echoo Blog

  • billets
    26
  • commentaires
    87
  • vues
    272 420

L'Echo du siecle

echoo

145 vues

L'Echo du siecle et l'humeur du jour

Ce début de siécle me rappelle quelque part une épisode du "Titanic" qui, au moment de sombrer corps et âmes dans les flots glaciales, reçoit en guise d'adieu ,les derniéres notes de musique dispensées avec une extrême ardeur par son propre orchestre qui semble narguer le destin dramatique .La hargne du "Maestro" inspiré par les derniers instants fatidiques qui donnent le "La" dramatique à sa baguette , ne peut trouver d' explication rationnelle en pareille situation. Un orchestre qui accompagne la derniére valse des évênements en furie, pour continuer à jouir de l'instant éphémére avant la tombée définitive de rideau .Un doux paradoxe qui échappe à l'amertume du dernier souffle,de la derniére larme qui s'écoule dans les âmes déséspérées embarquées dans la même galére.

Il en est ainsi, pour ce qui est de l'humanité dans son devenir et des pauvres bougres mortels surcitaires que nous sommes, qui se croient futés en faisant semblant d'oculter les réalités du monde,du leur, pour se permettre le luxe de s'ésclaffer l'espace d'une journée, tout en sachant pértinemment que la récréation prendra fin à minuit tapante ou au plus tard à l'aube naissant. Dans l'intervalle de la même récréation ,d'autres êtres humains, nos semblables , se font simplement "éclater"par d'autres êtres humains ,leurs et nos semblables, et ne verront plus l'aube du même jour se lever.

Tout çà me donne la nausée et me pousse légitimement à dire que le genre humain dont je fais partie, ne peut prétendre à une quelconque noblesse sans délaisser un jour son essence néfaste ,son goût morbide à détruire et à s'auto-détruire .

Pour l'heure,nous sommes de simples nécrologues insouciants et sans commune mesure avec ce qui devrait nous qualifier dignement "d'être humain" , pour nous démarquer quelque peu, du restant du régne animal,de la bête irresponsable et ignorante.

En ce début de siécle,la couleur s'annonce trés mal ; elle est rouge sombre et coule à flots,pour une raison ou pour une autre et surtout sans raison . L'humain a perdu sa raison et sa dignité en tant que tel ,pour sombrer dans le gouffre sans fond du crime abominable. La bétise humaine se permet tout ce qui dépasse l'entendement pour se donner sans retenue ,aux crimes les plus atroces et avec les méthodes les plus barbares : les massacres collectifs des innocents,la destruction massive de l'environnement,la haine acharnée de l'autre et la recherche de methode cruelles pour l'éliminer , toutes les formes de violence envers les plus faibles,plus particuliérement les femmes......

La folie dans son expression la plus pure,la plus ignoble et la plus dégradante qui affecte notre espéce d'homo-sapiens moderne.

Le siécle demarre sur les chapeaux de roues avec des notes pessimistes qui n'augurent rien de bon pour l'avenir de l'humanité et des autres espéces. Peut être le début de la fin ? vivement si c'est le cas,puisque l'humanité toute entiére s'invite dans la démesure , pour baigner dans la mrd !

Le mot de la fin ;- Au fait pourquoi une fin ,alors que le nouveau siécle et la nouvelle année viennent juste de commencer ,sur les ruines ou les cadavres de nos journées malheureuses ? Quel est notre devenir au juste dans ce grand consensus merdique liant l'homme et le temps ? that's the question.

Là ,j'aime bien l'esprit agnostique et humaniste d'André Malraux qui aborde à sa maniére l'une des grandes questions qui ont toujours préoccupé l'homme: "pourquoi vivre pour mourir en fin de compte ?"

Face aux questions absurdes, notre cerveau qui fonctionne au rationnel reste bloqué. Pas la peine de le masturber outre mesure car, il n'y a pas de réponses rationnelles aux questions absurdes.

" L'humanisme ce n'est pas dire:" la seule grandeur à la portée de l'homme est ses seules chances d'eternité,"

" c'est dire : "ce que j'ai fait aucun animal ne l'aurait fait".

- "nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l'homme partout où nous avons trouvé ce qui l'écrase".

"le siecle prochain sera religieux ou ne sera pas"= "je pense que la tâche du prochain siécle ,en face de la plus terrible menace qu'ait connue l'humanité ,va être d'y reintégrer leurs dieux".

" Et qui sait ce que nous trouverons aprés la mort "?

Mon amie "Haki" du douar ,quant à elle, prophétise que "ce siécle est un véritable panier à crabes dans lequel il n'est pas conseillé d'y mettre sa bonne foi...ou même ses "boules" de pétanque..."

Les "miennes" sont en acier trempé et c'est pour cette raison que j'ai décidé de retourner une fois de plus le sablier pour continuer la partie, vaille que vaille .L'année s'achéve,la vie continue et la lutte aussi, même au niveau d'un petit douar perdu qui a son mot à dire dans ce foutoir inhumain. Il le dira sans haine et sans violence, mais avec la conviction qui sied à son esprit ,"l'esprit du douar" plein d'ironie,de réthorique et parfois de vulgarités incontournables.

C'est un état d'esprit, tout court qui veut s'imposer à lui même et aux autres ,comme le fait une pelure d'oignon pour jouer son rôle et conserver sa place, et ergoter à qui veut bien l'entendre, pour dire que "ce légume ridicule qui me porte ne peut avoir d'éxistence sans moi". Le petit rien qui joue à l'indispensable pour faire le tout.

Les tenants du fondamentalisme islamiste et autres salafistes machos, qui prennent leur délires pour des vérités révélées dans le seul dessein de détruire l'humanité, ne me laissent aucun choix et ne font que renforcer encore d'avantage mes convictions,celles de ne faire aucune concession face aux forces du mal .Mais au commencement le combat débute avec soi même,face à son propre égo...,faire la paix avec soi même d'abord, avant de l'étendre aux autres.Oui, "charité bien ordonnée commence par soi même".

Je sais parfaitement que toutes ces divagations , me permettront de cuisiner "un navet" indigeste . Dans tous les cas, j'aime les navets et j'en ferais ma propre soupe à la sauce piquante,une spécialité du terroir.Et puis,dans le domaine des idées ,comme en cuisine,que chacun s'occupe de ses oignons en faisant attention à ses glandes lacrymales et à moi d'ingurgiter mes "navets" indigestes.

Une mention particuliére pour les fautes d'orthographe,le manque de rigueur dans la ponctuation ,les erreurs de synthaxe qui torturent la langue de Moliére et font sursauter légitimement les esprits académiciens sensibles.A ceux-là, ,je demanderai indulgence en plaidant les circonstances atténuantes et exténuantes, tout en m'engageant à faire de mon mieux la prochaine fois.

Pour l'heure je me trouve coincé par le temps et je me vois contraint de foncer tête baissée sur mon clavier comme un bison en rute,pour terminer l'essorage de ma cervelle avant la fin du monde, quitte à faire dans la dentelle ou tomber dans le gouffre de la médiocrité .J'assume ma folie et advienne que pourra dans cet asile de grands fous que représente ce douar qu'est le monde .

Toutes les élucubrations qui vont suivre sont données à chaud et en vrac pour dire que "l'esprit du douar" qui me hante s'échine à cultiver la médiocrité pour engranger tout ce qu'il a récolté dans le jardin de l'ignorance médiévale pour empoisonner mon existence encore longtemps et peut être l'humanité toute entiére.

Ainsi, les "coups de gueule" qui vont se succéder tout au long de ces récits, ne sont que le fruit de mon imagination débordante et farfelue surtout en cette période de déche morale ou les esprits "illuminés" ne cessent de bouillir comme dans des chaudrons sous pression pour nous servir une soupe empoisonnée. Il n'est nullement de mon intention de reveiller les consciences anesthésiées et encore moins de remettre en cause, par mes propos quelque peu amen, les priviléges et avantages de toute nature, tirés sur tous les plans par les politicards qui ont contracté une alliance stratégique avec les " gardiens du temple" pour s'enraciner en profondeur et mieux puiser dans le terreau de la crédulité.

De ce fait,tout fait,histoire,personnages et autres béstioles qui se verront impliqués malgré elles et eux dans ces récits virtuels et "invraisemblables" ,mais néanmoins "véridiques", ne sont que le fruit du hasard qui a bien voulu faire aussi bien les bonnes que les mauvaises choses,dans mon subconscient bien sûr !

Etymologiquement ,le terme "douar" signifie "cercle",un arrondissement en forme de O. Le mot "douar" peut revêtir plusieurs significations variables en fonction de notre vision subjective déformante et déformée: village,bourg,pays,monde,entité vivante ...C'est ainsi que le douar véhicule un "état d'esprit",une maniére d'être , un projet de société qui veut s'imposer en dehors de sa propre sphére, de lui même...

Etiologiquement, "l'esprit du douar" représente la "sphére psy du cercle",ses comportements,ses desseins avoués ou non,ses forces ,ses faiblesses spirituelles,ses dogmes,ses tabous,ses tares.. Il est avant tout sectaire.

"L'esprit du douar" est un "petit tout" dans un "grand rien" ;et à partir de rien, il veut le tout .Une fourmi qui veut phagocyter un pachyderme.

Un microcosme qui veut avaler le macrocosme. Le processus est simple est démarre à partir d' un point " ." de départ. Le point d'appui du levier qui sert à actionner le processus de "phagocytose" et qui constitue l'épicentre de l'onde de choc déclanchée par le microcosme pour se propager en cercles concentriques pour ébranler tout le macrocosme.

Où trouver "l'esprit du douar" et son onde de choc ? Partout dans le monde,sur les fofos,dans la rue,le souk,le stade,sous terre,sur terre,dans les airs ,chez vous ou en face de vous pour vous pomper l'air..ou vous polluer la vision,dans une boucherie ,dans un harnachement d'un nouveau genre,sur un hibou barbu ,chez le roi des rois ,dans le terme bakhechich..,dans un parfum de musc d'un salafiste enturbanné..,dans l'ignorance du fréro "harun la science du web", sur un oeuf,un concombre miraculeux.....,mais surtout dans la mrd du fondamentalisme,du sionisme et des extrêmismes tous azimuts et dans les vent qui portent leurs relents pour nous parvenir et agresser nos narines sensibles .

Si l'onde de choc n'a pas encore atteint votre moral c'est que, soit vous avez de la chance,soit que vous ne faites plus partie de ce monde.Dans les deux cas soyez patients ,çà ne saurait tarder , puisque ses effets ont touché même les morts et se propagent vers "l'au délà" porté par les vents de la folie djihadiste.

"L'esprit du douar " peut facilement essaimer et placer ses germes n'importe oû : dans la cave d'un immeuble,sur les trottoirs de la voie publique, sous le "string" de la nouvelle tenue de bain à la mode chez Zoubida,dans un emballage cacher..,dans un régime de bananes qui gouverne un douar qui se paie le luxe d'avoir deux présidents élus démocratiquement pour poser ensemble et en même temps leur séant sur le même trône.,dans les bull- dozers qui détruisent un gourbi palestinien,dans du plomb durci sous une kipa..,dans une croix gamée ou non,un croissant lunaire croustillon,une étoile à 5 branches..et même dans rien,le vide mentalo cosmique..

Le ras le bol + la goutte de trop:

Il y a des moments dans la vie de chacun et de chacune d'entre nous, où le ras le bol général et généralisé nous envahit de toutes parts et il suffit alors, juste d'une petite goutte de trop pour faire tout déborder et noyer un peu plus notre vécu monotone.Il en est ainsi de " l'esprit du Douar" qui cherche insidieusement à vous castrer pour vous transplanter,vous téléporter ailleurs,dans une époque sans commune mesure avec vos propres repaires culturels et philosophiques qui font de vous ce que vous êtes rééllement et non ce que l'on désire vous imposer en devenir: une bête sauvage capable de dévorer tout ce qui ne fait pas partie d'elle même.

Dans ces circonstances,pour éviter d'être un simple cobaye de labo expérimental entre les mains des idéologues douteux,votre égocentrisme inné se reveille brusquement pour titiller votre esprit sapiens imprégné de sagesse philosophique basique , pour le forcer à prendre conscience ,et se dire qu'il est encore temps de réagir pour redresser rapidement la barre afin d'éviter les récifs qui risquent de vous transformer en épave sociale ou en simple "porte manteau" ridicule et sans dignité.L'entreprise s'avére délicate en raison de l'héritage "sacro-saint" qui vous colle à la peau et qui s'impose à vous dés votre premiére tétée.On ne se défait pas aussi facilement de sa peau originelle,de ses sacrés tabous, pour muer comme un serpent, sans le risque de se voir étranglé par son propre turban séculaire , et qui plus est,dans son propre berceau,celui qui vous a porté, bercé et vu grandir. Le douar qui est votre matrice originelle, peut aussi devenir en même temps votre tombeau définitif, dés que vous vous écartez des dogmes pour empreinter un chemin séculier autre que celui tracé ( imposé) par la vindicte populaire. Car ,Dans l'esprit du douar,l'ignorance a force de loi.

Dés que vous prenez conscience de votre situation , la pression systolique augmente et monte progressivement dans vos artéres pour atteindre la zone rouge; il est alors impératif d'ouvrir les vannes de purge pour évacuer l'exedent d'exédants.Ainsi,confidences pour confidences, ouvrons toutes les écoutilles pour nous dire et surtout nous faire entendre certaines vérités parfois améres qui touchent notre vécu quotidien pour nous libérer de toutes nos fructrations et nous tracer de nouveaux repaires plus nobles,plus humains,plus honorables et plus tolérants.

Vaine utopie que celle de voir un jour tout le genre humain enfin libéré de ses propres carcans,pour vivre en paix et en harmonie avec lui même et dans un grand amour rassembleur ? Permettez-moi tout au moins de réver,çà me fait du bien et c'est permis.

En attendant les jours meilleurs, il est bon et trés conseillé de faire le point périodiquement ,pour se délester de tous ces fardeaux pénibles qui encombrent inutilement notre "psy" pour partir allegés et de bon pied sur une nouvelle étape.Ouvrir sa grande gueule trés souvent constitue un minimum d'expression qu'un esprit bridé peut s'offrir pour placer son petit mot en se permettant de mettre les points d'abord sur ses propres " i", pour se liberer de ses phobies. Sans ce minima, action et réaction ne feront de notre individualité qu'un simple "homo-végétatis",une sorte de légume sans cervelle prét à être bouffé par le "trou noir",un esprit vide de sens ,une lanterne sans flamme et sans lumiére; un mort-vivant,une stupidé sursitaire dans toute son absurdité qui baigne dans des emphases grandiloquentes conjuguées au superlatif , dénommées "libertés individuelles et collectives", "justice sociale","grandeur d'âme","valeurs fondamentales" ,"civilisations humaines"... et autant d'autres slogans creux servis à l'emporte-piéce et qui n'apportent rien de concret dans les conflits qui nous opposent à notre propre égo et à nos sociétés déprimées par leurs différences.

Bernés par nos propres illusions nous gobons tous les slogans politico-religieux qui nous forcent à faire notre chemin de croix, la cravache en sus pour nous arracher un dernier cri rebelle. Le "Caramba !!" de la révolte, lancé en guise d'ultime et dernier coup de gueule envers et contre tous, avant que l'âme chérie ne parte sans retour s'enfermer à jamais dans son propre trou.C'est uniquement à partir de ce moment là que débutera notre vraie liberté qui nous permettra de prendre nos distances avec nous même(nos refoulements) et vis-à-vis des sociétés injustes qui nous écrasent dans les rouages de leurs hégémonies.

Alors,les tartufes s'empresseront de dire,le rire de la lâcheté sous cape :"Quel brave homme que fut ce gus! Un véritable animal social qui a su supporter sans brancher toutes les frustrations.Mais, finalement,il a bien eu son solde de tout compte . Pourtant il n'a jamais ménagé tous ses efforts pour apporter par ses rotes,sa modeste contribution pour élargir un peu plus le trou dans la couche d'ozone qui recouvre le douar sacré. Il s'est éclipsé sans laisser de message assez explicite pour nous éclairer un peu plus sur ses convictions équivoques.Un véritable ambidextre qui jongle des deux mains avec les choses sacrées. Il se dit croyant convaincu ce "gugus" ,alors qu'il est toujours "hors rangs" et ne porte aucune marque distinctive ,la " pastille" témoin sur son front "..."Oui ,c'est surement un mécréant puisqu'il n'est pas harnaché comme tout le monde et vit sa vie hors de la mélée pour manger,roter et b..ser en toute sérénité"..

Bande de c... ! Vous avez encore raté l'occasion de vous taire, car les idées libres "choquent " ,et comme les principes nobles,sont eternelles et continueront toujours à déranger et perturber votre sommeil de crétins agités ; pour hanter,comme les fantômes de minuit, votre esprit zinzin .!

Qui vous dit que je n'ai pas reçu en catimini la visite du" Paraclet" him-self , venu avec ses anges me conseiller un autre chemin moins escarpé que le votre et du coup m'éviter le spectacle affreux des barbes teintées au henné et les piqures de vos escortes de mucidés?

Puisqu'on y est,dites moi donc, par quel miracle le marabout "hadj chkoupy" et l'hérudit auto-proclamé "Harun la science du web", peuvent-ils se prévaloir du droit divin pour s'octroyer le devoir de dicter au restant des mortels, les délires de leur imaginaire débile, pour inculquer leur crétinisme mystique, déstiné à nous faire sortir de notre petit bourbier ,alors qu'eux même patogent avec béatitude dans un océan merdique truffé de mensonges "scienfico-religieux"? Il n'y a pas pire ennemis des religions révélées et des sciences pures que vos spéculations mensongéres déstinées à brouiller encore un peu plus les esprits naifs qui croient à vos miracles préfabriqués. Vos miracles de charlatans escrocs et de marchands de vents déstructeurs.

Myster "Harun la science du web" affirme que toute la science puise ses vérités dans les livres saints et de ce fait, les chercheurs n'ont fait que traduire dans leur labo ce qui a été révélé depuis belle lurette à des bédouins ignorants.

Versets à l'appui, Il pousse son bouchon scientifiste un peu plus loin pour affirmer "doctus cum libro" que les nuages qui passent au dessus des montagnes du douar symbolisent, la fuite des continents et la tectonique des plaques.Le simple bédouin ignorant que je suis, ne vois pas d'autre tectonique en dehors des forces maléfiques qui s'exercent dans sa cervelle tourmentée par l'esprit médiéval.Certains esprits tarés en manque de vérité scientifique veulent "tripoter" dans l'équation à "une connue" pour trouver des miracles au chiffre 19. Ils ont même pris leur calculette à dix doigts pour dire que le centre de gravité du globe est situé juste sur l'axe qui passe sur le minaret qui (sur)plombe "l'esprit de leur douar". Par contre,ces "scientifiques" ne pipent mot sur le miracle du chiffre 69 , pour nous prouver que le compte n'est pas bon . Alors ditent nous au moins scientifiquement, dans quelle position faudrait il le mettre pour trouver le compte exacte.

Dites moi pourquoi ,les crétins salafistes, ont déraciné sauvagement le petit mimosa en fleurs que j'ai planté à proximité du lieu ou repose en paix ma défunte mére, pour le revendre au souk et en tirer un vile prix .Les fleurs qui agrémentent les tombes ne sont pas halal, prétendaient vous ,et seul le fruit de leur vente l'est . Non, vous êtes simplement des barbares convaincus par leur ignorance ! Mais,nos coeurs qui portent encore les traces de vos blessures ,porte également et toujours l'amour de nos chers défunts.

Dites-le clairement dans un langage compréhensible par tous ,sans bégayer et le plus simplement du monde, si vous êtes véridiques!

"Esprit des ténébres" ,qui a horreur de la lumiére et qui refuse de se montrer en plein jour ,que cherches-tu à travers ton ignorance et tes formes de violences barbares?

Puisque tu nous refuses le privilége d'ouvrir ta gueule pour répondre à ces interrogations,alors vivement une gueulade ,un hurlement mi humain, mi animal sorti du tréfonds de mes entrailles,issu de mon instinct primitif ,de ce qui constitue mon "pathos" pour te dire : Esprit horripilant seul l'humour et le langage de l'ironie et de la dérision sont en mesure de répondre à ton comportement rétrograde, tonitruant et plein de violences.

L'amour et la paix auront ta peau tôt ou tard,c'est une question d'honneur décrété par les cieux ! Parole d'un dur à cuir qui le dit sans haine mais avec grande conviction et à titre de légitime défense.

Ouf ! déjà , je me sens un peu mieux en attendant la suite.


   Alerter


12 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité Caminde

Posté(e) · Signaler

Ouf! merci echoo de me (nous?) donner à lire ça

Il y a encore des êtres vraiment humains, ce dont je ne doute pas :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Dés que vous prenez conscience de votre situation , la pression systolique augmente et monte progressivement dans vos artéres pour atteindre la zone rouge; il est alors impératif d'ouvrir les vannes de purge pour évacuer l'exedent d'exédants

j'aime cette phrase, pas mal ton texte :-)))

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Dites moi pourquoi ,les crétins salafistes, ont déraciné sauvagement le petit mimosa en fleurs que j'ai planté à proximité du lieu ou repose en paix ma défunte mére...c'est beau

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

"Esprit des ténébres" ,qui a horreur de la lumiére et qui refuse de se montrer en plein jour ,que cherches-tu à travers ton ignorance et tes formes de violences barbares?...ça me donne des frissons

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Esprit horripilant seul l'humour et le langage de l'ironie et de la dérision sont en mesure de répondre à ton comportement rétrograde, tonitruant et plein de violences.

comme je lis en toi comme en moi

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

L'amour et la paix auront ta peau tôt ou tard,c'est une question d'honneur décrété par les cieux ! Parole d'un dur à cuir qui le dit sans haine mais avec grande conviction et à titre de légitime défense.

j'ai pas les mots...merci d'être toi

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

et j'ajouterai...pardonnez les c'est l'ignorance de certains qui parle...pour grandir parfois il faut vivre de grandes souffrances et connaitre l'enfer d'être sur terre

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci pour tout :) ! avec mes excuses pour mon retard. La connexion est trés mauvaise dans ce foutu "Douar". On vous facture un "cheval de course" et on vous livre sa place un "bourricot boiteux" et à prix fort.

Une véritable escroquerie "trés haut débit". J'aurais dû utiliser le haut parleur du marabout "sidi cheikh" pour aller plus vite dans mes réponses.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant