l'inhibition sociale : une peur d'être critiqué et jugé !


Keny :-) Membre 1 214 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Je souligne ici un concept important a garder en vue :

le faite de toujours rester soi meme avec nos amis !

<< La plupart du temps, l'inhibition sociale résulte d'une peur d'être critiqué et jugé, et donc de n'être plus aimé.

Cette dépendance aux regards des autres exprime un défaut d'estime de soi.

Retrouver confiance en vous est l'étape indispensable si vous voulez développer votre charisme. >>

Ca vous ait deja arrivé d'etre senti critiqué par vos amis proches ( pour du vrai ou faussement ) et alors d'avoir perdu tout vos reperes ( etre soi meme ) ?

Modifié par Keny :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Caez Administrateur 14 033 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Tu as tout a fait raison, le problème c'est que c'est plus facile a dire, qu'a faire :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Keny voui je ressens hyper souvent ca, et je pense que c'est un probleme de confiance en soi meme.. trop s'attacher au regard des autres parce qu'on arrive pas à se regarder soi même et à s'apprécier soi meme.. alors du coup ca se traduit soit par le fait d'être hyper influencable et trop se raccrocher au groupe social dans lequel on est et adapter son comportement par rapport à celui des autres, ou bien par une tentative de se faire aimer de tous en ne critiquant jamais personne, en étant hyper neutre dans ses jugements tout ca.. je pense que c'est un très mauvais défaut que malheureusement on est beaucoup à avoir.. je sais que je suis quelqu'un qui déteste les conflits et on me l'a souvent reproché en me disant qu'il fallait que je prenne davantage position sur les choses, mais c'est difficile parce qu'après cela implique d'assumer ses choix et quand on est pas sûr de soi bah on rencontre des doutes et on peut regretter aussi d'avoir pris tel ou tel choix.. oui une peur de prendre des choix je pense, et une peur de perdre des amis. Par contre je suis contre l'idée que de ne pas tout dire à quelqu'un est un manque de franchise, ca peut aussi être un choix de la diplomatie ou de la protection un peu maternelle peut être. Je persiste à penser que toutes les vérités ne sont pas bonne à dire à partir du moment où elles ne vont pas aider l'autre. Je sais pas si c'est dans le sujet mais bon ca rejoint cette idée de protéger l'autre et soi même. Parce que selon la moi la vie est déja assez compliquée comme ca, alors si on passe notre temps à se la pourrir ou à se la compliquer mutuellement, meme entre amis, on s'en sort pas.. Mais ca ne veut pas dire qu'il faille rien dire à ses amis bien au contraire. Mais juste avancer ensemble plutot que constamment chercher à rabaisser l'autre, ou à se sentir supérieur en faisant la morale, ou à se décharger d'un poids sur la conscience en avouant telle ou telle chose.. Faut savoir faire la part des choses.. et ménager les gens selon la sensibilité qui leur est propre.

L'idée de perte de répères je l'ai très souvent rencontrée parce qu'à force de cotoyer des gens finallement très différents (amis de fac plutôt gauchos, amis d'enfance plutôt cathos, amis nouveaux plutôt différents, etc, etc.) bah on a tendance à se perdre un peu soi même et à ne plus savoir qui on est. Et y a aussi le fait que meme si je suis très tétue j'ai aussi tendance à comprendre assez facilement le poitn de vue des gens sur les choses et donc à me laisser plus ou moins influencer par des idées, et à éprouver une difficulté à faire des vrais choix, assumés coute que coute. Je sais pertinement que si je demande à deux amis différents de me décrire ils ne le feront pas de la même manière parce que je ne leur montre pas forcément le meme aspect de ma personnalité. Et d'où une perte de repères parfois à se demander qui on est vraiment. Mais finallement ce qui nous constitute c'est justement l'ensemble de tous ces aspects, et je n'ai pas l'impression de me trahir à être différente selon le groupe dans lequel j'évolue car au fond j'ai certains principes, certaines idées profondément ancrées en moi et celles ci ne bougeront pas même si je les exprimerais peut etre pas de la meme manière selon les gens que je cotoie.

Le plus important je crois c'est de ne pas renier qui on est, de ne pas être en contradiction avec soi même et surtout de se détacher au maximum du regard d'autrui, meme si c'est un long boulot.. Parce que finallement qui est la personne qui nous connait le mieux, c'est nous même. Alors c'est peut etre en nous qu'il faut chercher les conseils et les points de vue sur les choses. Tout en se nourrissant du point de vue des autres qui peut nourrir notre réflexion sur les choses, sur soi même, sur la vie, tout ca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Keny :-) Membre 1 214 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Devant certaines personnes , on se destabillise pour un rien , souvent des personnes devant qui on a beaucoup d'estime, souvent on perds tout ses moyens, alors que c'est devant eux ou on devrais se montrer et s'affirmer plus ( ! ) .

:o

Comme devant une copine que j'aime beaucoup ou encore devant mon patron quu j'ai un peu peur de ses paroles .

:o

Modifié par Keny :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant