Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'variété'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

14 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous et toutes, Lorsque l'on est auditeur, on parle souvent du lien entre musique et humeur. Est-ce que nous écoutons une musique triste parce que notre état d'esprit du moment n'est pas au beau fixe ? ou est-ce qu'au contraire, la puissance évocatrice de la musique peut nous faire passer de la mélancolie à la joie par exemple ? Est-ce la même chose pour les compositeurs ? Voici l'explication de mon point de vue en vidéo : Et vous, quelle est votre expérience en la matière ?
  2. ahhhhhhhhhh :blush: quel joie d'écouter des claudes françois! ou encore des laurent Voulzy! tellement de chansons qui ont marqués notre vie et ceux de nos parents! Pour vous! Quelles sont les vieilles chansons que vous écoutez toujours et que vous aimez? moi y'a des claude françois, des Johnny, et pleins d'autre encore!
  3. Pheldwyn

    Pomme

    Comme disait Ludwig, "Pomme, pomme, pomme, pomme ...". Quel précurseur ! Ce soir donc (dans un tout autre genre, quand même), je vous présente une toute jeune chanteuse française, qui se prénomme Pomme (bon, en fait c'est Claire ... c'est clair ?). Et ses chansons ... Douces de Pomme, et dans un style très Pomme-Folk. Je l'ai découverte grâce à sa voix, en anglais, sur deux superbes reprises agilement mitonnées par Waxx ... et donc subjugué par cette voix capable d'être à la fois pure et sucrée comme du cristal (hein, du cristal sucré ?), et à nous ramener sur une terre caillouteuse avec un léger grain soul (mais toujours avec une grâce virevoltante) ... bon, bref, une vraie Pomme d'amour pour mes oreilles. Et du coup, j'ai essayé d'éplucher la Pomme afin de voir un peu le goût qu'elle avait : J'avoue qu'au début, j'ai été assez peu réceptif (c'est quoi cette histoire de fleurs et de jupe ?). Très vite, j'ai pensé à Rose, Joyce Jonathan, etc ... bref, des voix qui m'avaient un peu interpellé, mais dont l'univers était un peu trop fade à mon goût, un peu trop gnan gnan, trop à l'eau de ... Rose, justement ... un peu trop compote, la Pomme. Mais bon, il y avait ce petit quelque chose de folk que j'aimais bien tout de même, et un esprit un peu folk en français, ben ce n'est pas si fréquent. Bon et puis, surtout, je n'arrêtais pas d'écouter les reprises en anglais faites avec Waxx ... et je me disais qu'une telle voix, ce grain, il fallait tout de même s'y intéresser de plus près. Et être un peu plus compréhensif, qu'il était normal qu'une chanteuse haute comme trois pommes (elle n'a que 19 ans, et a écrit et composé son "Je ne suis pas Dupe" à 16 ans) soit un peu verte, qu'il fallait la laisser mûrir. ... mais en fait, en écoutant le reste de ses chansons, je ne sais pas quand, ni comment, mais j'ai fini par me laisser cueillir. Comme par exemple avec ce titre, écrit et composé par Vianney : "Une sorcière, je suis devenue folle" "Une vipère, j'ai croqué la pomme ...." ... ben moi aussi, je l'ai croquée. "Des champs de guerre, depuis je compose" "Et dans mes airs, je te tue en prose" "m'en fous la bière, m'ne fous la cirrhose" "un dernier verre, une dernière dose" .... voilà, ces envolées là m'ont bien plu. Le "Sans toi" entêtant, également ... ... Allez, une autre ballade de Pomme acidulée, pour le coup très-très folk ... j'adore le côté jus de Pomme bien frais (avec presque des accents de Joan Baez ... bon, j'exagère, mais j'avais déjà commencé avec Beethoven en même temps) : Et une autre ballade, plus lente, aux arrangements là aussi très folks, écrin à la voix de Pomme : Et pour me prouver que malheureusement ces compositions n'exploitent pas - je trouve - toutes les possibilités vocales de Pomme (non, là y'avait pas de jeu de mots vaseux ^^), je suis tombé sur cette reprise de Vianney, justement, où elle montre un peu plus de son talent : ... et même si j'aime bien l'entendre en français, j'avoue qu'en anglais elle groove pas mal : ... et pour finir, si jamais vous m'avez suivi jusque là, voici les fameuses vidéos made in Waxx (God bless him !) qui m'ont fait tomber dans la Pomme la toute première fois : Bon : - ma pépite de 2014, c'était l'absurdie déjantée de Klô Pelgag - celle de 2015, l'univers foisonnant de Jain - et donc Pomme est en lice pour 2016 (en même temps, il reste quelques mois ^^) ... pour croquer la Pomme, c'est par ici Facebook : http://www.facebook.com/pommeofficial Twitter : http://twitter.com/pommeofficial Instagram : http://instagram.com/pommeofficial
  4. Olivia Ruiz vient d’annoncer son retour avec un nouvel album intitulé “Le calme et la tempête”, prévu pour le 3 décembre 2012. Elle entamera une tournée dans toute la France dès le 27 janvier 2013, qui passera notamment par Paris, le 18 février à L’Olympia – Olivia Ruiz, “Le calme et la tempête”, nouvel album à paraître le 3 décembre 2012 Paroles et musiques : Olivia Ruiz Réalisation : Tony Berg et Olivia Ruiz Photos : JB Mondino 01 My lomo and me 02 Le calme et la tempête 03 Plus j'aime, plus je pique 04 Volver 05 L.A melancholy 06 La voleuse de baisers 07 Ironic rainbow 08 Larmes de crocodile 09 Question de pudeur 10 Crazy Christmas 11 Mon p'tit chat 12 La llorona Olivia Ruiz est de retour avec son nouvel album “Le Calme et la Tempête”. Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers moi...
  5. pako

    france gall

    salut , Dans les années 90, le destin de la chanteuse aux vingt millions d’albums s’écrit à l’encre noire. Après la mort subite de son amour absolu, Michel Berger, puis celle de sa fille, Pauline, elle aurait pu s’effondrer. Mais Le paradis blanc, si poétiquement chanté par Michel, lui donne des ailes… Quand la nouvelle tombe, ce 2 août 1992, personne n’arrive vraiment à y croire : Michel Berger, quarante-quatre ans, est mort d’une crise cardiaque dans sa maison de campagne de Ramatuelle. En plein soleil, en plein bonheur, après une simple partie de tennis. Trop tôt, trop violent, trop injuste. Alors, comment pourrait-elle y croire, elle, la douce France, qui a passé dix-huit ans d’amour sans nuage avec l’homme du Paradis blanc, son auteur compositeur génial, le père de ses deux enfants Raphaël (onze ans), Pauline (treize ans ) Le 2 août, à 21 h 30, quand le cœur de Michel s’arrête, la vie de la Poupée de cire fond, instantanément. La chanteuse au visage de porcelaine, blonde comme les blés, toujours heureuse, toujours souriante, qui a failli incarner dans les années soixante Alice au pays des merveilles pour Disney, bascule soudain, malgré elle, de l’autre côté du miroir. Là où il fait froid et noir. Michel est mort. « Jamais je ne pourrai me remettre d’une chose pareille, jamais, déclare-t-elle dans le magazine Elle, en 1993. Ça a beau se passer dans le plus grand calme, dans le plus grand silence, c’est d’une violence inouïe... Le 8 avril 1993, au médecin qui lui annonce qu’elle a une tumeur probablement maligne, elle répond : « Je suis veuve, j’ai deux enfants, il faut me dire la vérité, toute la vérité. » France Gall annule quelques dates pour suivre son traitement, puis reprend de plus belle quelques mois plus tard, guérie, comme si de rien n’était. Depuis le début des années quatre-vingt, époque où elle apprenait avec Michel, la maladie incurable dont était atteinte leur fille, Pauline, la mucoviscidose, comme si de rien n’était, ça, elle sait faire… Pour que la petite fille grandisse et s’épanouisse normalement, tout le monde avait gardé le secret. Jusqu’à cette date couperet du 15 décembre 1997, où Pauline, après trois jours de lutte à l’hôpital Necker, s’éteint auprès des siens, la main dans celle de son frère cadet, Raphaël. Elle avait fêté ses dix-neuf ans un mois plus tôt. Sa mère avait loué pour l’occasion la boîte Le Niel’s, à Paris. Pauline avait dansé avec fureur et dit que c’était son plus bel anniversaire… Et puis, la maladie l’a rattrapée Au moment de lui dire adieu, le 18 décembre, France Gall écrit et lit cette ode bouleversante : « Le pouvoir de déclencher l’hilarité, juste avec son rire. Le pouvoir de nous apprendre la patience. le pouvoir de se faire aimer jusqu’à en briser le cœur d’un père. Le pouvoir de souffrir en secret […] Ma chérie, Raphaël, moi et tout le monde ici, sommes là pour te dire au revoir. Et respire maintenant ! » Puis France Gall se tait. Pendant trois ans. Elle déclarera plus tard : « La mort d’un enfant ? J’ai voulu être la maman qui réussit à survivre. Sinon on est fichus. Il y a de quoi devenir fou et pourtant je ne suis pas devenue folle. » Pour essayer de surmonter son chagrin, la chanteuse part dans son havre de paix, l’Afrique, cette terre du bonheur que lui avait fait découvrir son ami Balavoine. Afrique, terre de lumière et de couleurs… Sur sa petite île de Ngor, sans électricité, dans un cabanon qu’elle repeint régulièrement en rose, la chanteuse redessine ses contours de femme . hommage a une femme , dont le destin n a pas été un conte de fée .... http://www.youtube.com/watch?v=ugDGnyCkis4&feature=related
  6. Yavin

    Emilie Simon

    Emilie Simon est une petite fée des glaces qui teinte de givre la nouvelle scène musicale française depuis à peine 3 ans. Suivant les traces des nordiques de Björk, elle susurre ses chansons d'une voix de petite fille ou de lutin, semant des notes comme autant d'étoiles ou de perles de verre. Fille d'un ingénieur du son et d'une musicienne, elle grandit à Montpellier, loin des tempêtes de neige et des forêts poudrées des zones boréales. C'est même à la chaleur et à l'obscurité qu'elle doit sa première passion pour la musique puisque son terrain de jeu de petite fille fut surtout le studio d'enregistrement de son père et les clubs de jazz enfumés où ses parents l'emmenaient le soir. Bercée de litanies jazzistiques, la petite Emilie s'endormait confiante, plongeant dans un monde de rêve dont elle pouvait ressortir, sourire aux lèvres, tout imprégnée de songes qu'elle allait bientôt s'empressait de transcrire en musique. Plutôt que d'empoigner une guitare comme beaucoup de jeunes de son âge, elle entame des études supérieures et étudie la musique contemporaine, l'écriture et plus technique, l'ingénierie sonore avec un petit passage par l'IRCAM. C'est pourquoi elle peut sortir en 2003, âgée seulement de 24 ans, son premier album éponyme, une ¿uvre sophistiquée, léchée et faussement ingénue. Comme Bjork, elle affectionne les instruments de féerie, célesta, glassharmonica, cristal Baschet et envolées de harpe. Comme Stina Nordenstam, elle possède un timbre de voix ingénu, fragile, qui cache son poison sous un bouquet de plumes ou de pétales immaculés. Ce premier album lui vaut une Victoire de la Musique dans la catégorie Album Electronique en 2004 et on lui demande dans la foulée de composer la musique d'un film aujourd'hui célèbre : « La marche de l'Empereur ». Ce film sur la vie des manchots sur la banquise est idéal pour une magicienne amoureuse des expérimentations sonores un peu givrée. Elle, qui enregistrait les frottements des glaçons, peut donner la pleine mesure de son talent avec cette bande originale. Elle insère trois chansons dans ce disque qui risque de devenir un succès international puisque « La marche de l'Empereur » a été nominé pour les Oscars 2005. En 2006, elle a sorti l'album "Végétal" qui lui a valu un succès commercial encore supérieur à celui de ses réalisations précédentes. Vous pouvez retrouver des articles consacrés à Emilie Simon (dont celui ci-dessus), sur Ados.fr et sur Wikipédia, son site personnel est aussi là... Quelques vidéos : Dame de lotus Celle-là est sans doute ma préférée et de loin...Song of the Storm Come as You Are (live)
  7. Salut à tous, Je recherche le titre d'une chanson très connue, un son que l'on passe souvent en soirée pour mettre l'ambiance et que l'on utilise à la télé souvent pour des génériques de victoire à la télé. On dit beaucoup de "Laa laa LALA, La la la la la". C'est ce refrain pendant toutes la chanson. Tout le monde la connait c'est obligé ! Merci de m'aider svp si vous avez une idée PS : Ce n'est pas la chanson de la victoire des Bleus au mondial de foot 1998 "I will survive" !
  8. Comme pour les prénoms, une couleur doit apparaître dans le titre ou dans le contenu du texte.....:D à vous.....:p
  9. Comme je suis motivée, je continue mes topics en chansons avec cette fois le nom d'une ville ou d'un pays dans le titre ou dans le contenu.... http://www.youtube.com/watch?v=YdPoqfcB3Gk Alabama Song (Whiskey Bar) - The Doors Alicia Keys - New York Michael JACKSON - Stranger in Moscow One Night in Bangkok - Murray Head Nice Baie des Anges - Dick RIVERS http://www.youtube.com/watch?v=-YyS0t8dp40 Yves Montand - Sous Le Ciel De Paris
  10. http://www.youtube.com/watch?v=N8Fih-A73kg JR Caussimon (comme à Ostende-1975) F. Béranger (le vieux) Idem (le monument aux oiseaux) Catherine Leforestier (le pays de ton corps) Higelin et B. Fontaine (cet enfant que je t'avais fait)
  11. Caravage

    Le retour de Renaud!

    Ca s'arrose: http://www.europe1.fr/culture/toujours-debout-le-nouveau-single-de-renaud-est-en-ligne-2656735
  12. Salut, je voudrais avoir votre avis, à qui s'adresse cette chanson ? De quoi elle parle, de qui ?
  13. Et voici un nouveau jeu en musique. Pour obtenir une chanson, vous devez faire votre demande en proposant un mot, une expression , pourquoi pas une année ou tout simplement le nom d'un artiste :). A vous de jouer ! Je veux la BO d'un film français.
  14. Invité

    Clemence - sans defense

    Vous allez me dire "mais qu'es-ce" et "qui es-ce ?".. Clémence Sisi, Clémence chantait en Duo dans "Concerto pour 2 voix" avec Jean-Baptiste des Choristes. Née le 29 novembre 1988, Clémence a grandi dans un univers artistique. Son père, le compositeur Saint-Preux, et sa mère peintre et écrivain, ont su transmettre à Clémence et à ses sœurs de vrais talents d’artistes. Véritable enfant prodige, Clémence joue du piano, de la guitare et chante depuis sa plus tendre enfance. Son tube ? Sans défénse On dirais que ça sort tout droit de la BO d'un film pour Ados des années 80.. C'est frais en tout cas, et la voix est indégnablement fait de miel A écouter !
×