Aller au contenu

Covid-19, réformes, sécurité… Les dossiers sur la table du conseil des ministres de rentrée.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 31 042 messages
.‚
Posté(e)

Covid-19, réformes, sécurité… Les dossiers sur la table du conseil des ministres de rentrée.

Emmanuel Macron présidera le premier conseil des ministres de la rentrée mercredi, après des vacances mouvementées. En ligne de mire, l’élection présidentielle de 2022.

image.png.ba2a0cfcd144d703e581bfb8160d68fc.png

Après les vacances – pas tout à fait de tout repos –, l’heure de la rentrée a sonné. Le gouvernement se réunit ce mercredi 25 août pour un conseil de défense sanitaire et un conseil des ministres où plusieurs dossiers chauds attendent l’exécutif.

Si la gestion de la crise sanitaire reste leur priorité, Emmanuel Macron et le gouvernement veulent une rentrée « d’actions et de résultats » pour être à l’offensive avant la présidentielle.

La lutte contre le Covid-19

La pandémie fait toujours partie intégrante de la vie des Français et le risque lié au variant Delta persiste. Le gouvernement a déjà une première échéance dans quelques jours puisqu’il avait pour objectif que 50 millions de Français soient primo-vaccinés d’ici au 31 août. Lundi soir, 47,6 millions de personnes avaient reçu une dose.

Autre défi pour l’exécutif : ne pas rater la rentrée scolaire, en particulier pour les moins de 12 ans. Car pour eux, la vaccination n’est toujours pas prévue, a rappelé le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. 

Réforme de l’assurance-chômage et des retraites

Les 1er et 2 septembre, les syndicats seront à Matignon pour « un tour complet » des sujets sociaux de la rentrée. Parmi eux, la mise en œuvre le 1er octobre de la réforme controversée de l’assurance-chômage.

La juge des référés du Conseil d’État avait suspendu le 22 juin les règles de calcul du montant de l’allocation-chômage qui devaient entrer en vigueur le 1er juillet. Il avait estimé que les « incertitudes sur la situation économique » ne permettaient pas de mettre en place ces règles moins favorables aux salariés ayant alterné contrats courts et inactivité. 

Source et suite de l'article.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×