• billets
    10
  • commentaires
    112
  • vues
    271 169

À propos de ce blog

Mon regard cool sur des trucs cool

Billets dans ce blog

emasik

4 mois

Exactement 4 mois maintenant qu'elle m'a laissé en proie à ma pire peur, celle d'être abandonné et de ne compter pour personne. 4 mois que je tente de rester la tête hors de l'eau entre le manque d'argent, d'emplois, de stabilité familial, et surtout d'amour. Tout s'effondre autour de moi, je ne sais plus sur qui compter, ni vers quoi me tourner.

Elle s'amuse bien, elle est heureuse, heureuse sans moi. J'ai juste été le bout de chiffon qui a essuyé ses vieilles douleurs. Tant mieux pour elle, elle peut aller de l'avant. Pas moi. Je ne sais ni quoi faire ni quoi penser quand je la voit avec ce mec... Lui si un jour je le rencontre il risque de se demande qui c'est, ce type froid qui lui fait la gueule sans raison. Désolé vieux, mais il arrive que dans la vie il y ai certaines choses avec lesquels on ne peut pas agir rationellement.

En parlant de rationnelle, une espèce d'abruti hautain et imbu de lui même m'avait certifié que ça durait 3 mois l'état de tristesse amoureuse, comme quoi c'est scientifique et tout ça. Bah putain, t'es sans nul doute triplement plus intelligent que la majorité de la population, mais t'es vraiment un sale type si tu peux oublier quelqu'un en si peut de temps. De toute façon les gens qui érigent l'intelligence en véritable culte j'ai jamais pu les encadrer. Pas d’exception pour toi.

Aller, filez moi deux ou trois bouteilles de rhum et quelque potes marrants, que je puisse oublier un peut.

emasik

Gros abruti, pour une fois qu'une fille, magnifique de surcroit, te fait de l’œil t'aurais pu y aller! Mais non, faut que tu restes planter là avec ton café, ton jus d'orange et ton pack de bière... Tu te rends compte de l'occasion que t'as loupé là? Des comme ça t'en aura plus jamais. Une nana prends pas la peine de jeter des regards à un mec à l'autre bout du supermarché pour des prunes, pourquoi tu l'as pas abordé? Bah je vais te le dire, c'est parce que t'es un gros blaireau!

A cette sublime rousse dijonnaise au regard envoutant se ravitaillant à l'Inter du boulevard de l'université, et que j'espère revoir dans un élan de miracle divin. Excuse moi d'être une buse.

emasik

La souffrance

La souffrance... Pourquoi existe elle? Pourquoi semble-t-elle me guetter à chaque détours? J'aimerais comprendre pourquoi la vie prend un malin plaisir à tout faire pour me poignarder.

C'est bien beau de faire l'imbécile, de cacher sa faiblesse derrière un mur de cynisme. ça fait rire les gens au moins. Mais les gens ne se soucient guère de ce qu'il y a en dessous. Il ne savent pas qu'il ne se passe pas un jour sans que je pense à la mort. Il ignorent que l'autre jour, marchant sur le bord de la route, une voiture ma faisant face, j'ai pensé à me jeter tête première sous ses roues. Comment pourrait-ils le savoir? Si ils le savaient ce serait plus simple. Je pourrais leur demander de l'aide. J'en ai bien besoin en ce moment. Mais comment pourraient-ils m'aider? J'en sais rien. Et eux non plus ne le savent pas.

Vous savez, je suis pas bon à grand chose. Je suis pas un combattant hors pair. J'ai pas une intelligence superieur. J'ai pas de particularité. Pas de super pouvoir. Pas même un diplôme. Rien. Mais moi au moins, je peux me vanter de savoir ce que c'est d'aimer réellement quelqu'un.

Je pense que le problème est là. Cet amour qui m'a toujours donné un espoir, une direction, m'a systématiquement été enlevé. Et en ce jour, c'est le plus puissant d'entre tous qui commence à partir. La seule chose que j'ai, la seule chose qui me fait entrevoir un petit point bleu dans ce ciel orageux. Je me sens anéantis. Annihilé par la douleur qui me lacère le cœur. Je ne suis plus rien, plus rien ne me pousse à vivre, je voudrais tant mourir, je le souhaite de tout mon cœur. Mais j'ai peur de ce qu'il va m'arriver après. On raconte que les âmes des suicidés errent sans but. C'est la seule chose qui me tient en vie depuis plus de 5 ans. Je m'imagine mal en cette froide nuit voir mon corps étalé sur le sol, une bouteille de Jack et la boite de somnifère tout deux vident, à ne rien pouvoir faire, avec toujours cette douleur.

Mais un jour, la peur de cette supposition perdra face à mon désespoir, et ce jour là, je ne serais plus. Quand ça arrivera? Je n'en sait rien. Dans une décennie? Dans un an? Peut-être même ce soir.

Je ne sais pas, mais je sais que tout espoir commence à me quitter. Bientôt je ne serais simplement qu'une coquille vide remplis d'alcool. Et si un jour vous me voyez plus, vous comprendrez ce qui s'est passé.

Sincèrement désolé de vous écrire ça, mais j'en ai besoin.

emasik

Bonjour mes petits amis :cool:

Aujourd'hui nous allons parler d'un jeu vidéo, le terrifiant, voir même oppressant Amnesia, the dark descent.

C'est développé par Frictional Games et c'est disponible pour une quinzaine d'euros.

unknown-pc-007.jpg

Dans ce survival-horror que je qualifierais également d'aventure, nous incarnons Daniel, égaré dans un vieux château prussien, qui a perdu la mémoire suite à l'ingestion d'une potion. Qu'es ce qui l'a poussé à la boire? Nous le découvrons tout au long de l'histoire grâce à des petits flash back et divers notes dispersés dans le chateau que Daniel s'est laissé à lui même.

Parlons du cadre, la grande force du jeu et tout son intérêt. Ce château est tout ce dont j'ai toujours rêvé pour un château: Geôles, grande salles, délabrés, égout, inquiétants souterrains... Tout y est! L'ambiance sonore est également au rendez-vous, tantôt pesante, tantôt réconfortante, elle est bien présente, faisant de ce jeu un des meilleurs en terme d'immersion. Mais vous n'êtes pas seul, et explorer cette inquiétante battisse n'est pas de tout repos Alexandre, le maitre des lieux (et puissant mage noir), à cru bon d'infester le château de mort vivants. Non non, nous n'avons pas droit à un énième jeu de zombie, ces monstres n'apparaissent qu'à certains endroits, à vous d'être assez méthodique pour leur échapper.

Là vous allez me dire: "Mais pourquoi leur échapper? Autant leur exploser la tronche à grand coups de lattes!", et c'est légitime. Mais force est de constater que les armes sont inexistantes, il vous faudra semer ces immondices ou vous cacher dans le noir. Et ce n'est pas une porte qui les arrêtera, il faut vraiment se cacher, sans quoi vous mourrez.

amnesia-the-dark-descent-pc-020.jpg

Soyez rassurez, vous ne passerez pas votre temps à courir et à vous cacher, il vous faudra également résoudre des énigmes parfois assez retords afin de progresser, et dont le thème est varié (pas que des mécanismes à enclencher tout le long). Il vous faudra également trouver de quoi vous éclairer, votre lanterne n'a pas une réserve illimité d'huile, et croyez moi, quand vous n'avez plus une goutte de ce précieux liquide, ni amadou pour allumer les torches au mur, vous commencez à paniquer.Rester trop longtemps dans le noir est synonyme de mort, il faut veiller à son équilibre mental!

amnesia-the-dark-descent-pc-062.jpg

Ce qui est génial avec ce jeu c'est que l'effet flipmouille réside dans l'ambiance, on est pas là à sursauter toute les 5 minutes, ce qui est très rare de nos jours. Pour un effet optimal il faut mieux jouer dans les noir avec un casque. Le résultat est tel qu'il est très oppressant au bout d'une heure de jeu.

Je vous conseille vraiment de le prendre, un très bon jeu à un petit prix!

Mettez vos drivers à jour, et bon jeu!

emasik

Les gens...

Les gens, les gens, les gens... rien que la consonance est péjorative...

Les gens, c'est quoi? C'est toute cette masse, qui va te pointer du doigt parce que tu ne travailles pas de 8h à 18h ou que tu n'as pas de télé, cette masse qui va penser comme son voisin, qui lui même va penser comme un autre voisin. Les gens, c'est ceux qui font les conclusions hâtives, les gens, c'est ceux qui sont là, quand on leur présente une idée nouvelle empreinte de génie, comme des bœufs, la bouche grande ouverte, soi pour gober les mouches, soi pour râler. Les gens, c'est ceux qui sont bien avec leur petite illusion de l'hypocrisie, ceux qui vont dire des gens différents d'eux qu'ils sont moins bien, que eux sont plus gentils, plus intelligents, alors que c'est tout le contraire.

Les gens ne comprenne pas la dérision, le sarcasme, le second degré, l'humour noir, l'ironie, et ne comprenne parfois pas quand on se fout de leur gueule si on y met les formes (je crois que c'est ça qui m'énerve le plus, bizarrement).

Les gens me tapent sur les nerfs, ils ne sont pas capable de réfléchir sur/par eux même.

Les gens sont cons.

emasik

Salut à toi visiteur.

Alors voilà, je voulais prévenir de l'ouverture d'une catégorie "perso", pour quand ça va pas bien et que j'ai envie de crier ma peine au monde entier, entre autre. Car oui, sous ce masque de cynisme et de dérision, il y a un homme, et comme chaque homme je connais les tourments de la vie. Vous comprendrez que cet esprit émotionnellement instable qu'est le miens à besoin de coucher ses peines sur le clavier. Dans quelle but? Celui égoïste de se sentir moins seul.

Je regrette que les critiques ne pleuvent pas en ce moment, j'ai plein de BD et quelques film à traiter, mais je n'ai pas la motivation de le faire.

Bonne soirée à tous.

emasik

Salut à vous, cinéphiles de tout poil. Du coup en fait puisque que je suis allé au cinoche avant avant hier et hier (et accessoirement aujourd'hui, à moins que nous soyons dans le futur alternatif où Barack Obama tache son costume avec de la confiture de fraise dans exactement 5 minutes et 23 secondes, au quel cas un météore atterrira de manière fortuite sur la salle qui doit diffuser The Avengers dans 6 minutes et 59 secondes) je vais vous parler de ce que j'ai vu, et pas de ces comics qui engendrent le mal en Amérique (oui parce qu'il faut savoir qu'avant les jeux de rôle et le metal, c'était les comics, les responsables de la faim dans le monde et de l'extinction des dinosaures).

Deux critiques constructives pour le prix d'une, vous en avez de la chance! Sans plus tarder nous allons parler vampire, et pour paraphraser mon mercenaire masqué immortel préféré: "Pas ceux de cette daube de Twilight".

Dark Shadows, avec l'équipe gagnante Burton/Depp/Carter/Elfman et accessoirement la fille qui jouait la reine niaise dans Alice Au Pays des Merveilles.

Synopsis allégé: Un vampire enfermé pendant prêt de deux siècles va faire son grand retour dans un monde qu'il ne connait pas, en 1972.

Qu'on ne se le cache pas, ça vaut pas Edward aux mains d'argent, et la bande annonce n'annonçait rien de bon. Mais au final j'ai été très agréablement surpris.

L'image et impeccable, comme toujours avec Tim Burton, et les personnages sont intéressants (bien que le coup du loup garou me laisse pour le moins... perplexe... peut être pour remplir le cota imposé par Twilight, je sais pas...), mais pas assez développés sur certains aspects. Néanmoins, et chose très appréciable, nous n'avons pas un vampire tout beau et tout gentil à la Pattinson (Bon oui j'arrête avec Twilight!). J'ajouterais aussi que l'époque est bien représenté.

Si le film regorge de bonnes idées, il oublie néanmoins de les développer suffisamment. On a donc un film tantôt marrant, tantôt tragique, et c'est plutôt une réussite en soi, je le conseille vivement!

Le deuxième film, Men In Black 3 (Monsieur En Noir 3 pour les anglophobes) réalisé par Barry Sonnenfeld.

Synopsis allégé: Boris l'animal (C'est... juste...BORIS) s'échappe d'un pénitencier lunaire pour se venger, et accessoirement permettre à sa race d'envahir la Terre au moyen d'un voyage dans le temps. L'agent J va donc devoir aller en 1969 (même époque que pour Dark Shadows d'ailleurs) pour sauver le monde.

Outre ce gros cliché, le scénario nous dévoile quelques surprises. Les dialogues sont toujours aussi bien écrits, et les scènes comiques sont efficaces. Les scènes d'action le sont tout autant, et l'univers de Men In Black est prenant. Si toutefois quelques faux raccords viennent ternir le tableau, on a là un très bon divertissement, que je conseil également.

Et bien voilà mes jeunes amis, c'est tout pour aujourd'hui, sur ce passez une bonne journée et prenez soin du Rock'n'Roll!

emasik

Paranoïd Park

Salut mes petites crapules! Aujourd'hui on va parler skate, scénario creux, bonne initiative, et ennui!

Je vais vous parler de Paranoïd Park, réalisé par Gus Van Sant en 2007.

Synopsis (ou plutôt scénario en entier): Un jeune skateur (donc mou, hein...) tue un policier et n'ose pas en parler (la bonne blague).

Voilà, c'est plié. A part sa gourdasse de copine et ses potes décérébrés, tout est dis en une ligne. Non mais sans déconner ce film est d'un ennui abominable. Vous voyez Training Day? Les silences couplés d'un plan sur le personnage après un dialogue bien écrit renforce efficacement la scène. Pourquoi? Parce que ce procédé dur quelques secondes. Sauf que là le dialogue est creux et que le plan silencieux dur bien trop longtemps! Non mais sérieusement, à un moment on voit le héros (qui n'a rien d'héroïque) prendre sa douche, sortir, prendre le téléphone, s'assoir, le lâcher, prendre sa tête dans ses mains, se lever, puis s'allonger, pendant 3 PUTAIN DE MINUTES!

En même temps avec un scénario pareil ils étaient obligés de faire ça pour tenir 1h20. En revanche c'est pas dit que le spectateur tienne la longueur (j'ai regardé en deux fois, et bon Dieu que c'était rude...).

Donc au final on se retrouve avec une bonne initiative (les films approchant l'univers du skate sont trop rares), des jeux d'acteurs pas très bon, une scène de mort ridicule, un film faussement psychologique, et une bonne envie d'aller se coucher. J'ai été très déçu.

Donc voilà, prochaine critique, soi Batman sombre reflet, qui est une pur tuerie, soi une critique sur Panini Comics et Urban Comics dans leur ensemble, on verra!

Jusque là portez vous bien, mes... requinaux! (:hu:).

emasik

Les Noces Funèbres

Salut les cinéphiles!

Donc bah euh voilà, je vais vous d'un film qui m'a particulièrement plus (genre ça m'a même ému :sleep:), Les Noces Funèbres, un film d'animation par Mike Johnson et Tim Burton. Si le premier ne nous dit absolument rien (première réalisation), le second est à classer au rang de génie (bien que son prochain film a l'air... bancal).

Donc synopsis-raccourci-pour-éviter-trop-de-spoil: Victor, un type vivant, demande Émily, un cadavre ambulant, par erreur. Ce film à été grandement inspiré d'un conte Russe (d'ailleurs c'est la spécialité de Burton, les reprises d'univers).

Je dirais que ce film s'adresse au grands enfants, dans la ligné de L'étrange Noël de Monsieur Jack (Par ce même Tim Burton), qui m'avait traumatisé étant gamin (mais ça, c'était avant), en moins glauque toutefois.

Dans ce film on assiste à une histoire d'amour (très compliqué, pas au niveau des événements, mais au niveau sentimental) entre une morte et un vivant, un amour d'autan plus impossible qu'il s'agit en fait d'un triangle amoureux (mais je ne spoil pas plus). Le scénario est complet, chaque détails scénaristiques ont leur importance, et c'est bien là la force de ce film, car le final est grandiose, il laisse ce sentiment indescriptible, cette peine mêlé à cette joie, cette envie de vivre la même histoire, bref c'est génial.

Les personnages sont attachants, le doublage français est réussi, la mise en scène et l'animation le sont eux aussi. La bande son, c'est du Danny Elfman, donc je pense que c'est pas la peine de dire que c'est merveilleux, on le sait déjà. Les chansons ont, comme pour L'étrange Noël de Monsieur Jack , été traduites en français, et le résultat est plutôt bon!

Je vous laisse avec un extrait du film, un duo au piano, pas de spoil, ne vous en faites pas!

Désolé, j'ai rien trouvé à dire de négatif...

Au prochain billet, mes petit requins zombies!

emasik

Salut les nazes

Je viens de perdre tout mes fans avec ce titre, mais on va continuer si certaines âmes éprises de moi subsistent.

Le but de ce blog est de donner un point de vue totalement objectif, comme je sais si bien le faire avec mon esprit supérieur, sur des trucs divers, et ce avec ma légendaire modestie. Un film est pourrave? Un numéro de Spiderman n'est pas à la hauteur de nos espérances? Qu'ils craignent ma main vengeresse!

Bien entendu, ces avis porterons aussi bien sur des trucs récents que sur des trucs sortis il y a quelques année.

Donc à bientôt pour la suite, en espérant que vous preniez plaisir à me lire!