Aller au contenu

Humeurs vagabondes

  • billets
    11
  • commentaires
    18
  • vues
    597

À propos de ce blog

Des besoins d'écrire et de décrire, un défouloir plus un boudoir pour s'émouvoir et ne plus broyer du noir, l'écriture sans fioriture ni forfaiture, simplement dire

Billets dans ce blog

voyage

Allongé sur mon lit, droit comme un "i", le corps lourd et fatigué, usé par le temps et ses vicissitudes, les yeux fixés au plafond, je me perds dans mes pensées et je voyage. Je me rappelle de cette odeur de pain grillé le matin, le café qui chauffe sur le gaz et son odeur de caramel qui se dégage de cette cafetière à col de cygne jaune dans cette cuisine où une table trône en mélaminé recouvert de bakelite. Mon père assis à cette table fumant sa première cigarette de son paquet de gauloises br

Invité dans humeur vagabonde

×