Aller au contenu

Autriche : le chancelier Sebastian Kurz annonce sa démission après des accusations de corruption

Noter ce sujet


DroitDeRéponse

Messages recommandés

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/10/09/autriche-le-chancelier-sebastian-kurz-annonce-sa-demission-apres-des-accusations-de-corruption_6097766_3210.html
 

Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, soupçonné de corruption, a annoncé sa démission, samedi 9 octobre. « Il serait irresponsable de glisser vers des mois de chaos ou d’impasse », a-t-il déclaré devant la presse à Vienne, expliquant se retirer pour « la stabilité »du pays tout en réfutant de « fausses accusations ». « Je serai capable de faire la lumière, j’en suis sûr. Je suis juste humain, avec des émotions et des erreurs », a précisé le jeune dirigeant de 35 ans.

« Je veux céder la place pour éviter le chaos », a-t-il encore ajouté, disant avoir proposé le nom de son ministre des affaires étrangères, Alexander Schallenberg, pour lui succéder. Diplomate de carrière, âgé de 52 ans, M. Schallenberg a une image de haut fonctionnaire impartial, même s’il est un proche du parti conservateur du chancelier, l’ÖVP. Il a rencontré le président autrichien Alexander Van der Bellen dimanche, et prêtera serment lundi afin que « le travail pour notre pays puisse continuer », selon les mots de M. Van der Bellen.

 

La position de M. Kurz était devenue intenable après que le parquet anticorruption l’a accusé, mercredi, d’avoir, entre 2016 et 2018, utilisé « des ressources du ministère » des finances pour « financer des sondages d’opinion partiellement manipulés qui servaient un intérêt politique exclusivement partisan ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  En Autriche, le chancelier accusé de corruption

M. Kurz et neuf autres suspects, ainsi que le parti ÖVP et un groupe de presse tabloïd, font l’objet d’une enquête liée à cette affaire. Des perquisitions ont eu lieu mercredi, notamment au siège de l’ÖVP et à la chancellerie. Dans un communiqué, les procureurs ont fait savoir que leurs investigations visent directement le très populaire chancelier pour « détournement de fonds, corruption et trafic d’influence ».

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Modérateur ©, 104ans Posté(e)
January Modérateur 54 072 messages
104ans‚ ©,
Posté(e)

Merci de rejoindre : 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • January a verrouillé ce sujet
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×