• billets
    21
  • commentaires
    106
  • vues
    52 621

Une larme dans la pluie ...

Nephalion

158 vues

larme.jpg

"J'ai vu tant de choses que vous humains, ne pourriez pas croire. J'ai vu de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhauser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli, comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir."
Roy Batty - Blade Runner (1982)

Cette citation tirée du film de Ridley Scott "Blade Runner" m'est précieuse.
Elle me rappelle à quel point nous sommes nous, êtres humains, si fragiles et tellement volatiles.

Nous sommes là, simples individus à nous débattre tout au long de notre existence, au milieu d'une humanité dans laquelle nous n'existons finalement que si peu ...
Entourés de milliards de nos semblables, nous sommes pourtant si seuls ...
Nous cherchons à faire partir d'un groupe, d'une tribu mais la vie nous rappelle sans cesse notre unicité ...
Sans les autres nous sommes quantité négligeable, mais avec les autres sommes nous vraiment plus ?
A quoi se résume la vie d'un individu si ce n'est la somme de ses propres souvenirs et de ceux qu'il laisse chez les autres ...
Quand il disparait, combien de temps faut-il pour que tous ces souvenirs disparaissent avec lui ?
Le temps fait son ¿uvre, inexorablement ...
Et le monde virtuel n'est pas en reste.
Celui qui quitte un endroit comme celui ci ne mettra pas longtemps à disparaitre dans les brumes électroniques du temps qui passe.
Seuls resteront les mots déposés ici, comme des empreintes fossilisées issues d'une autre époque ...

Ce n'est là qu'un constat, qui peut-être explique cette nécessité d'écrire.
Inconsciemment ai-je sans doute besoin de laisser mes empreintes moi aussi, histoire de ne pas disparaitre trop vite, le jour où je ne serai plus là pour maintenir à flot le souvenir de ce Nephalion qui n'existe ici que par le miracle d'une poignée d'électrons et de quelques équations binaires ...

"Tous ces moments se perdront dans l'oubli, comme les larmes dans la pluie."

   Alerter


7 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité Aupaline

Posté(e) · Signaler

La peur de n'avoir vécu pour rien est en chacun de nous. Tout le monde cherche le but de sa vie et se questionne sur sa disparition. Laisser une trace de notre passage..le but de beaucoup.

:plus:aussi. Décidemment je suis fan

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant