Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'ennui'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

6 résultats trouvés

  1. Annanonyme

    M'améliorer

    Bonjour Bonsoir à tous et à toutes ! C'est la première fois que j'écris ici, ou même dans un forum tout simplement et j'avoue ne pas trop savoir comment m'y prendre mais je ne savais pas vraiment ou demander des conseils. Alors voilà, je suis encore jeune (15 ans) et pourtant ma vie est horriblement ennuyeuse. Je n'ai qu'une réelle amie et je ne la vois pas si souvent, je ne suis jamais vraiment proche des gens et j'ai tendance à ne pas être à l'aise avec les autres humains que je ne connais pas trop. De plus, je ne sors pas beaucoup de chez moi, n'ai pas de réelles passions, pas de buts dans la vie ni même la motivation pour en avoir un. J'ai l'impression d'être "paumée", comme beaucoup de gens je sais. Pourtant lorsque je regarde autour de moi, les larmes me montent naturellement aux yeux. Je vois ces jeunes qui s'amusent, ses familles qui passent du temps ensemble, ses personnes qui semblent savoir ou elles vont, qui semblent avoir un endroit où aller. Je vois la vie qui se déroule devant moi en ayant cette impression glaciale de vide, de distance. C'est comme si je ne participais pas à tout cela. Quand je regarde mon quotidien, je me prends beaucoup de "vents" que ce soit de la part de ma famille ou de mon amie, à force j'ai commencé à penser que ma voix était dure a entendre. Je me rappelle de l'année passée, on voulait organiser un truc avec la classe et mon amie avait trop peur de parler devant tout le monde alors même si moi aussi j'avais peur j'ai commencé à parler et c'est là. Là j'ai vu à quel point j'avais peu d'assurance et de prestance. Personne ne semblait vraiment faire attention à ce que je disais ou m'entendre. En voyant ça, mon amie a pris la parole et alors là, tout le monde s'est intéressé. Je ne sais pas trop comment cela se fait-il mais en grandissant j'ai développé tellement de peurs que j'en suffoque presque. J'ai eu beau trouver les "conseils" ou les "phrases chocs" qui sont censés nous aider à aller de l'avant mais jamais rien ne m'a aidé. Au fond, je suis toujours noyée dans un océan qui dissipe ma voix avant qu'elle ne puisse atteindre la surface. Ça peut avoir l'air horrible mais ça ne l'est pas tant que ça, en comparaison, des gens vivent bien pire alors je ne me plains pas trop de ces problèmes mais je veux changer cette vie ennuyeuse. Je veux sortir de ma zone de confort même si je suis mal à l'aise, même si je souffre. Je sais qu'après, je ne le regretterai pas. Je me dis que je ne veux pas avoir de regrets mais ça ne change rien, les regrets continuent de se créer à chaque peur qui me bloque. J'aimerais crier, dire ce que je pense, envoyer foutre les débiles, affronter mes obstacles et détruire ceux que mes proches ne parviennent pas à combattre. J'aimerais plus que tout changer et devenir meilleure mais je crains de ne pas en avoir les capacités. Comme les 3/4 de jeunes de nos jours, j'ai une "flemme" incroyablement élevée. De plus, je n'ai aucune discipline, si on peut dire, sur moi-même. Si ce n'est pas obligatoire, j'aurai trop la "flemme" de le faire. Enfin bref, je pourrais écrire encore beaucoup sur ces problèmes mais au lieu de m'étaler trop j'aimerais surtout vous demander si vous n'avez pas des conseils pour moi. Ou même n'importe quoi à me dire. Voilà voilààà, merci c:
  2. Pourquoi ne pas mettre à profit ce temps pour s'ouvrir à des activités nouvelles que le rythme effréné de la vie ne nous permet pas d'accomplir en temps normal ? Par exemple, que diriez-vous de vous familiariser avec la Bible ? Pourquoi s’intéresser à la Bible ? Aucun autre livre n’a été autant diffusé. Son message a apporté réconfort et espoir à des gens de tous milieux culturels. Elle regorge de paroles de sagesse. Personne n’est jamais parvenu à prouver que la Bible est inexacte sur le plan historique. Les rédacteurs de la Bible étaient des hommes honnêtes, qui n’ont pas cherché à dissimuler quoi que ce soit. Leurs écrits, caractérisés par la franchise, sonnent juste. L’ensemble de la Bible tourne autour du même thème : il sera démontré que Dieu a le droit de diriger les humains, et ce qu’il a prévu se réalisera grâce à son royaume céleste. Bien qu’écrite des millénaires en arrière, la Bible ne contient aucune des conceptions scientifiques erronées largement répandues dans l’Antiquité. Des sources historiques sérieuses attestent que des prophéties, ou prédictions, de la Bible se sont accomplies. Alors profitez de cette période de confinement pour découvrir et apprécier la sagesse de la 'Parole de Dieu ''.
  3. Sélenba

    Distraction tardive

    Le début de soirée...quel moment déprimant. Que faites-vous pour vous changer les idées lorsque vous vous retrouvez seuls le soir venu sans avoir prévu quoi que ce soit pour passer le temps avant d'aller dormir ? Envoyez-moi un petit message si vous voulez partager votre soirée avec moi.
  4. Bonjour, J'ai décidé d'écrire ici car je réfléchis beaucoup à ma situation, en parle aussi autour de moi, mais mon indécision dure et j'ai peur de lasser mon entourage, à force de ne pas me faire une raison. J'ai donc besoin d'avis extérieurs, et peut être que d'autres personnes connaissent ce sentiment. Je suis en couple, et j'hésite à mettre fin à ma relation... J'ai 23 ans, je viens de déménager sur Paris pour mes études et c'est la première fois que j'habite loin de mon environnement familier pour du long terme. Je suis déjà partie pour une période courte dans un environnement totalement différent (2 mois), mais j'ai toujours gardé un lien très fort avec un cercle restreint de personnes (ma soeur, mes deux meilleures amies, ma mère, mon père, et quelques autres amis à côté). Depuis 1 an ce cercle s'est élargi car j'ai rencontré mon copain. J'ai tout de suite été très très proche avec lui, on se voyait tout le temps, on va dire que nos mondes ont tourné l'un autour de l'autre depuis qu'on s'est rencontrés. Il est parti à Nice je suis allée le voir, il fait maintenant ses études à Caen et moi à Paris et on continue de se voir, il vient tous les weekend, on s'appelle tous les jours dans la semaine presque. Je suis très attachée, il l'est aussi, on serait presque fusionnels. Je n'ai pourtant jamais voulu une relation comme ça, je m'en méfie beaucoup, je sais que ce n'est pas sain d'être aussi fusionnels. Je n'ai pas perdu contact avec les autres personnes proches de moi mais on partage beaucoup moins de choses maintenant. Surtout depuis que j'ai déménagé, j'ai été vraiment chamboulée, j'ai fait de nouvelles rencontres, j'aime être dans un cercle différent d'avant. J'ai aimé prendre de la distance avec ces personnes que je connaissais depuis très longtemps, ça marquait une nouvelle période de ma vie (j'ai changé de cursus, j'ai décidé de prendre des initiatives pour mon avenir, puis j'ai rencontré mon copain, j'ai voyagé. C'était comme mon émancipation, ma prise de liberté). Le problème, c'est que depuis quelques temps, à chaque fois qu'on se voit avec mon copain je ne suis plus convaincue au fond de moi que je l'aime sincèrement. J'ai beaucoup de doutes sur mes sentiments. J'ai l'impression de me découvrir, de découvrir le monde, de sortir de mon coin (étant de nature introvertie, réservée, mais aussi pessimiste et peu enthousiaste sur l'avenir) et d'être de plus en plus ouverte (aux autres, à l'avenir). Sauf que mon copain est très taciturne. Il est réservé, il parle très calmement, fait tout très calmement, est très réfléchit, ne veut pas prendre de risques. J'ai une partie de moi qui a envie de prendre des risques justement qui commence à vouloir faire des choses un peu plus folles. Et lui est plus casanier, très attaché à sa famille aussi, alors que moi je m'en détache justement. J'ai l'impression d'évoluer et que lui est bien là où il est, qu'il n'a pas forcément envie d'évoluer (enfin, si, je pense qu'il veut sur certains points comme son projet professionnel mais qu'il a peur de remettre en cause certaines choses qui sont solides dans sa vie). Ce paradoxe dans nos aspirations, je le sens quand on est ensemble. J'ai envie de bouger, de faire des choses, je m'intéresse à tout ce qui est nouveau, et je m'ennuie de plus en plus avec lui. Mais comment lui dire sans le blesser ? Il est adorable et on est sur la même longueur d'onde sur d'autres choses. Mais il est trop "mou", trop "doux". Il manque de caractère face à moi, veut trop me faire plaisir, me faire des câlins, va dans mon sens quand je raconte quelque chose, et ne m'apporte pas beaucoup de nouveauté. J'en suis venue à un point où je n'ai pas envie forcément de lui raconter ce qui se passe dans ma vie, parce que sa réaction est toujours un peu décevante, il est très à l'écoute ça il n'y a pas de soucis. Mais justement il écoute et parfois ne dis pas grand chose, ou alors il dit quelque chose mais qui est presque exactement ce que je viens de dire. Alors nos discussions sont plates. et j'ai envie de faire d'autres choses, comme aller sur mon téléphone lire des articles etc plutôt que de discuter avec lui. Alors voilà, je pense que j'en attends peut être trop de lui. Mais je ne peux pas m'empêcher de me demander parfois pourquoi je reste avec. Déjà, premièrement, si je mets fin à cette histoire je sais que je serais très triste, qu'il le sera aussi, et ça me fait de la peine de penser qu'on ne pourra plus se parler. On est tellement fusionnels aujourd'hui, je sais que mon développement personnel est aussi lié à sa présence, à sa personnalité (il est calme, posé, à l'écoute, comme j'avais besoin de stabilité et d'amour bienveillant). Si je renonce à ça aujourd'hui, j'ai peur de perdre tous ces repères que je me suis formé avec lui, et de revenir à un état antérieur (et franchement ma version précédente ne me donne pas envie d'y revenir). Deuxièmement j'ai peur de rester avec simplement par appréhension de la solitude. Là actuellement, si j'étais célibataire, seule à Paris parmi des gens que je ne connais pas encore bien, comment est ce que je gèrerais mes états émotionnels ? Je suis très sensible, très émotive. Je m'énerve, et suis triste voire déprimée très facilement. Je ne peux pas cacher qu'il temporise beaucoup. Sauf que je ne peux pas continuer à le voir tous les weekends en m'ennuyant et en ayant les idées embrouillées par rapport à ça. Je culpabilise pas mal, lorsqu'il me raconte quelque chose et que j'écoute à moitié parce que ce qu'il raconte ne m'intéresse pas vraiment. J'ai parfois l'impression de profiter de sa présence sans réellement l'aimer, et je me trouve horrible. (--> cercle pas trop trop vertueux) J'ai besoin d'indications sur les bonnes questions à me poser pour réfléchir raisonnablement, je suis trop embrouillée. Si quelqu'un est arrivé jusqu'ici MERCI, c'est fou. Si vous voulez échanger par rapport à ça, me dire si vous connaissez ce genre de situation, ou s ce que vous en pensez...
  5. Bonne année à tous ! C'est assez déconcertant de se rendre à l'évidence, les gens finissent par se lasser d'à peu près tout, sans exception manifeste, que ce soit la voiture, le/la compagne de vie, le téléphone, la bouffe, du lieu de vacances, de ses vêtements, de son intérieur, de son travail, de faire - strictement - la même chose au même endroit et à la même période avec la ou les mêmes personnes et c'est l'intoxication, le rejet, le ras-le-bol, le dégoût, l'ennui, la lassitude... Pourquoi cette envie/pulsion de changement tout azimut et sans cesse, serions-nous fait de la même essence que nos sens, comme la vue ou l'odorat/goût qui finissent par devenir insensibles aux signaux captés à force de présence, et l'ouïe ou le toucher qui finissent par nous rendre dingue si la sensation ne s'arrête pas, persévère continument ? Quelque chose de plus psychologique ? De plus instinctif, compulsif ou bestial ? Ou alors, la Vie c'est le mouvement et la fuite de tout ce qui peut scléroser cette animation, pourtant, lorsque l'on apprécie une chose, comme un parfum, on peut très bien l'aimer la vie entière sans en déprécier la valeur, ou encore l'attachement envers certains " objets " du passé qu'ils nous aient appartenu ou pas, telle une nostalgie; pourquoi notre plaisir semble se trouver dans le changement et pas dans le maintien de ce que l'on a obtenu, est-ce un biais " cognitif " ? Une habitude qui se refile de génération en génération, un état d'esprit contagieux ? Un fourvoiement philosophique intégré à notre culture ? Un corolaire du consumérisme devenu endémique ?
  6. Lugy Lug

    Dieu et nous

    A force de voir les gens se déchirer sur dieu et les religion, je me suis dit pourquoi ne pas vous apportez une nouvelle vision des chose qui sera peut être sujet de discorde ou pas. pour commencer , dieu est seul dans l'univers en tant qu'âme et cet âme à force d'ennui à décidé de se créer un rêve. par sa pensé il créa l'univers, une vibration qui déclencha le big bang. il commença à parcourir cette univers allant d'un coin à l'autre et s'émerveillant de toute cette beauté mais à force d'éternité plus rien n'eu de secret pour lui. il décida donc de créer un organisme qui lui permettrais de ressentir se qu'il voyait de l’intérieur et créa ainsi la première vie. bien sur il modelait les réaction et ainsi la matière par sa pensé qui vibrait à travers tout l'univers, jusqu’à créer un corps qui pourrais véhiculé son âme emprisonné de celui ci mais qui en contrepartie lui ferai ressentir la matière. il vie comme cela encore des temps infinis jusqu'à ressentir tout ce que l'univers qu'il avait créé n'ai plus de secret pour lui et la encore l’ennui le gagna et c'est la qu'il eu une pensé qui changera tout. puisque mon âme est capable de voyagé dans tout l'univers, dans l'espace et le temps hors d'un corps alors je vais créer la vie, un autre moi qui me permettra de ressentir tout en vivant dans un autre corps le contact de mon moi dans le premier corps et s'est ainsi qu'il créa la dualité, déous, deux, dieu. par la pensé il créa un corps qui se scinda en deux et l'âme du premier qui a la fin de sa vie se trouva libéré, revint à travers le temps et l'espace dans le corps fraîchement conçu et ce fut le commencement. le commencement d'une longue série de vie réincarné dans de multiple cors évoluent chacun dans des directions différente qui lui donnait chaque fois plus de sensation jusqu'à découvrir l'amour de lui même ne se sentant plus seule dans cet univers imaginaire créer par lui, pour lui et pour l'éternité. oui comme vous pouvez le comprendre dieu et la seule âme de cet univers et pourtant chacun de nous est dieu à un moment de son voyage vers l'éternité, nous sommes tous différent et pourtant tous la même âme égaré du seul voyageur du temps qui n'est jamais existé. tout le reste n'est que de l'histoire, du vécu, l'éternité est devant moi, devant nous et à la fois je suis capable de revenir tout changer si cela ne vous convient pas, ne me conviens pas. si vous pensez, je pense, si vous priez , je m’entend, si vous m'aimer, je m'aimerais pour l'éternité.
×