Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'écrivain'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

24 résultats trouvés

  1. Quand "Batouala" remporte le prix Goncourt en 1921, la nouvelle fait l’effet d’une bombe. Pour la première fois de son histoire, l’académie récompense un écrivain noir, René Maran. Qui était cet homme jusque-là inconnu des cercles littéraires parisiens ? (...) Son père haut-fonctionnaire le pousse dans les bras de l’administration coloniale. "Pour lui c’était une très belle administration, confiera plus tard René Maran, mais pas pour moi". En 1912, il devient administrateur d’Outre-mer en Oubangui-Chari. C’est là qu’il commence l’écriture de "Batouala", du nom d’un grand chef du pays banda (République centrafricaine). Interviewé à la radio en 1962, René Maran explique sa démarche : "Quand j’écris "Batouala", j’ai voulu montrer l’Afrique telle que je la voyais. On a contesté avec âpreté et méchanceté tout ce que j’avais dit et pour démontrer que je m’étais trompé, on a étudié ce que j’avais vu. On a été obligé de dire que je disais la vérité. "Batouala" montre l’Afrique du temps des Européens". On a du mal à imaginer le scandale qu’a pu provoquer ce prix Goncourt. Pour s’en faire une idée, il suffit de lire Le Petit parisien. Ce journal très conservateur entre les deux guerres, mais aussi très populaire, livre ainsi la nouvelle à ses lecteurs le 15 décembre 1921 : M. René Maran, administrateur colonial, domicilié à fort Archambault, à deux journées de marche du lac Tchad, au milieu de noirs qui lui ressemblent comme des frères, a reçu hier le prix Goncourt (….) Depuis l’année 1903 , époque où fut décerné le premier prix Goncourt, c’est la première fois que les noirs jouent et gagnent » (…) sa qualité de nègre (…) a séduit les Dix de l’Académie Goncourt épris de couleur et d’étrangeté ». Cet article d’un racisme consternant nous apprend que René Maran n’a pas déposé lui-même son roman à l’académie Goncourt. C’est un ami, Manoël Gahisto qui l’a fait pour lui. L'écrivain a ensuite abandonné sa carrière dans l'administration coloniale sans beaucoup de regrets. L’œuvre de René Maran a inspiré de nombreux écrivains. (...) SOURCE
  2. Les grands noms de la littérature française Un quiz sur les auteur(e)s et livres de la littérature française. Créateur Jedino Type Mode classement Temps 3 minutes Nombre total de questions 8 Catégorie Langue Française Envoyé 17/11/2018  
  3. Qui suis-je (spécial écrivain) ? J'avoue : j'ai abusé avec mon précédent quiz. Pour me rattraper, je vous en propose un autre mêlant questions et images. Créateur Sexophone Type Mode classement Temps 3 minutes Nombre total de questions 10 Catégorie People Envoyé 24/02/2019  
    • Mode classement
    • 3 minutes
    • 10 Questions
    • 28 Joueurs
    J'avoue : j'ai abusé avec mon précédent quiz. Pour me rattraper, je vous en propose un autre mêlant questions et images.
    • Mode classement
    • 3 minutes
    • 8 Questions
    • 47 Joueurs
    Un quiz sur les auteur(e)s et livres de la littérature française.
  4. Dissertation en lettres (culture générale) merci pour votre aide !
  5. Bonjour, Connaissez-vous Claude Seignolle ? Ecrivain passionné par le folklore, il a beaucoup arpenté les campagnes (notamment le Hurepoix près de Paris, le Berry et la Sologne) pour y glaner des contes, des légendes, des superstitions... Des contes et légendes, il en a fait d'intéressantes compilations (du Hurepoix, de la Sologne, du vieux Paris, etc..), mais aussi y a puisé son inspiration pour écrire de merveilleuses histoires fantastiques. Il est considéré comme un des meilleurs "fantastiqueurs" français, avec des récits comme le Rond des Sorciers, la Malvenue, le Meneur de loups, etc.. Claude Seignolle, un auteur à redécouvrir, surtout si on aime la littérature fantastique... Voici un de ses récits, intitulé "Le Miroir" : (tiré des Histoires étranges de C.S.)
  6. je viens de lire ce texte que j' ai envi de vous faire partager : ...(..)... La politique et le sort des hommes sont formés par des hommes sans idéal et sans grandeur. Ceux qui ont une grandeur en eux ne font pas de politique » Albert Camus (Carnets) Dans l’article (1) plutôt anodin qu’il consacre au livre L’Ordre libertaire. La vie philosophique d’Albert Camus, de Michel Onfray (2), Olivier Todd suggère toutefois une interprétation des plus pertinentes : « Plutôt qu’une biographie de Camus, ce livre ne serait-il pas une autobiographie d’Onfray ? » L’affirmation assez judicieuse qui fait semblant de se cacher derrière cette forme interrogative se trouvait déjà en partie corroborée par le « dossier » que l’hebdomadaire Le Point, sous la plume du journaliste caméléon Franz-Olivier Giesbert – pour l’heure plus camusien que Camus lui-même – consacre au dernier-né des ouvrages du philosophe momentanément préféré des médias. Ce dossier s’ouvre sur une double page dont la mise en forme ravirait, à n’en pas douter, les amis psychanalystes, même non freudiens, de l’hédoniste maussade et nietzschéen. Si le titre énorme et quelque peu ridicule, en caractères gras – « l’homme qui avait toujours raison » –, fait bien référence à Camus, ce dernier n’a toutefois droit qu’à une petite photo en noir et blanc, en bas de page, quand les trois quarts de la surface imprimée sont occupés par une photo couleur de… Michel Onfray. ...(...)..... Au risque de passer pour un « gardien du temple » (9) aux yeux de ce libertaire-nietzschéen-de-gauche résolument moderne, on s’étonnera toutefois que Michel Onfray tienne tant à ce qualificatif de « libertaire » quand il prend soin, dans nombre de ses écrits et actes, de s’asseoir allégrement sur tout ce qui fonde cette pensée. C’est bien sûr son droit, mais que dirait-on, à l’inverse, d’un philosophe allant partout répétant qu’il est ennemi de la finance, des banques, de la hiérarchie, de l’inégalité sociale et économique, du travail, de la propriété, et qui se présenterait comme un capitaliste ultralibéral ? Qu’il est un guignol, assurément !… La négation de l’Etat est au cœur de la pensée libertaire ? Pas de problème, Michel Onfray lui est favorable. La participation au jeu politicien classique est condamnée et combattue par les anarchistes ? Pas de souci, Michel Onfray s’y délecte. Le parasitisme des partis politiques et la confiscation de la vie sociale à leur seul profit sont dénoncés par les militants libertaires ? Aucune importance, Michel Onfray les soutient tour à tour, pourvu qu’ils soient « de gôche », à défaut d’être nietzschéens. Les anarchistes prônent l’égalité économique ? Michel Onfray aussi, peut-être, mais ça vous a un côté poussiéreux, ringard, passéiste, dix-neuvième siècle, alors il appelle ça « capitalisme libertaire» (sic) ! Les anarchistes rappellent qu’ils voient dans l’urne électorale le cercueil des illusions ? Michel Onfray se fait illico pilier d’isoloir (« abstention, piège à cons ! »). Et tout à l’avenant. Bien sûr, pour faire passer cette bouillie en lui accolant le qualificatif de « libertaire » et se vautrer comme il le fait dans la politicaillerie la plus banale comme la plus vulgaire, Michel Onfray éprouve le besoin de se cacher derrière des motivations « nobles ». Mieux vaut une société sans peine de mort plutôt qu’avec, écrit-il par exemple pour justifier ses déplacements jusqu’au bureau de vote, comme si de chaque élection dans ce pays dépendait le retour de cette barbarie. A ce stade de la réflexion philosophique, Michel Onfray pouvait tout aussi bien ajouter que mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade sans que le niveau général de son livre baisse vraiment. Est-il par ailleurs vraiment nécessaire, de la part d’un libertaire à ce point moderne, d’invoquer ainsi constamment les mânes de Nietzsche et de Proudhon pour passer en quelques mois du trotskiste Besancenot au radical-mondain Montebourg, puis de Montebourg au socialisme césarien de l’ultra-jacobin Mélenchon ? ...(...)... à lire en entier sur : http://florealanar.wordpress.com/2012/03/07/albert-camus-le-mouvement-libertaire-et-michel-onfray-ou-le-bon-la-brute-et-michel-onfray/ ah ces anars de salon !!!!!!! c 'est si facile de se mettre une étiquette !
  7. Attali : «Il faut interdire la consommation de tabac» Mardi 08 Février - 00:10 «Bien pire que le Mediator: le tabac», écrit Jacques Attali sur son blog, où il préconise tout simplement d'interdire «la production, la distribution et la consommation de tabac, un produit qui fait chaque année 5 millions de morts dans le monde». L'économiste et écrivain juge en effet «ahurissant» que personne ne se demande «pourquoi on ne traite pas avec la même sévérité que le Mediator un produit totalement inutile, à la nocivité aujourd'hui avérée (...) «Il ne faut plus tergiverser», affirme M. Attali, qui assure que le bilan économique d'une interdiction du tabac, négatif au départ, serait ensuite positif. Il reconnaît que cela «remettrait en cause quelques emplois», que «les Etats perdraient quelques recettes», (en 2009, le tabac a rapporté 10 milliards d'euros de taxe et 3 milliards de TVA), que cela «encouragerait pour un temps le marché noir» et nécessiterait «quelques dépenses pour désintoxiquer ceux qui le sont». «Mais on gagnerait tant, en qualité et en espérance de vie, que le bilan, même économique, serait évidemment partout positif» (...) Suite de l'article.... Source: Le Figaro
  8. La mort de l'écrivain Bernard Clavel Mardi 05 octobre - 18:41 Bernard Clavel, en février 2003. © AFP/ PIerre Verdy. Ecrivain prolifique, Bernard Clavel s'est éteint aujourd'hui. Il avait 87 ans. Il laisse derrière lui une centaine de titres - dont Les fruits de l'hiver, prix Goncourt en 1968, ou la fresque canadienne, le Royaume du Nord. Plusieurs de ses ¿uvres ont été adaptées au cinéma ou à la télévision. Suite de l'article... Source: france-info.com
  9. Bonjour , C'est arrivé un 2 septembre : le papa de Bilbo le Hobbit, de Frodon, Gandalf, Galadriel et tous les autres, s'en est allé... Peut-être rejoindre la Terre du Milieux ? 02 septembre 1973 : JRR Tolkien, écrivain, poète, philologue et professeur d’université anglais, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Bornemouth. Il est principalement connu pour ses romans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux. Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l’étude de ce genre littéraire. Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu’il invente. L’univers ainsi créé, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions. Son ami C. S. Lewis l’encourage dans cette voie, de même que les autres membres de leur cercle littéraire informel, les Inklings. En 1937, la publication du Hobbit fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, est d’une tonalité plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960, notamment sur les campus américains. Tolkien travaille sur sa mythologie jusqu’à sa mort, mais ne parvient pas à donner une forme achevée au Silmarillion. Ce recueil de légendes des premiers âges de la Terre du Milieu est finalement mis en forme et publié à titre posthume en 1977 par son fils et exécuteur littéraire Christopher, en collaboration avec Guy Gavriel Kay. Depuis, Christopher Tolkien publie régulièrement des textes inédits de son père. De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est à l’origine d’une renaissance populaire du genre. Tolkien est ainsi considéré, pour certains, comme le « père » de la fantasy moderne. Son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur avec laquelle il a construit son monde secondaire.
  10. isabel 45

    écrire un livre

    je souhaiterai écrire un livre et je ne sai pas tres bien m'exprimer pouvez vous me conseiller vers qui je doit m'adraisser merci
  11. Essayiste et philosophe roumain , né à Sibiu en 1911, fils de pope , qui a fait ses études en France peu avant la guerre et y est resté jusqu'à sa mort en 1995 . Ami de Ionesco , Samuel Beckett ... Controversé pour son passé de jeunesse lié à la garde de fer ( organisation fasciste roumaine ) Peu de livres écrits , toute son oeuvre tient en environ mille pages , mais quel talent , quelle capacité de réflexion, et quel anti-dépresseur malgré son scepticisme roublard . Si vous ne connaissez pas je vous invite à parcourir , ou encore mieux à lire : " Précis de décomposition " Ou "Syllogismes de l'amertume " , dans lequel on peut trouver de belles pépites ; " Nous vivons tous au fond d'un enfer , dont chaque instant est un miracle " ou bien " Dans tout homme sommeille un prophète , et lorsqu'il se réveille il y a un peu plus de mal dans le monde " Ce qui est d'actualité . Donc , si vous connaissez vos appréciations , pour ou contre , m'intéressent ...
  12. L'écrivain et prix Nobel José Saramago est mort à l'âge de 87 ans Dimanche 20 Juin - 18:37 © keystone | L'écrivain en octobre 2009, à Lisbonne. Madrid | L'écrivain portugais José Saramago est décédé à l'âge de 87 ans sur l'île espagnole de Lanzarote (Canaries), a annoncé une porte-parole son éditeur en Espagne Alfaguara. Il avait reçu le prix Nobel de littérature en 1998. ATS Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  13. Les balades entre la vie et la mort de l'écrivain photographe Hervé Guibert Mercredi 09 mars - 20:34 "Hervé Guibert photographe", Maison européenne de la photographie. 5-7, rue de Fourcy, Paris 4e. Pour l'exposition "Hervé Guibert photographe", les murs de la Maison européenne de la photographie ont été peints d'un joli bleu ciel. "La couleur des yeux d'Hervé", précise Christine Guibert, sa veuve. On dirait que pour cette première rétrospective d'ampleur - deux cents images qui occupent tout un étage -, les commissaires Agathe Gaillard et Christine Guibert ont autant tenu à montrer des photos qu'à ressusciter leur auteur au destin d'étoile filante. Ecrivain, photographe, critique photo au Monde à juste 22 ans, Hervé Guibert est mort du sida il y a vingt ans, à 36 ans. Des pages de sa belle écriture manuscrite, sans ratures, accompagnent le visiteur de salle en salle. Un portrait grandeur nature ouvre et ferme l'exposition. Cette image de jeunesse en couleurs a été prise par son ami le photographe Bernard Faucon. L'écrivain y apparaît tel qu'en son mythe : éternel éphèbe au visage casqué de boucles blondes, à la beauté quasi surnaturelle. Chez tout autre photographe, une telle personnification serait horripilante. Mais chez Guibert, le procédé paraît presque naturel, tant la vie et l'oeuvre ont toujours eu partie liée. Tant le "moi" fut sa matière première, son terrain d'expérimentation. Voir les images de Guibert, c'est comme lire ses livres ou regarder son film, La Pudeur ou l'Impudeur, projeté dans l'exposition - il y conte la déchéance liée à la maladie. Suite de l'article... Source: Le Monde
  14. Les 10 écrivains les mieux payés au monde Lundi 27 Août - 11:36 Classement des écrivains les mieux payés au monde en 2011 Tout le monde le sait la littérature ne paie plus. La plupart des écrivains tirent la langue et très peu vivent de leur art. Mais comme dans les autres domaines, une élite très restreinte gagne beaucoup d’argent et au niveau mondial ses représentants sont tous américains. C’est ce qu’on apprend du classement Forbes des écrivains les plus riches du monde Suite de l'article... Source: fluctuat.net
  15. Bonjour Michelet, dans son œuvre Jeanne d'Arc (1853) laisse planer une certaine ambiguïté sur les perceptions du personnage historique, tout en les rapportant fidèlement. Anatole France, qui a écrit aussi sur elle, en a fait carrément une simple d'esprit en proie à des hallucinations et manipulée par des prêtres sans vergogne Andrew Lang, dans son livre "La Jeanne d'Arc de M. Anatole France" (1909), démontre cependant que l'écrivain n'a pas hésité à tronquer des documents, citer des références imaginaires et s'accorder la facilité d'imaginer les faits qui lui convenaient chaque fois qu'il se trouvait confronté aux phénomènes étranges parsemant la vie de Jeanne. Lang en arrive même à dire de l'ouvrage d'A. France que c'est une forêt d'erreurs, et ironise en lançant que ce n'est pas la Pucelle qui a halluciné des voix imaginaires, mais plus sûrement Anatole France qui a vu dans les textes qu'il cite des passages entiers qui ne s'y trouvent pas. C'est donc un historien britannique qui aura réhabilité notre Jeanne d'Arc mise à mal par un écrivain français, quel comble ! L'histoire de Jeanne d'Arc, pour en revenir à elle, est donc traversée d'éclairs de clairvoyance : outre ses fameuses voix qu'elle seule pouvait entendre, ses visions, elle reconnaît le roi Charles VII qu'elle n'a pourtant jamais vu, au milieu d'une foule, et alors que les précautions avaient été prises pour que rien ne le distingue des autres personnes présentes. Elle fait chercher l'épée de sainte Catherine derrière l'hôtel de Sainte-Catherine de Fierbois parce que ses voix lui faisaient savoir qu'on la trouverait à cet endroit. Elle prédit sa blessure, voit l'homme qui l'a vendue, prédit le jour de la libération de Compiègne... À l'instar de Jésus qui était capable de voir à distance, de sonder les pensées intimes de ceux qui l'approchaient et d'agir en fonction d'évènements futurs dont il connaissait vraisemblablement déjà le déroulement. N'était-ce pas là une faculté de clairvoyance avérée, de percevoir outre ces barrières qui limitent la vue du commun des mortels, de connaître des volontés supérieures et d'être à même de pouvoir les mener à bien ? La Pucelle d'Orléans avait-elle de ces dons reconnus aux chamans dans d'autres cultures. Ce qui ne l'empêchait pas de garder les pieds sur terre. (D'après 100 mots pour comprendre la voyance, de Bertrand Méheust, Editions Les Empêcheurs de tourner en rond).
  16. J'ai créer un univers imaginaire qui manque que d'être écrit et de préparatifs, je doit dire que je suis un autiste assez jeune. Je recherche un écrivain ou auteur pour écrire l'histoire (Je n'arrive pas à écrire très très longtemps sur une même histoire ou document). Je vous livrerais bientôt l'histoire une fois achever qui parlera d'un personnage nommé Nexus. À bientôt P.S. Si j'ai oublier quelque chose dite le moi.
  17. Voilà, comme j'adore la littérature et que j'aime en faire la promotion, je vous propose l'alphabet des écrivains. Il faut donner le nom d'un écrivain et proposer une de ses oeuvres : cela peut-être l'extrait d'un livre, un résumé, un poème... Voici le récapitulatif de toutes les propositions faites, il sera régulièrement mis à jour. Pour les lettres qui posent problème, on peut proposer le titre d'un livre. Attention, ne pas tenir compte de la première lettre du titre s'il commence par le-la-les-un-une... Alain-Fournier, Le grand Meaulnes Andersen Hans Christian, La petite sirène Anouilh Jean, Antigone Apollinaire guillaume, Poèmes à Lou, "Le pont Mirabeau" Apulée, Eros et Psyché Aubigné Agrippa d', "Complainte à sa dame" Austen Jane, Orgueil et préjugés Ayme Marcel Balzac Honoré de, La peau de chagrin Barbey d'Aurevilly Jules Amédée, Les diaboliques Baudelaire Charles, Les fleurs du mal Baum Franz, Magicien d'Oz Bodel Jean Breton André, Nadja Brontë Anne, Agnes Grey, La Locataire de Wildfell Hall Brontë Charlotte, Jane Eyre Brown Dee, Enterre mon coeur à Wounded knee Calderon, La vie est un songe Calmel Mireille, Lady pirate Calvino Italo Si par une d'hiver un voyageur Cazotte Jacques, Le Diable amoureux Chénier André, "La jeune captive" Chevalier Tracy, La jeune fille à la perle Claudel Philippe, La petite fille de monsieur Linh Cocteau Jean, Le Sphinx Coleridge Samuel Taylor Corneille Pierre, Le Cid David-Neel Alexandra, Le Pouvoir religieux au Tibet Defoe Daniel, Moll Flanders Descartes René, Discours de la méthode Diderot Denis, Le neveu de Rameau Djeba Rassia, La soif Dostoïevski Fiodor Mkhaïlovitch Druon Maurice, Les rois maudits Du Bellay Joachim, "Las où est maintenant" Dumas Alexandre, Les trois mousquetaires Dutour Jean, Le vieil homme et la France Eco Umberto, Le nom de la rose, Le pendule de Foucault Eiji Yoshikawa, La pierre et le sabre Eliot Tsla, cocktail party Ellroy James, Le Dahlia Noir Eluard Paul, "Liberté", "La terre est bleue" Emerson Ralph Waldo Eschyle, Prométhée enchaîné Esope, fables Euripide, Les bacchantes Faidit Gaucelm Faulkner William, Tandis que j'agonise Feist R,E, Chroniques de krondor Fenelon François de Salignac de la Motte, De l'éducation des filles, Dialogue des morts Feydeau Georges, un bain de ménage Fitoussi Michèle, Le dernier qui part ferme la porte Flaubert Gustave, Madame Bovary Freud Sigmund Froissard Jean, Jean et ses chroniques Gallo Max, Napoléon Garcia Marquez José, L'amour au temps du choléra Garderj Ostein, Le mystère de la patience Gautier Théophile, Avatar Gavalda Anna, Ensemble c'est tout Gogol Nikolaï, Le Nez Golding William, Sa majesté des mouches Goncourt Edmond et Jules de, Germinie Lacertueux Grangé Jean-christophe, La ligne noire Gripari Pierre, La sorcière du placard aux balais Hardy Thomas, Jude l'obscur Hawthorne Nathaniel, La lettre écarlate Hayder Mo, Rituel Hemingway, Le vieil homme et la mer Hickok Lorena, L'histoire d'Helen Keller Hikmet Nazim, "5 octobre 1945" Hoffmann Ernst Theodor Amadeus, L'Homme au sable Horace, Art poétique Hugo Victor, "Les djinns" Huxley Aldous, Le Meilleur des mondes Ibsen Henrik Johanune, Maison de poupée Ionesco Eugene, La leçon, La cantatrice chauve, Le roi se meurt Irish William, La Mariée était en noir Irving John, L'oeuvre de Dieu, la part du diable, Une prière pour Owen Irving Washington, Rip Van Winkle Izoard Jacques, Belgie Jacq Christian, La Reine soleil James Henry, Portrait de femme Japrisot Sebastien, La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil Jardin Alexandre, Le zèbre, Fanfan Jarry Alfred, Ubu roi Jones Victoria, Le livre des mots Joubert Joseph Jouffroy Théodore Simon, Comment les dogmes finissent De la philosophie et du sens commun Joyce James, Ulysse Kafka Franz, La métamorphose Kaplan Leslie, Livre des ciels Keats John, "The human seasons" Kessel Joseph, Le lion Keyes Daniel, Des fleurs pour Algernon Kipling Rudyard, Le livre de la jungle Laclos Choderlos de, Les liaisons dangereuses La Fontaine Jean de, "La mort et le bûcheron" Lautréamont comte de, Les Chants de Maldoror Leblanc Maurice, Arsene Lupin Lehane Denis, Mystic river Le Muisit Gilles, Tractatus Lepalis Romuald, Déchiquetures bleu ciel Levi Primo, si c'est un homme Lewis Roy, Pourquoi j'ai mangé mon père Loti Pierre Maalouf Amin, Le rocher de Tanios Mallarmé Stéphane, "Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui" Marx Karl, le manifeste du parti communiste Maugham William Somerset Merimée Prosper, la venus d'Isle Meyer Stéphenie, Twilight 1 Milton John, Le Paradis perdu Moliere, l'école des femmes, tartuffe Morrison Toni, love Musset Alfred de, A mademoiselle Mytilène, Alcée Nabokov Vladimir N'Diaye Marie, Trois femmes puissantes Nerval Gérard de, les écrivains, "El desdichado" Nivelle de la Chaussée Pierre-Claude, L'école des mères Nothomb Amélie, stupeur et tremblements,mercure, métaphysique des tubes, Journal d'hirondelle L'Oeil du loup, Daniel Pennac O'Gallagher Marianna O'Neddypholothée Oldenbourg Zoé, Visages d'un autoportrait Ormesson Jean d', Tous les hommes en sont fous Orwell George, 1984 Osborne John, La paix du dimanche Ovide, Les métamorphoses Paolini Christopher, Eragon Pennac Daniel, Comme un roman Percy Walker, Lancelot Perec Georges, La disparition Pergaud Louis, De Goupil à Margot Poe Edgar Allan Potter Beatrix Prévert Jacques, "les feuilles mortes" Proust Marcel, Albertine disparue Pullman Philip, A la croisée des mondes Queffelec Yann, Les noces barbares, Disparue dans la nuit Queneau Raymond, Zazie dans le métro Quinault Philippe, Proserpine Quincey Thomas de Quinet Edgar, Napoléon Quintilien, De institutione oratoria Rabelais François Racine Jean, Phèdre Rilke Rainer Maria, Le Livre de la vie monastique Rimbaud Arthur, "Ophélie" in une saison en enfer Roche Roger-Frison, Premier de cordée Ronsard, "Mignonne, allons voir si la rose" Rostand Edmond, Cyrano de Bergerac Rowling J,K, Harry Potter Saint-Exupéry Antoine de, Le Petit Prince Salluste, La conjuration de Catilina Sartre Jean-Paul, Huis clos Schmitt Eric Emmanuel, Oscar et la dame en rose Scott Mandala,Reine celte Shakespeare William, Le roi Lear Soljenitsyne Alexandre, L'archipel du goulag Stendhal, Le rouge et le noir Stoker Bram, Dracula Tabachnik Maud, Le 5ème jour Tardieu Jean, Le tombeau de monsieur monsieur Tavernier Edouard, Histoires grises Tennessee Williams, La chatte sur un toit brûlant Tolkien JRR, Bilbo le hobbit Toqueville Alexis de, De la démocratie en Amérique Tournier Michel, Vendredi ou les limbes du Pacifique Uderzo, Asterix Uhland Ludwig Ungerer Tomi, Otto, autobiographie d'un ours en peluche Updike John, Tu chercheras mon visage Urban Milos Urfée Honoré d',Astrée Valéry Paul, "Tes pas" Van Cauwelaert Didier, L'évangile de Jimmy Vargas Fred, Pars et reviens tard Verlaine Paul, "Mon rêve familier" Verne Jules, Les enfants du capitaine Grant Vian Boris, J'irai cracher sur vos tombes Villiers de l'Isle-Adam Auguste, "Zaïra" Virgile, L'Enéïde Voltaire, Candide Welch James, L'hiver dans le sang Werber Bernard, Le mystère des dieux, Fourmis Weulersse Odile, Serment des catacombes Wilde Oscar, Le fantôme de Canterville, Le portrait de Dorian Gray Woolf Virginia, Mrs Dalloway Xenakis Françoise, Elle lui dirait dans l'île, Mouche-toi Cléopâtre Xenophon d'éphèse, Ephésiaque Yeats, Recueil La Tour Les Yeux du dragon, Stephen King Yslaire ou Hislaire Bernard Yourcenar Marguerite, Qui n'a pas son Minotaure ? Zimmer Bradley Marion, Les dames du lac Zola Emile, Au bonheur des dames, Thérèse Raquin, L'Oeuvre Zweig Stephan, Vingt quatre de la vie d'une femme Dernière mise à jour : le 2 juin 2010 ________________________________________________________________________________ a comme Hans Christian Andersen (1805-1875) : La petite sirène Et voici l'extrait où la petite sirène va voir la sorcière: Elle arriva dans la forêt à un espace visqueux où s'ébattaient de grandes couleuvres d'eau montrant des ventres jaunâtres, affreux et gras. Au milieu de cette place s'élevait une maison construite en ossements humains. La sorcière y était assise et donnait à manger à un crapaud sur ses lèvres, comme on donne du sucre à un canari. - Je sais bien ce que tu veux, dit la sorcière, et c'est bien bête de ta part ! Mais ta volonté sera faite car elle t'apportera le malheur, ma charmante princesse. Tu voudrais te débarrasser de ta queue de poisson et avoir à sa place deux moignons pour marcher comme le font les hommes afin que le jeune prince s'éprenne de toi, que tu puisses l'avoir, en même temps qu'une âme immortelle. A cet instant, la sorcière éclata d'un rire si bruyant et si hideux que le crapaud et les couleuvres tombèrent à terre et grouillèrent. - Tu viens juste au bon moment, ajouta-t-elle, demain matin, au lever du soleil, je n'aurais plus pu t'aider avant une année entière. Je vais te préparer un breuvage avec lequel tu nageras, avant le lever du jour, jusqu'à la côte et là, assise sur la grève, tu le boiras. Alors ta queue se divisera et se rétrécira jusqu'à devenir ce que les hommes appellent deux jolies jambes, mais cela fait mal, tu souffriras comme si la lame d'une épée te traversait. Tous, en te voyant, diront que tu es la plus ravissante enfant des hommes qu'ils aient jamais vue. Tu garderas ta démarche ailée, nulle danseuse n'aura ta légèreté, mais chaque pas que tu feras sera comme si tu marchais sur un couteau effilé qui ferait couler ton sang. Si tu veux souffrir tout cela, je t'aiderai. - Oui, dit la petite sirène d'une voix tremblante en pensant au prince et à son âme immortelle. - Mais n'oublie pas, dit la sorcière, que lorsque tu auras une apparence humaine, tu ne pourras jamais redevenir sirène, jamais redescendre auprès de tes s¿urs dans le palais de ton père. Et si tu ne gagnes pas l'amour du prince au point qu'il oublie pour toi son père et sa mère, qu'il s'attache à toi de toutes ses pensées et demande au pasteur d'unir vos mains afin que vous soyez mari et femme, alors tu n'auras jamais une âme immortelle. Le lendemain matin du jour où il en épouserait une autre, ton c¿ur se briserait et tu ne serais plus qu'écume sur la mer. - Je le veux, dit la petite sirène, pâle comme une morte. - Mais moi, il faut aussi me payer, dit la sorcière, et ce n'est pas peu de chose que je te demande. Tu as la plus jolie voix de toutes ici-bas et tu crois sans doute grâce à elle ensorceler ton prince, mais cette voix, il faut me la donner. Le meilleur de ce que tu possèdes, il me le faut pour mon précieux breuvage ! Moi, j'y mets de mon sang afin qu'il soit coupant comme une lame à deux tranchants. - Mais si tu prends ma voix, dit la petite sirène, que me restera-t-il ? - Ta forme ravissante, ta démarche ailée et le langage de tes yeux, c'est assez pour séduire un c¿ur d'homme. Allons, as-tu déjà perdu courage ? Tends ta jolie langue, afin que je la coupe pour me payer et je te donnerai le philtre tout puissant. - Qu'il en soit ainsi, dit la petite sirène...
  18. Doïna

    BHL entarté !

    Bonjour, Le Gloupier a de nouveau sévi : Le philosophe et écrivain français Bernard-Henry Lévy a été une nouvelle fois "entarté" à la crème pâtissière samedi soir en Belgique, alors qu'il participait à un débat à Namur, a rapporté l'agence Belga. "BHL" a une fois de plus été la victime de Noël Godin, dit "Le Gloupier", qui se présente comme un "agitateur anarcho-humoristique" et qui a fait du philosophe français sa cible préférée. Depuis 30 ans, Bernard-Henry Lévy a été la victime d'une dizaine "d'attentats pâtissiers" commis par Noël Godin ou par l'un de ses complices. Samedi soir, BHL allait entamer un dialogue croisé avec l'artiste flamand Jan Fabre dans une église de la capitale de la Wallonie lorsqu'une vingtaine de personnes, dont Noël Godin, ont lancé des tartes à la crème en direction du philosophe, pourtant accompagné de deux gardes du corps, a précisé l'agence de presse belge. "Non, y en a marre", a réagi l'écrivain, qui a selon Belga reçu de la crème chantilly sur le visage, les cheveux, le costume et la chemise. Suite & source
  19. Michel Houellebecq s'assassine! Dimanche 05 septembre - 18:46 Image © Keystone «La carte et le territoire» est le livre le plus attendu de la rentrée littéraire. Moins polémique qu'à l'accoutumée, l'écrivain présente une oeuvre qui mêle, avec sobriété, humour et mélancolie dans laquelle il se met en scène et invite son pair Frédéric Beigbeder. Par Anne-Sylvie Sprenger Suite de l'article... Source: lematin.ch
  20. Le journaliste et écrivain Michel Boujut est décédé Mardi 31 Mai - 08:23 Le critique de cinéma, journaliste et écrivain Michel Boujut est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à Paris, des suites d’une hépatite. Il avait 71 ans. Déserteur pendant la guerre d’Algérie, Boujut s’était caché dans les salles obscures et y avait développé une passion inassouvie pour le cinéma. Rapidement il est devenu critique de cinéma et producteur, entre autres, de l’émission « Cinéma, cinémas » qui était diffusée sur Antenne 2 dans les années 80. Plus tard journaliste pour plusieurs grands médias : France inter, Paris Première, Télérama, Médiapart ou encore Les Nouvelles littéraires, France Culture, Charlie-Hebdo et d’autres ; on lui devait également de nombreux ouvrages, notamment des textes théoriques sur les réalisateurs Claude Sautet et Wim Wenders, mais aussi une autobiographie intitulée Le jour où Gary Cooper est mort. Suite de l'article... Source: ActuaLitté.com
  21. Arn

    Jorge-Luis Borgès!!!

    Que pensez-vous de l'immense écrivain argentin Jorge-Luis Borgès, et surtout de son oeuvre "Fictions" avec les 2 nouvelles que sont la bibliothèque de Babel et la loterie de Babylone ?
×