echoo Blog

  • billets
    26
  • commentaires
    87
  • vues
    272 094

"Casse-toi, "pôve" con" ..I..

echoo

67 vues


Elle est là, juste sous mes yeux,étalée dans toute sa blancheur immaculée, dans toute sa virginité , sans taches, sans traits et sans âme.

Elle me nargue la salope avec sa propreté et son attitude amorphe,sa platitude rigide qui ne se plie que sous la contrainte des doigts.

Je la regarde avec mépris, et à chaque instant qui passe,l'envie de la froisser me prend à la gorge,tant je cherche en vain mes mots et mes idées.Que lui dire, quoi lui raconter ? Plus je la regarde,plus j'ai le "trac" de l'hésitation..

Elle me paralyse ,la salope!

Elle est là couchée immobile en" stand-by" devant moi ,sans reliefs,muette sans mot dire,et l'air de rien!

Elle attend froidement,serénement , sans état d'âme, la salope ! avec l'air de dire :"alors ,tu te decides enfin...?!"

Je la retourne sur sa face,lui fait un demi-tour sur elle même .C'est toujours "kif-kif".Quel que soit le mouvement que je lui imprime ,sa position reste inchangée.A force de la tourner et retourner je ne sais plus où est sa véritable face. Une véritable "double face" qui joue à "pile ou face" , jeu où elle sort toujours gagnante,la salope.

Elle est anonyme,fongible et sans identité,sans personnalité ,la salope!

Même sous les caresses,elle demeure imperturbable, inerte, identique,égale à elle même pour s'offrir entiérement et ne demande qu'à étre remplie,la salope !

J'ai beau tailler la pointe,elle s'en fiche,la salope!

Et ce maudit temps qui s'écoule,s'égoutte lentement,sûrement pour ajouter minute aprés minute,goutte aprés goutte,la confusion dans mon esprit en questionnement. ??????

Le temps presse et joue en sa faveur,dans cet embrouillamini ,la salope!Elle attend toujours la salope, impassible ,sans bouger pour ajouter encore une couche à mon angoisse,à mon stress envahissant.

J'aurais bien voulu déceler sur sa face la trace du temps qui s'écoule, relever une irrégularité , fixer un point de repaire quelconque venant à mon secours pour me guider, m'orienter sur cette surface plate ,uniforme et d'une banalité frisant l'ennui.Elle attend toujours la salope ! avec l'air de dire :" alors tu te décides à surmonter ta nullité, ta médiocrité au lieu de "tripoter" sans cesse ton crayon !

Et ce maudit temps qui s'écoule sans arrêt pour s'engouffrer dans le "trou noir" de ma cervelle torturée,prise en défaut par ce vide vértigineux créé par la face placide de cette salope !Elle attend toujours la salope, avec l'air de dire :" alors tu te décides enfin à te concentrer,à vider ta cervelle tarie..?! au lieu de nager dans le brouillard tu ferais mieux de relever le défi face à l'épreuve !

Elle est maitresse de la situation, la salope !

Elle domine la situation; elle plastronne ,la salope !

Elle s'est alliée le temps et la patience pour mieux dominer ; et encore, avec "zen", la salope!

Elle me rappelle la face rectangulaire de "Dimitri" l'architecte du douar diplômé en ex-urss. Dans l' esprit du "camarade", le monde est carré comme sa tête,avec quatre coins.Les quatre coins du monde, disait- il.

"Dimitri" et son "staff" sont des menteurs ! et de la pire espéce,les salauds! Ils sont nuls et n'assument jamais leurs échecs répétitifs.

De véritables cancres, et en mauvais éléves,ils persistent dans leur médiocratie et ne retiennent jamais les leçons avec leur 0/20 sur toutes les lignes ,les salauds.

Navigant sans cesse entre fausses vérités et vrais mensonges ,ils nous ont "mené en bateau" vers des rivages lointains,incertains et pleins de récifs , les salauds !

Ils ont été témoins du déluge universel et toutes les espéces ont disparu ou évolué ,sauf eux .Ils veulent toujours réster là, pétrifiés comme des sphinx , enracinés pour toute l'éternité et même plus si affinité,les salauds !

Ils veulent échaper à la théorie de l'évolution et la contrôler,les salauds ! Ils maitrisent les recettes et les secrets de la longivité ,les salauds !

"Sans nous ce sera le déluge, l'apocalypse", prétendent les salauds.Ils ont beaucoup de sang sur les mains,et ils persistent et signent ,les salauds !

Elle, c'est l'affiche pub des "12 salopards" dont elle fait l'apologie . Elle véhicule sans discernement dans une logomachie,tous les récits invraissemblables ,pour naviguer entre le bien et le mal ; entre le vrai et le faux .Elle souffle le chaud et le froid, et peut se transformer à l'envie,la salope!

Aujourd'hui, je me fais le plaisir sadique de te mettre les points sur les " i" avec les accents grâves qui marquent mon humeur du jour.Je forcerai un peu plus sur les traits des caractéres. Ce sera ton jour ,salope ...I.

T'écorcher,t'écorner,te torcher même, salope. Te froisser et te rendre boule; ou conffétis pour t'éparpiller, te "dispatcher" au gré des vents et de la tempête qui s'annonce,salope!Même au dernier souffle de l'agonie,comme "Luc la main froide" ,je trouverai en moi le dernier ressort pour rebondir et cracher mes quatre vérités à cette salope.Lui dire qu'elle est entre mes mains,que je suis son maitre et quelle que soit la beauté de sa blancheur,j'ai décidé de la noircir à mon gré,sans état d'âme.Elle est mienne la salope, et en tant que telle, j'en détiens l'usus,l'abusus et le fructus et advienne que pourra jusqu'à épuisement total de mon crayon.Elle m'a toujours mis au pied du mur, la salope !

pour m'imposer sans concession le conditionnel des salauds,la salope !

Maintenant Je la mets au pied de la lettre, la salope !

pour lui conjuguer le verbe "se révolter" à l'impératif ,la salope ...I.La salope ? entre les mains des amants,elle devient amour et passion pour transmettre les idylles les plus tendres et les plus parfumées.La salope? entre les mains des poétes et des philosophes ,elle recueille et transmet les réves les plus fous,fait passer les désirs pour des réalités les plus insensées.La salope? entre les main de nos tirans,elle s'allie le plaisir de la terreur et de l'engoisse,séme le doute et le désespoir par la propagante,

La salope? elle détient et porte tous les secrets d'Etat, et s'acoquine sans état d'âme avec le dernier parvenu des salauds ,la salope !

Quel que soit mon niveau de conviction et la portée de ma vision, puisque tu es au coeur du sujet, je ne te rendrai jamais viérge, salope !.

Et pour cause,salope,

Je ne connais que trop tes pouvoirs,tes formes perfides et versatiles,tes sautes d'humeur et tes coups fourés.Ta traitrise de salope !

Tu peux devenir entremetteuse de circonstance,comme tu peux transmettre la haine,la violence,le désordre et le mépris.

Tu bouffes à tous les rateliers ,sans rougir,salope!.

Tu es servile et peux même faire passer les vessies pour des lanterne et semer le doute dans les esprits,salope!.

Aujourd'hui l'envie folle de te labourer la face me prend soudainement . Je semerai dans tes sillons et à tout vent , toutes ces saloperies qui grangrénent mes journées et qui hantent mes nuits.

Je planterai sur ton corps tous mes cauchemards,tous les fantasmes et toutes les folies qui me passeront par la tête.

Je forcerai le trait pour te dicter ma volonté ,faire de toi mon amante,ma confidente et même froissée je te conserverai jalousement dans ma boite de panégyriques.Comme je suis capable de te faire subir l'épreuve du feu, te rendre cendres sans valeur et sans landemain.

Puisque tu es disposée à recevoir et à transmettre servilement ,je ne t'appelerai plus salope, ma belle!

Avec tes nouveaux traits ,tu n'es plus viérge à présent,mais plus belle,plus authentique,plus utile.,ma belle.

Et le temps qui commence à prendre place dans tes formes,te rend plus précieuse avec ton nouveau rôle.Oui ma belle,de simple feuille viérge sans importance,objet anonyme sans âme,tu deviens page noble ,magique, respectueuse, digne d'éloge,vivante et chaleureuse pour transmettre le verbe vaincre et convaincre.Tu seras simplement temoin pour enregistrer cet épisode de la vie des "douars" gagnés par le déséspoir.

-Pour rendre audible le bruit des bottes qui courent se ranger en ordre serré, pour attendre le coup de sifflet fatal,

-pour rendre audibles les "cliquetis" metalliques des culasses qui attendent le signal fatidique pour jouer du percuteur,

-pour restituer fidélement l'odeur âcre,suffocante du brouillard "lacrymal" qui pollue la rosée de nos printemps éphéméres sans couleurs,inodores et sans saveurs.

-pour peindre d'aprés nature , en rouge vif le plancher de scéne avant la "tombée de rideau",

-pour entendre haut et fort ma révolte face à la bétise humaine,celle des potentats salauds et criminels de tous bords et de tous poils.

Toi qui endosses "la déclaration universelle des droits humains",prends note que l'éclair éblouissant précurseur est déjà là .Alors que le tonnerre gronde comme un roulement de tambour qui marque la cadence,les vents rebelles sont lachés pour annoncer la tempête des grands boulversements salutaires tant attendus .

Tremble vermine ! C'est l'heure !

Carthage a chuté , le "Sphinx" amovible est pétrifié... les "frocs" sont mouillés !

Paniqués, interloqués, Ils s'interrogent mutuellement sur l'issue de secours à empreinter pour fuire la dignité des ésprits libres.

Il y va de notre dignité d'êtres humains de mettre définitivement un terme à vos remparts brigadés,à vos clôtures barbelées, et à toutes vos stupidités sans noms.

C'est l'echo du siécle et votre cécité n'a dégale que notre nausée envers vos régimes de bananes pourries et vos populismes insipides.

Basta ! partez dignement et la demission est une porte de sortie honorable en pareilles circonstances ,puisque vous avez échoué lamentablement dans votre régne de potentats médiocres et corrompus jusqu'à la moelle.Et dire que j'allai sécher et te rendre viérge,salope.Non, je ne mérite pas un 0/20 pour une question idiote,qui n'a aucun sens, et qui n'a pas sa raison d'être pour occuper inutilement une place dans ma cervelle déjà encombrée par un vocabulaire et un tas de formules historiques new look .J'avais simplement mon mot à dire dans ce foutoir mondial et régional qui fait partie de mon histoire sous ses nouveaux slogans pitoresques inédits :

"je vous ai compris" !! :clapping:

"casse-toi pauvre con..." !! :80:

"descends si t'es un homme" i! :aggressive::vava:

"fouts le camp racouille " ...i. :acute:

"dégage" ! ...i. :8):

"yes we can" .I. :first:

"he has been"..Ali ! :mef:





[/b]cassestoipauvrecon.png

[/size]



Déclaration Universelle des Droits de l'Homme

(adoptée par l'assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 à Paris)

Préambule

Considérant
que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde,

Considérant que la méconnaisance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme,

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression,

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations,

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande,

Considérant que les états membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales,

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement,

L'Assemblée générale proclame

La Présente Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des ÿtats membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

Article premier

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

Article 7

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration ou contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10

Toute personne a le droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11

Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13

Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un état.

Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 14

Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 15

Tout individu a droit à une nationalité.

Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

Article 16

A partir de l'age nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage, et lors de sa dissolution.

Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.

La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

Article 17

Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.

Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 20

Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

Article 21

Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.

Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.

La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Article 22

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23

Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine, et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 24

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25

Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Article 26

Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.

Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Article 27

Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.

Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Article 28

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29

L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un ÿtat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.








5 Commentaires


Certains passages sont durs...je te retrouve...je n'ai plus de doute...j'aime ton texte, il est puissant ...sourire

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Certains passages sont durs...je te retrouve...je n'ai plus de doute...j'aime ton texte, il est puissant ...sourire

Oui, la vie est dure,trés ou trop dure même parfois. Elle dicte toujours sa loi aux plus faibles.C'est une véritable "salope" qui agit sans état d'âme .Sourtout, Il ne faut jamais baisser sa garde :vava:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

je c pas si j'hallucine ou pas ... mais j'ai l'impression que le début est pervers :o ... j'ai raison ?! .. mdrr sinon il est pluto pas mal , sa ma donné des frissons ^^'

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pervers ? Peut être puisqu'il existe toujours un petit grain de perversion dans notre esprit sapiens.

Qui d'entre nous n'a pas connu le "trac" devant un sujet d'examen face à une vulgaire feuille blanche qui vous nargue par sa virginité ?

La réponse est dans la question du sujet :fallait tout simplement "dépuceler" symboliquement la vierge pour affronter le reste de l'épreuve.Rendre sa feuille viérge équivaut à 0/20.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant