Le blog d'un normand

  • billets
    81
  • commentaires
    89
  • vues
    30 791

Ma compagne

Invité

33 vues

Ma compagne

C'est devenue ma compagne

celle qui me suit dans mes nuits sans sommeil

celle qui me supporte dans mes éclats de colère

il me reste plus que ça d'ailleurs

vu que des éclats de rire j'en ai de moins en moins

alors il me reste ma fidèle amie

celle qui me juge pas

celle qui est toujours bonne conseillère

celle qui est toujours pleine

et aussi disponible

malheureusement elle a des corollaires

des poches sous les yeux

un caractère trop changeant et trop agressif

mais au moins je dors,

je m'évade dans un ailleurs bleu

peuplé de gens agréables,

d'une vie agréable

pas comme la mienne maintenant

alors je me réfugie dans cette triste compagne

elle est la seule qui me reste

tout le monde est parti

me laissant avec mes peines ô combien incommensurables

alors je me retourne vers elle

je me rend bien compte que le matin j'ai du mal à me lever

que j'avance chaque semaine l'heure du premier verre

et que cela me brule à petit feu

mais dans ce paradis artificiel

tout le monde il est beau

tout le monde il est gentil

même les blondes

ce qui est surprenant d'ailleurs

alors ce soir comme de nombreux autres soirs

je vais prendre la bouteille, me verser un verre

qui a tendance chaque semaine à se remplir de plus en plus

l'eau dedans diminue,

c'est la causalité

enfin il me semble

plus de glaçons,

cela sert à quoi ?

et puis d'abord je suis si bien avec elle

elle est toujours disponible pour moi

et puis je suis si bien en sa compagnie

je vois bien que les gens m'évitent

que je suis de plus en plus seul

mais tant pis

j'accepte d'être seul

et puis non je ne suis pas seul

je suis avec ma compagne

ma seule qui me reste

ma seule qui me soit fidèle

celle qui a que trop tendance à se vider trop vite

mon corps rejette de plus en plus la nourriture

je suis pris de tremblement

j'ai des nausées le matin

la bouche pâteuse

j'ai la tête qui tourne

alors que faire ?

je sens bien que je m'enfonce mais je suis si bien

je repense à ma vie ratée

et tout ce chemin parcouru

pourquoi ? pour qui ? à quoi cela a servit ?

quelle trace je vais laisser sur cette terre ?

au fond je m'en préoccupe pas trop

je pense que cette nuit

comme tant d'autres nuit

je ne vais pas dormir sans aller voir ma compagne

et que demain je serais pas bien

mais au moins cette nuit j'aurais dormi

au du moins reposé ma carcasse bien abimée

avec tout ce que je lui fais subir ces derniers temps

alors voila quoi

si on m'avait dit avant de naître que ma vie sera ainsi faite

c'est sur j'aurais pas voulu venir

et que je serais resté bien au chaud

dans mon alvéole

sans mon corps physique juste mon âme

mais j'aurais été si bien

de ne pas connaître toutes ces souffrances

maintenant je suis là

et il faut que je fasse avec

je sens que ce soir comme tant d'autres soirs

je vais voir des serpents mauves qui vont chanter le bonheur

et que je vais m'endormir en suçant mon pouce.


   Alerter


6 Commentaires


Commentaires recommandés

Plutôt que compagne, je pense que maîtresse ou amante aurait été peut être plus avisé.

On enlace la bouteille, mais on ne vit pas avec; on s'évade, on s'évapore, on s'évanouit. Tout au plus.

Autrement, ça me fait penser à une chanson portugaise que j'écoutais quand jétais petit, si ce n'est que le chanteur avait choisi la guitare pour moitié.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En tout cas, tu peux te dire, Philippe du web, que tu as un sacré talent pour écrire !

Merci pour ce magnifique poème.

Je suis bouleversée.

Mon pauv'vieux ! Quèss que t'es triste !

Essaie de sortir de ta coquille, encore ! :give_rose:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

merci à vous deux, simplement j'écris ce que je ressent, et comme je suis très triste, j'écris des poèmes tristes

kégé j'ai hésité entre les deux mais compagne dans le sens ou celle la me quittera jamais

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
merci à vous deux, simplement j'écris ce que je ressent, et comme je suis très triste, j'écris des poèmes tristes

kégé j'ai hésité entre les deux mais compagne dans le sens ou celle la me quittera jamais

Scuse, bébé, mais c'est toi qui ne la quitte pas.

T'es sûr que t'y peux rien ?

(pardon pour le côté saint-bernard, je peux pas m'en empêcher, même si moi aussi, je suis peut-être mal barrée)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

on est très proche l'un de l'autre on se quitte plus alors qui ne veut pas quitter l'autre, ça c'est une autre histoire

non j'y peux rien du tout, je me réfugie dans cette campagne qui m'aide à vivre

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
on est très proche l'un de l'autre on se quitte plus alors qui ne veut pas quitter l'autre, ça c'est une autre histoire

non j'y peux rien du tout, je me réfugie dans cette campagne qui m'aide à vivre

OK, je te comprends.

A + :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant