Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'esclavage'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

27 résultats trouvés

  1. L'Islam autorise l'esclavage et même l'esclavage sexuel. Vous pouvez le vérifier dans les sourates suivantes : sourate 2 versets 178, 221, sourate 4 versets 3, 36, 92, sourate 5 verset 89, sourate 23 verset 6, sourate 24 versets 32, 33, sourate 33 versets 50, 52, 55, sourate 70 versets 9, 30, 31. https://ripostelaique.com/lesclavage-fait-partie-de-lislam-quelques-preuves.html Dans les vidéos ci-dessous, plusieurs connaisseurs de l'islam dont des anciens musulmans expliquent que l'esclavage fait partie de l'islam, y compris L'esclavage sexuel. Ils citent le "saint" Coran
  2. bonjour est ce que quelqu’un sait le lien que louis Antoine de Bougainville a avec l'esclavage ?
  3. La Turquie, Israël, la Pologne et les Émirats arabes unis sont les principaux importateurs d'esclaves sexuelles ukrainiennes, écrit mercredi 5 septembre le quotidien Izvestia. La pauvreté, la guerre dans le Donbass et l'ignorance juridique ont fait de l'Ukraine l'un des principaux fournisseurs de prostituées au monde, explique le journal Izvestia. Certaines jeunes femmes se font amadouer par la promesse d'un «travail» spécifique et apprennent qu'elles doivent accorder des services sexuels une fois qu'elles sont arrivées sur place. Rien que le mois dernier, les policiers ont bloqué les canaux de trafic d'êtres humains partant de Zaporojie, d'Odessa et de Kiev vers l'étranger. Svetlana, originaire de la région de Kiev, frémit encore quand elle raconte ce qu'elle a vécu. Son père est décédé en 2017, et l'étudiante a dû trouver un travail de serveuse dans un restaurant de cuisine turque à Kiev. Un certain Elmir lui a proposé un travail dans un établissement prestigieux aux Émirats arabes unis. «J'ai senti le goût de l'argent. J'ai senti que je pouvais aider ma mère. Je pensais qu'Elmir était un bon ami. Je pensais pouvoir lui faire confiance», raconte-t-elle. Svetlana était censée partir à Dubaï pour divertir et motiver les clients à commander davantage de nourriture et de boisson. Mais la réalité était toute autre. Dans la capitale émiratie, la jeune femme a appris qu'elle devait fournir des services sexuels. «J'ai été directement amenée dans l'appartement du patron du bordel, Kemal. J'ai été immédiatement prévenue que toute tentative de refuser le travail était vaine. Ils me faisaient du chantage et me menaçaient. Ils connaissaient l'adresse de ma mère. Ils menaçaient de s'en prendre à elle si je résistais», raconte l'Ukrainienne. La jeune femme a «travaillé» pendant un mois et demi, pratiquement sans répit. Elle se faisait injecter des médicaments pour moins dormir et servir un plus grand nombre de clients. [...] Le trafic d'êtres humains ne cesse de s'intensifier en Ukraine. [...] Les observateurs sont convaincus que les statistiques policières ne sont que la pointe de l'iceberg. L'activiste sociale Ianina Sokolova, ancienne ambassadrice de bonne volonté de l'Unesco, affirme que 160.000 citoyens ukrainiens ont été victimes d'exploitation sexuelle hors du pays. Les recruteurs opèrent également via les sites de rencontre et les réseaux sociaux. Les victimes sont accrochées par un conte de fées sur l'amour romantique et une vie prospère. Les liens sont d'abord établis par correspondance, puis la jeune femme part à l'étranger et se retrouve dans un piège. Un autre moyen consiste à kidnapper des jeunes femmes dans la rue. https://fr.sputniknews.com/presse/201809051037968007-esclavage-sexuel-ukrainiennes/ La traite des Blanches n'est pas terminée.
  4. Onze personnes ont été mises en examen, jeudi et vendredi à Toulouse, pour traite des êtres humains. Véritables esclavagistes modernes, huit hommes et trois femmes bulgares, âgés de 20 à 60 ans, ont été mis en examen, jeudi et vendredi à Toulouse (Haute-Garonne) pour traite des êtres humains. Ils sont soupçonnés d’avoir, depuis au moins mai 2017, mis en place un vaste réseau qui tenait sous sa coupe trente-trois mendiants, hommes, femmes et même un enfant de 7 ans, qui demandaient la charité aux automobilistes aux carrefours de la Ville rose. Source et suite de l'article
  5. Un gang des West Midlands faisait venir en Grande-Bretagne des bus de Polonais pour les exploiter. Un gang des West Midlands faisait venir en Grande-Bretagne des bus de Polonais pour les exploiter. Source et suite de l'article
  6. Un nouvel ouvrage historique montre que les femmes esclavagistes aux États-Unis étaient aussi brutales que les hommes et tiraient autant parti qu’eux de l’exploitation humaine. L'historienne Stephanie E. Jones-Rogers ouvre son excellent dernier livre, They Were Her Property: White Women as Slave Owners in the American South («Ils étaient sa propriété: les femmes blanches esclavagistes dans le Sud américain») par l’histoire de Martha Gibbs, propriétaire d’une scierie dans le Mississippi, qui possédait également «un nombre important d’esclaves». L’un d’eux, Litt Young, décrivait sa propriétaire comme une femme qui exerçait un contrôle total sur ses affaires financières, y compris dans la gestion de ses esclaves. Young se souvenait aussi, par exemple, de la manière dont le deuxième mari de Gibbs avait tenté –en vain– de la convaincre d’arrêter d’ordonner à son contremaître d’administrer «des coups de fouet brutaux». Source et suite de l'article
  7. Salut, Histoire : Yasuke, l'esclave africain devenu le premier samouraï noir . Le journaliste et écrivain Serge Bilé lui consacre son nouveau livre. https://www.youtube.com/watch?v=AFK2p5-ypUw&feature=player_embedded Cordialement.
  8. Bonjour à tous, J'ai fait un montages de courtes vidéos de moins d'une minute à l'appui desquelles, je voudrais prouver que je suis victime de crime contre l'humanité. Il y a aussi un commentaire explicatif pour chaque vidéo, ainsi que mon récit. https://www.youtube.com/watch?v=8BB4tx6OY_I https://www.youtube.com/watch?v=abFxw6XrTPc https://www.youtube.com/watch?v=YSDUeJILpG8 https://www.youtube.com/watch?v=HupGrXDnNvw https://www.youtube.com/watch?v=pz0vIas7qtg https://www.youtube.com/watch?v=WAH7G65qpuI
  9. Un millier de personnes ont manifesté ce samedi à Paris contre des cas d'esclavage en Libye dénoncés cette semaine dans un documentaire choc de la chaîne américaine CNN, selon la préfecture de police de Paris. Le rassemblement a donné lieu à quelques échauffourées entre forces de l'ordre et manifestants. https://fr.news.yahoo.com/paris-rassemblement-tension-contre-l-181416650.html Totalement contre l'esclavage. Ok. Mais qu'on mette le souk. Non ! Bande de crétins. Au fait, qui sont les esclavagistes ? Qui sont les acheteurs ?
  10. La décision d'un cinéma du Tennessee de ne pas montrer le film pendant leur festival d'été a scandalisé les conservateurs qui hurlent à la censure. Il est pourtant logique qu'un film qui aseptise l'esclavage soit controversé dans une ville à majorité afro-américaine. Un cinéma de Memphis dans le Tennessee a récemment annoncé qu'en 2018, le film Autant en emporte le vent ne ferait pas partie de sa sélection de classiques pour leur festival d'été. Pendant plus de trente ans, le film était diffusé chaque été, y compris le soir du 11 août 2017, au même moment où à Charlottesville, des suprémacistes blancs criaient des slogans racistes en portant des torches rappelant celles du Ku Klux Klan. Source et suite de l'article
  11. La mode et l'esclavage Dimanche 03 mars - 14:57 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Un vent de révolte souffle sur les réseaux sociaux. Des marques, comme par exemple Mango, proposent à la vente des colliers ou bracelets style "esclave". Si le design reste parfois éloigné de la réalité de l'esclavage, l'appellation choque par le rappel à un douloureux passé. Le scandale a commencé par une photo dans le magazine Numero de mars 2013 : un mannequin blanc de 16 ans, maquillée en noir avec le titre "African Queen", portant un épais collier rappelant ceux qui enchainaient les esclaves. Une Blanche (blonde à la peau diaphane) pour représenter la beauté africaine, voilà qui n'est pas passé inaperçu. Il faut noter que des esclaves domestiques créoles se mirent à porter des bijoux à partir de dons en or des familles blanches riches à tire d'étrennes. Parmi eux, des bijoux inspirés des chaînes d'esclave (voir ci-dessous le "collier forçat"), transformant ce symbole en fierté locale. L'esclavage est-il vendeur ? La polémique est-elle justifiée ? collier d'esclave collier forçat en or (Martinique) réplique d'un jonc esclave homme en argent (tribu SAKALAVA de Madagascar) ________________________________________ Pour en savoir plus sur le scandale "African Queen" : http://www.rue89.com...asse-mal-240095
  12. Invité

    Comment manipuler son enfant

    Comment manipuler son enfant (pour se faire obéir) Des stratagèmes existent pour manipuler son enfant. Découverts en psychologie sociale, ces outils d'influence garantissent des résultats. Explications. Lire la suite de l'article Source: Le Point
  13. Quasi-Modo

    L'antiracisme...

    Il n'y a pas de races, seulement des interprétations raciales des faits. C'est pourquoi la seule arme de l'antiracisme est la suivante : le procès d'intention. Non seulement l'antiracisme n'a aucun intérêt à ce que cesse le racisme, mais il veut s'appuyer sur des références historiques fabriquées de toute pièces. Il a besoin pour exister de faire croire que la France n'a pas dépassé le colonialisme, que l'apartheid est toujours en vigueur ou pour le moins qu'il nous guette dans l'ombre, toujours prêt à resurgir. Pour résumer cette pensée : les noirs et les arabes (assimilés symboliquement à des musulmans par le terme "islamophobie") sont les victimes d'une forme de post-colonialisme raciste et esclavagiste menée par les occidentaux, devenu alors seul responsable de leurs échecs d'intégration, ainsi que des difficultés économiques de leurs pays d'origine. Et toutes les contorsions ou déformations sont ici autorisées : faut-il rappeler que les immigrés arrivés dans les années 1970 n'ont pas été choisis pour leur couleur de peau, mais pour le plus bas coût de leur main d'oeuvre? N'assistons-nous pas plutôt pour cette génération, pour ce qui est de la discrimination, plutôt à un problème de pauvreté qu'à un problème de race? Les français n'ont forcé personne à franchir leurs frontières! Comment ce simple problème d'argent a-t-il été interprété comme du racisme ou du colonialisme? A la vérité, il n'y a aucun rapport entre esclavage, colonialisme et le racisme tel que nous l'entendons actuellement, si ce n'est l'occident considéré comme un bouc-émissaire responsable de tous les maux de la planète. La civilisation arabo-musulmane a par exemple amplement utilisé ces deux moyens pour imposer l'islam aux peuples alentours. Ce sont même les européens qui mirent fin à l'esclavage à partir du xixe siècle, d'abord pour la métropole, mais ensuite dans le cadre des colonies, tandis que les pays musulmans restaient encore récalcitrants. Comment peut-on donc se revendiquer musulman au nom d'une unité arabo-noire complètement fantasmée, assimiler islamophobie et racisme, et en même temps dénoncer un certain colonialisme/apartheid occidental persistant, alors que l'islam lui-même s'est imposé par le sabre, et qu'il a lui-même fait l'apologie de l'esclavage et de la colonisation, que les noirs ont souvent été les esclaves des arabo-musulmans? C'est tout simplement historiquement faux. Si il n'y avait qu'une seule question ce serait celle-ci : à quels signes pourriez-vous percevoir la fin du racisme occidental et décréter donc la fin de l'antiracisme? Comment avoir besoin à ce points de se sentir victime pour s'inventer des bourreaux et cultiver le ressentiment? Jusqu'où seraient prêts à aller ceux que ne dérangent pas ces petits arrangements avec l'Histoire?
  14. Esclavage : « Renforcer la lutte contre l'oubli » Lundi 09 Mai - 08:01 Il y a dix ans, une loi reconnaissait l'esclavage comme crime contre l'humanité. Christiane Taubira, qui l'a fait voter, est à Nantes aujourd'hui. Elle visitera le Mémorial en construction. Entretien Christiane Taubira, députée de Guyane En 2001, l'esclavage était aboli depuis 153 ans, pourquoi avoir fait voter cette loi ? J'ai découvert l'histoire de l'esclavage un peu par hasard, quand j'étais étudiante, en traînant dans les bibliothèques. Pour moi, c'était évident que la traite des Noirs était un crime contre l'humanité. Je ne voyais pas l'intérêt d'un texte de loi. Et puis, en 1998, pour le 150e anniversaire de l'abolition, j'ai rencontré des descendants d'esclaves lors de conférences organisées pour l'occasion. J'ai été marquée par leur souffrance : certains découvraient totalement l'histoire de l'esclavage. D'autres n'en possédaient que des bribes incohérentes. J'ai réalisé à ce moment-là que ces gens allaient commencer à guérir en nommant ce crime. C'est ce qui m'a conduit à rédiger une proposition de loi. Suite de l'article... Source: Ouest France
  15. Salut, voici l'article en question : http://www.lemonde.f...84869_3242.html Que dire que dire... le Qatar a-t-il au moins souhaité devenir une merveilleuse terre d'accueil et de mixité mondiale pour les travailleurs et bâtisseurs du Monde quelle que soit leur conviction religieuse, ou a-t-il juste sciemment décidé de se prendre des mécréants comme esclaves pour bâtir ses projets pharaoniques, pour finir plus tard par s'en débarrasser, par l'expulsion ou par la mort, peu importe dans ce monde de brutes ? Donnez-moi de l'espoir, s'il vous plait
  16. Bonjour , je suis élève de 1ere et j'ai un extrait poétique que j'ai du mal à comprendre, le voici : "On a cloué un peuple aux bateaux de haut bord, on a vendu, loué, troqué la chair. Et la vieillesse pour le menu, les hommes aux moissons de sucres, et la femme pour le prix de son enfant. Il n'est plus de mystère ni d'audace : les Indes sont marché de mort ; le vent le clame maintenant, droit sur la proue ! Ceux qui ont incendié l'amour et le désir ; ce sont Navigateurs. Ils ont tourné la face vers la forêt, ils demandent, muets, quelque parole. Langage, une autre fois, de nudité. Pour le muscle, tant de mots. O Langage désert, et sa grammaire mortuaire ! Pour la denture, encore tant... Jusqu'à l'Oméga du monde nouveau ! Or, très-anciennement, je vois Cyrus menant ses gens à l'abreuvoir, à l'heure où tu deviens rouge d'un autre espoir, soleil. Cyrus, maître trahi qui te fustige puis t'insulte, mer. Avez-vous oublié l'abreuvoir de douleurs et le fouet de la lumière ? Je vois un soleil cru et une mer de lassitudes, qui entretiennent sur le sang les grandes Indes sans mystère." J'ai juste compris la 1ère phrase , je l'ai lu et relu mais je ne comprends pas .Est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer le texte ? Merci (Un lycéen dans le besoin)
  17. 11 novembre 1831. Pendu, écorché et décapité, Nat Turner paie la première révolte d'esclaves aux USA Le soulèvement du nouveau Moïse noir est vite réprimé dans un bain de sang faisant des centaines de morts. Une féroce clameur est poussée par la foule lorsque Nat Turner se balance enfin au bout d'une corde. Des hommes se précipitent sur le cadavre pour le décrocher, le jeter à terre et lui arracher ses haillons. Mais cela ne suffit pas à assouvir leur rage. Certains commencent à l'écorcher. D'autres arrachent des lambeaux de chair pour en tirer de la graisse. Un homme saisit la tête pour la découper avec un grand couteau. Il repart, fier comme Artaban, avec son hideux trophée. Pourquoi tant de haine ce 11 novembre 1831 ? C'est que les petits Blancs de Jérusalem, bourgade de Virginie, ont eu horriblement peur. Autant que les habitants de Neuilly apprenant l'élection de Hollande à la présidence. Ils ont eu peur d'être tous massacrés dans une révolte massive de leurs esclaves. Et l'homme responsable du soulèvement, c'est ce Nat Turner, qui vient d'être pendu. Durant deux jours, celui-ci a mené la première rébellion d'esclaves des États-Unis . Sous son commandement, environ une cinquantaine d'esclaves ont assassiné 59 hommes, femmes et enfants blancs. Sans pitié, cruellement. D'où l'ire de la foule, que le shérif et ses hommes n'osent pas contenir. Lire la suite (Le Point).
  18. Race et couleur en pays d'Islam : sous ce titre, Bernard Lewis publiait en 1982, chez Payot, les recherches qu'il avait été amené à faire sur les attitudes des musulmans vis-à-vis des peuples qu'ils avaient conquis, blancs ou noirs, pour un large programme collectif sur la tolérance et l'intolérance : l'Occident avait-il le monopole du racisme ? Depuis dix ans, le grand arabisant de Princeton n'a cessé d'approfondir la question, à travers les textes sacrés, les institutions, les comportements sociaux et les pratiques sexuelles. Vaste sujet, à la fois obscur et hypersensible, d'une grande importance historique en soi comme par les comparaisons qu'il permet. Son étude s'est recentrée sur un aspect, l'esclavage, et sur une aire géo-politique, le Proche-Orient. D'où ce nouveau livre, qui reprend des éléments du premier, sous un nouveau titre. L'essentiel n'est pas ici de corriger l'image conventionnelle d'une société totalement exempte de discrimination et de préjugés raciaux. Il est surtout de comprendre la source de ce mythe et les raisons de son entretien : elles sont en Occident. Créé par la philosophie des Lumières, ce mythe surgit comme un reproche des Européens à eux-mêmes pour leurs pratiques dans les Amériques ; il est relancé aux États-Unis après la guerre de Sécession et entretenu par toutes les formes de l'opposition au colonialisme, qu'elles viennent des missionnaires, des voyageurs ou des philanthropes. Race et esclavage au Proche-Orient, Bernard Lewis. NRF Gallimard, 1993. Le racisme vis-à-vis des noirs a toujours existé chez les arabes, et continue. Il suffit d'en parler au Caire, à Tripoli, à Bagdad, pour le constater. L'esclavage des noirs, et des blancs par les arabes a été bien plus important que la traite négrière de l'Europe. Pourquoi cet aveuglement perdure-t-il de nos jours en France et en Europe ? Quels enjeux pour celles et ceux qui le dénie ou le dissimule ? L'idéologie anti-raciste est-elle à ce point sélective ? Une idéologie fort bien manipulée et stratégique !?
  19. Campement de l'horreur: une fille de victime dénonce la police Mercredi 01 Décembre - 01:21 La fille de Maurice, séquestré, frappé et torturé pendant trois ans dans le campement de Bois Fleuri à Claye-Souilly, affirme que la police était au courant. Se déroule actuellement devant les assises de Seine-et-Marne à Melun le procès du campement de l'horreur. 12 accusés, six hommes et six femmes comparaissent dans l'"affaire Sabrina", esclave violée, prostituée, torturée dans un campement de Seine-et-Marne durant trois ans. Maurice fut prisonnier pendant trois ans dans ce même campement, sa fille a dénoncé, lundi 29 novembre, l'absence d'aide de la police pour délivrer son père. A l'instar de Sabrina, Maurice, 58 ans, homme fragile se déplaçant aujourd'hui en fauteuil roulant, a été séquestré, frappé, torturé, entre 2003 et 2006 dans le campement de Bois Fleuri à Claye-Souilly, au bord de la Nationale 3. Il était le "commis" de Franck Franoux, "chef de camp", qui détenait ses papiers d'identité et percevait son salaire de jardinier. Maurice est jugé "introverti", "influençable" et "nullement violent" selon un expert. En décembre 2005, Maurice a été hospitalisé en état d'hypothermie après avoir été "jeté dans la Marne", "ficelé par les pieds et les jambes", pendant que "tout le monde se moquait", a raconté la présidente, Anny Dauvillaire. Maurice lui ne s'en "souvient plus". Suite de l'article... Source: nouvelobs.com Premier sujet : Affaire Sabrina :14 personnes aux assises
  20. 14 personnes aux assises pour avoir violé, prostitué et réduit une jeune femme en esclavage Mardi 16 novembre - 14:54 Ses propres parents l'avaient vendue contre une réduction sur l'achat d'une voiturette... Quatorze personnes, dont les parents d'une jeune femme réduite en esclavage pendant trois ans et qui a été violée et prostituée, sont jugées à partir de ce mardi devant la cour d'assises de Seine-et-Marne. Jusqu'au 17 décembre, huit hommes et six femmes comparaissent pour ces années de calvaire, entre 2003 et mars 2006, endurées par Sabrina, aujourd'hui âgée de 30 ans. Ils sont accusés de l'avoir violée, séquestrée, torturée et prostituée sur un campement de caravanes dans le hameau du Bois-Fleuri à Claye-Souilly, en Seine-et-Marne, au bord de la Nationale 3. (...) La jeune femme avait perdu pratiquement toutes ses dents, portait des marques de brûlures de cigarettes et ne pesait plus que 34 kilos. Elle a depuis bénéficié d'«opérations de chirurgie reconstructrices du nez et des oreilles», mais conserve évidemment des «séquelles psychologiques», a souligné la source proche de l'enquête. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  21. A l'exception du Timor oriental, de l'Eryhtrée et de l'Afghanistan, les 27 pays dont l'indice de développement humain (IDH) est le plus bas des pays d'Afrique subsaharienne. Ces pays sont dans la dernière tranche d'IDH, et ils sont peuplés de noirs. Comment ne pas penser que les noirs sont inférieurs quand on ignore la réalité du néocolonialisme ? Leurs pays sont sous-développés, ils se battent entre eux, et malgré leurs ressources, ils ne décollent pas économiquement. Cette situation est inacceptable. Malheureusement, elle suscite surtout de la culpabilité. Certains se moquent avec la culpabilité de l'homme blanc qu'on accable de tous les maux alors que l'esclavage est fini. Cette rhétorique consiste à utiliser la culpabilité pour empêcher de penser et reporter la faute sur les noirs. Et cette rhétorique masque le fait que l'esclavage a été suivi par le colonialisme, et que le colonialisme a été suivi par le néocolonialisme. Il ne s'agit pas du passé. C'est la continuité historique de l'exploitation de l'Afrique qui a amené cette situation. Louis-Georges Tin explique d'ailleurs l'état d'esprit véhiculé par les discours de Nicolas Sarkozy : L'Europe serait là pour civiliser l'Afrique, mais les noirs seraient fainéants. L'infériorité de développement est transformée en une infériorité de nature des êtres humains vivant dans ces pays pauvres. Quand on met en avant la collusion dans l'exploitation de ces pays avec des élites à peau noire, une version plus subtile de cette idée est mise en avant, à savoir qu'ils ne seraient pas capables d'avoir des leaders qui se soucient de leur intérêt. En réalité, la cause de cette situation n'est pas la nature des gens de couleur noire. Si la richesse en ressources ne profite pas au développement des pays noirs, c'est parce que les entreprises d'exploitation de ces ressources appartiennent à d'autres pays. Le peu de profit qui va au pays par l'impôt ne suffit pas, surtout que les dirigeants prennent une grande partie. Les dirigeants noirs sont des crapules, oui, mais comment sont-ils arrivés là ? D'ancien députés des colonies, formés en France, ou bien venant du FMI comme Ouattara, ce sont des gens compréhensifs des intérêts français ou d'autres pays européens, ou bien des États-Unis ou de la Chine. Quand des dirigeants voudraient nationaliser ces entreprises et vraiment développer leur pays, on les élimine, tout simplement. La liste des méthodes est longue et des nombreux conflits africains viennent de là. Et le silence sur ces agissement est assourdissant. Quand on ne sait pas tout cela, le racisme est logique. Si tous les pays noirs sont pauvres, ce serait forcément que les noirs ont un problème, qu'être noir est un handicap. De là l'idée que la nature humaine des noirs est inférieure.
  22. Invité

    L'esclavage moderne fustigé par le droit

    L'esclavage moderne fustigé par le droit Axelle Lemaire, députée des Français d'Europe du Nord, a fait voter fin juillet un amendement créant le crime de réduction en esclavage. Debout devant un tableau de François-Auguste Biard, Jacques Chirac prononce en 1998 un discours lors de la cérémonie du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage. © Gerard Fouet / AFP Un homme et une femme noirs, enlacés, les chaînes déliées brandies vers le ciel. À leurs côtés, d'autres esclaves, de la même couleur de peau, s'agenouillent devant l'homme blanc venu leur annoncer la nouvelle : "Nulle terre française ne peut plus porter d'esclaves." Le tableau est peint par François-Auguste Biard le 27 avril 1848. C'est la fin de l'esclavage. Enfin, du moins de ses traits les plus grossiers, les plus visibles. Car au XXIe siècle, l'esclavage subsiste sous d'autres formes. Il n'est plus pratiqué de manière généralisée et collective comme du temps des colonies. Cet esclavage-là est devenu, dans notre droit, un crime contre l'humanité. Aujourd'hui, il s'agit d'exploitation domestique, de travail forcé, de proxénétisme ou encore de réseaux mafieux qui contraignent des enfants à la mendicité. Le 27 mai dernier, les sénateurs sont réunis pour discuter d'une loi dont l'objectif est, dans le domaine de la justice, d'harmoniser les droits français et européen. Christiane Taubira, ministre de la Justice, déclare alors : "Les échanges que nous avons eus, tant à l'Assemblée nationale qu'au Sénat, nous amènent à considérer qu'il faut réfléchir à une définition de l'esclavage." Axelle Lemaire, la députée PS qui a porté l'amendement, explique : "Quand on voit l'embouteillage législatif, l'ordre du jour surchargé... C'était une occasion unique d'avancer sur ce sujet." La France condamnée Suite de l'article (Le Point).
  23. Voilà ce que les industriels font subir aux enfants pour nous offrir (à nous et à d'autres enfants...) quelques minutes de plaisir gustatif... http://cristibarbule...er-du-chocolat/
  24. Mon devoir de français est celui ci : Dans un texte organisé d'une trentaine de lignes au minimum, expliquer pourquoi l'esclavage a été instauré aux Amériques après les grandes découvertes du 16e siècle et donner ensuite les arguments qui furent avancés pour le condamner au 18e siècle par Voltaire ? Sur internet je trouve tout ce qui se rapporte à l'esclavage (le commerce triangulaire...) mais cela ne m'aide pas pour répondre à la première question. Merci d'avance à ceux qui pourront m'aider.
  25. Six éclairages sur l’esclavage moderne Rapport : Plus de 21 millions de personnes sont tenues en esclavage, aujourd'hui. Par des particuliers, des organisations criminelles et même des Etats. Quelque 4,5 millions de femmes et d’enfants sont exploités par l’industrie du sexe, pour la prostitution ou la pornographie. Image: AFP Photo On estime à près de 21 millions (l’équivalent de la population de la Roumanie) les personnes soumises à une forme d’esclavage aujourd’hui. Parmi elles, on compte des domestiques sous-payés et claustrés, des travailleurs sans salaires dont des enfants, des filles, des garçons et des femmes, soumis au commerce sexuel, des prisonniers contraints à travailler pour rembourser des dettes, des jeunes filles victimes de mariages forcés. Les organisations qui profitent de ces trafics d’êtres humains en retirent un profit de 150 milliards de dollars par an. (...) Source et suite de l'article
×