Aller au contenu

«Tangente», «saucisse»... l’étrange vocabulaire des étudiants de Polytechnique.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 31 126 messages
.‚
Posté(e)

«Tangente», «saucisse»... l’étrange vocabulaire des étudiants de Polytechnique.

image.png.b4d883d474f43899b7de3fdd6a0a4e78.png

Le vocabulaire utilisé par les étudiants Polytechniciens peut surprendre les non-initiés. Tour d’horizon du lexique de ces apprentis ingénieurs.

«C’est la fissure en ce moment, donc ce week-end, je platâlise pour dormir et être OPS pour organiser la prépass binet.» Vous n’avez pas compris un traître mot de cette phrase? Pas de panique, vous ne maîtrisez simplement pas encore les codes de Polytechnique. 

Le lexique des lieux

Sur place, chaque espace appartient à un lexique singulier. Le «Platâl» désigne le campus, qui se trouve sur le plateau de Saclay. «Carva» évoque quant à lui l’ancienne enceinte de l’école, située dans le 5e arrondissement de Paris, rue de la Montagne Sainte-Geneviève.

Le «Magnan» désigne le restaurant, qui a d’ailleurs été renommé officiellement ainsi il y a quelques années. Ce terme tirerait son origine de la notion de «magnanerie», un lieu d’élevage des vers à soie, donc des cocons, nom donné aux étudiants de Polytechnique. Autre hypothèse: un potentiel lien avec un ancien élève, Fernand Magnan, connu comme «amateur de bonne chair».

Les «demi-lunes» indiquent les immeubles abritant les dortoirs, en raison de leur forme caractéristique vue d’en haut. Ces chambres sont appelées les «caserts», un dérivé de la caserne, terme utilisé dans l’armée. Chaque dortoir possède une cuisine et un salon, intitulé «BE» («bar d’étage»). Autre lieu phare: le «Bataclan», le bâtiment central qui accueille les locaux d’associations et de nombreuses activités. Un qualificatif qui n’a pas de lien avec la salle de concert éponyme à Paris.

Le vocabulaire de l’école

Un «binet», une aphérèse - soit la chute des premières syllabes d’un mot - de cabinet, correspond à une association d’étudiants.

Le polytechnicien porte un uniforme spécifique: la tangente et le bicorne. La «tangente» désigne l’épée, et cette appellation s’explique par la position de cette épée, tangente aux bandes rouges du pantalon de costume.

Source et suite de l'article.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 451 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Les argots

Le terme argot apparaît au XVII ème siècle, on parlait jargon ou jobelin.

Primitivement, l'argot désigne la communauté des malfaiteurs et des mendiants, Le Royaume de l'Argot.

Outre l'argot du milieu, on observe des argots dans les professions ambulantes, saisonnières (maçons, tailleurs de pierre, moissonneurs, ramoneurs, rempailleurs de chaises, merciers, comédiens, soldats, etc.)

Le bellaud des peigneurs de chanvre du Jura.

Le mormé des fondeurs de cloches lorrains et picards.

Le faria des ramoneurs de Savoie.

Argot des protestants poitevins au XVIII ème siècle.

Argot des grandes écoles et des lycées. Le zéral de polytechnique.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×