• billets
    7
  • commentaires
    27
  • vues
    10 221

...

cricket

37 vues

Morphée aime à jouer avec mes nerfs

Il ne se laisse pas saisir, l'éphémère

Plein de fourberie, peut être de rancoeur

Il s'amuse, peu importe l'heure

Sa meilleure ruse est la diversion

Cela peut être sous la forme d'un plaisir

Formidable accélarateur temporel

Ou bien un souci, une question existencielle

Mais bien souvent je dois en convenir

C'est cette incéssante obsession

Fier de m'abandonner

Il me nargue en laissant ses traces

Et je devrais implorer pitié

Pour qu'en une nuit il les efface

Suis moi je te fuis

Jusqu'à la mort de la nuit

Fuis moi je te suis

Jusqu'au fond de ce puits


   Alerter


1 Commentaire


Commentaires recommandés

Invité Mad_World

Posté(e) · Signaler

Quel lâche joueur... un peu trop parfois, je suis d'accord. ^^

Ce poème se savoure comme du petit lait, merci :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant