps et l'humidité ambiante.

un monde à la "Grocon" qui fonctionne au coup de sifflet, et dans lequel la médiocrité,l'insulte ,l'arnaque , l'esbroufe et le "bakchich" sont hérigées en valeurs absolues.

Bref,un monde dans lequel seuls "Grocon" et les siens trouvent leur compte pour tirer profit en prolongeant leur partie, même aprés le dernier coup de sifflet de l'arbitre,pour permettre à "pticon" d'éxister pour faire chier le reste du monde .

Puisque çà t'amuse tellement de perturber la quiétude d'autrui ,tiens ,vas chercher la "baballe" Conard!bomb.gif

groconqoq.png


   Alerter


1 Commentaire


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant