Turquie : grippe aviaire détecté


Phob Animateur 45 532 messages
Newser‚
Posté(e)
monde.jpg

Turquie : grippe aviaire détecté


Vendredi 09 Février - 17:49

Quatre enfants ont été hospitalisés par précaution pour avoir présenté les symptômes de la grippe da...





Quatre enfants ont été hospitalisés par précaution pour avoir présenté les symptômes de la grippe dans le village Bogazköy où la présence du virus H5N1 détecté sur des volailles est confirmée.

Le H5N1 est potentiellement mortel pour l'homme. En janvier 2006, il avait tué 4 enfants avant de se répandre dans plus d'un tiers des 81 provinces turques.







[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: France 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Oui on peux se faire du souci...Je suis soignante et je viens de découvrir qu'il y a cette année une formation obligatoire sur cette maladie avec le plan "grandes pandémies" et je puis vous dire que tout est prévu y compris la prise en charge de nos enfants pendant que nous serons mobilisées à l'hôpital..

Pourquoi? Parce que tous les médecins s'attendent à ce que le virus mutte et se transmette à l'homme! Quand?personne ne le sait..ce qui est sur c'est qu'il a été constaté une grande pandémie tous les 30 ans ou 40 ans environ (grippe espagnole , asiatique etc..) nous en sommes à 29 depuis la dernière! Pas réjouissant tout çà!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Le risque de pandémie existe sur fond d'épidémie grippale, car le virus h5n1 serait mutant et pourrait se développer sur l'espèce humaine, comme bien d'autres virus. Les milieux hospitaliers, maisons de retraite ont tous eu cette formation obligatoire mais qui n'est pas seulement le fait du h5n1.

La france est un des pays au monde les plus avancé en matière de prévention sur les pandémies.

Les plans mis en place l'an dernier étaient surfaits, mais nécessaires, et ont su rassurrer les français sur les risques qu'il y avait vis à vis de la viande de volaille et des oeufs où le risque d'être contaminé était quasi nul pour l'être humain.

La volaille vendue dans le commerce ne peut pas être source de danger plus qu'aucune autre denrée alimentaire.

Les services vétérinaires, que je cotoyent régulièrement, ont renforcé considérablement les protocoles en élevage.

Beaucoup d'autres pays sont à la traîne, loin derrière la France.

Je ne citerai que l'angleterre où le laxisme est de mise et n'est pas près de s'arranger, vu le cas de grippe aviaire qui s'est révélé dernièrement, et qui n'a été dù qu'à une importation sans contrôle ni visa sanitaire suffisant ni en règle, comme d'habitude, d'oeufs fécondés en provenance d'Europe de l'est où les anglais se fournissent ou font élever pour leurs couvoirs en raison des prix de revient très bas.

Cette situation a été positive pour le marché français, qui pour une fois à pu cesser ses importations d'oeufs ou de volaille d'outre-manche. Mais pourvu que l'impact s'arrête là. L'effort des français mérite d'être payant.

Les services vétérinaires français ont augmenté leur effectifs d'un façon telle que tous les élevages français sont contrôlés par les inspecteurs eux-mêmes, en audit sanitaire, au moins tous les trois ans, et cela en plus des protocoles obligatoires assurés par les éleveurs et techniciens qui sont suivis et tracés par les services des DSV.

Le recherche antisalmonelle en France va être effectuée sur 5 ou six nouvelles de ces bactéries, en plus du typhimurium et de l'antéritidis, qui faisaient l'objet de recherches systématiques sur toutes la chaîne de production de la naissance du volatile, jusqu'à, et pendant, la ponte ou l'abbatoire.

L'Espagne et l'Angleterre sont plombés en salmonelles, car ils ne maîtrisent pas du tout la situation et ont recours à la vaccination, ce qui veut dire : inoculation du virus désactivé, fabrication d'anti-corps, et peut-être sujets porteurs.

C'est l'état de fait qui différencie la France avec la plupart de ses voisins européèns, car la France peut se permettre de par tout son réseau de vigilence, le plus draconien au monde, de gérer un cheptel sain et indemne, en ayant recours à la destruction en cas de suspicion, tandis que beaucoup d'autres pays ont recours au vaccin, ce qui est incompatible avec le système de prévention français. Et cela est aussi valable en volaille, qu'en bovin, caprins, porcins.

Ce principe français permet d'avoir les denrées les plus sûres dans nos assiettes, si celle-ci sont bien entendu composées de met élaborés intégralement chez nous, mais encore faut-il que tout le monde joue le jeu, à commencer par les distributeurs qu'ils puissent au moins permettre au consommateur de connaître ce qu'il mange !!!!

En tout cas, nous n'avons pas recours comme des pays tels que l'espagne, le brésil, les usa ou.... au "blanchiment" préventif de la viande par chlorage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
retiaire Membre 185 messages
Forumeur inspiré‚ 45ans
Posté(e)

c'est clair que ce virus va mutter,et la a mon avis il y aura un paquet de morts avant que l'on trouve le vaccin..........sans parler que l'on ne pourra en fournir qu'a maximum de 20 pour cent de la population...............a mon avis on est foutu ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
c'est clair que ce virus va mutter,et la a mon avis il y aura un paquet de morts avant que l'on trouve le vaccin..........sans parler que l'on ne pourra en fournir qu'a maximum de 20 pour cent de la population...............a mon avis on est foutu ;)

le vaccin est déjà en place pour toute les populations exposées et à risque. Mais il ne sera utilisé que s'il y a lieu de le faire et non pour faire taire la polémique ou calmer une psychose qui n'a pas lieu d'être, loin de là.

Cette polémique est disproportionnée en comparaison d'autres menaces qui planent au-dessus de nous depuis bien des lustres. Le risque pour sa santé ou sa vie est bien 100 fois plus élevé dès qu'on prend sa voiture, qu'on fait de la peinture, qu'on marche sur un trottoir, qu'on caresse son chien ou son chat, qu'on donne à bouffer à un pigeon ou qu'on nettoie son pare brise, qu'on croise un fumeur, qu'on entre dans un bâtiment neuf, qu'on serre la main d'un autre, qu'on touche la poignée de la rame de métro, le bouton de chasse d'eau d'un urinoir, les touches du clavier lorsqu'on tape le code de sa carte bancaire, et on a 100 fois le temps de contracter autre chose de plus dégueulasse qu'une grippe...sans parler de l'addiction chez de nombreux individus.

Alors, faut pas raconter de conneries, parce que, comme on peut le lire au passage à niveau : "un train peut en cacher un autre" et c'est justement l'autre qui est dangereux ! pas le premier.

Les battues au renards se sont multipliées en france depuis le début de l'hiver, les recommandations sur le le confinement risquent d'être reintroduites, et cela par pur principe de précaution.

Si un oiseau atteint de grippe aviaire venait à atterrir en ville ou à la campagne, il faudra encore une bonne dose de mauvais concours de circonstance pour que le virus que l'épidémie éclate et dépasse tous les virus latents, avant de vous tomber dessus, de vous filer un rhume, de la fièvre et de vous retrouver à 6 pieds sous terre...

....relativisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
otakey Membre 254 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Raison de plus pour ne pas faire rentrer la Turquie dans l'Union Européenne :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danaxia Membre 1 354 messages
Cool‚ 66ans
Posté(e)

La Turqiue plus l'egypte qui est fortement touchée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Leiru Membre 1 659 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Et comme d'hab ... L'argent...

Et oui on économise au niveau hygiene ...On fait n'importe quoi pour produire plus ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Il faut aussi savoir qu'en France tout est développé à outrance. Surtout les suspicions, les doutes. Le principe de précaution consiste à prendre des mesures, pas de créer des polémiques.

Dans les autres pays on est loin des psychoses que l'on connait en France chaque fois qu'une suspicion éclate.

Mais, nous aussi nous commençons par être blasés par ces menaces qui finirons par nous paraître virtuelles à force de répétitions exagérées si les médias et les pouvoirs publics continuent à tirer trop fort sur la sonnette d'alarme au lieu de bien gérer les risques et les crises.

J'en veux pour preuve, dans ce contexte de risque de pandémie grippale par les espèces aviaires, de la demande très forte en viande de volaille, une demande telle que les accouveurs et producteurs n'arrivent pas à faire face...allez comprendre ?

Les fabriquants de psychoses artificielles seraient-ils en voie d'être déboutés, enfin ?

Soyons vigilents proportionnellement au risque, pas plus...et pas moins.

Cela me rappelle l'exemple lamentable de la tempête de décembre 1999, où les "prévisionnalistes" étaient restés "endormis".

Résultat, aujourd'hui, au moindre pêt de souris en vue c'est l'alerte météo sur tout le territoire. Quand les vents sont à 90 ou 100km/h on annonce 120 ! faut pas déconner. A la fin plus personne ne prendra ses précautions devant un ouragan annoncé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant