Aller au contenu

L'amitié est fragile.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 73ans Posté(e)
Fanch-Yann Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 73ans
Posté(e)

Aujourd'hui je vais vous parler de Gaston et son voisin Émile que j'ai connus il y a bien longtemps. C'était deux amis, tous les deux retraités, anciens chauffeurs de poids lourds. Un avait fait du ramassage de lait pour une fabrique de produits laitiers bien connus, l'autre transportait des porcs pour un marchand de cochons. Ils avaient fait construire chacun une maison dans les années trente et ont vécu en bon voisinage pendant plusieurs décennies. Ils se sont aidés mutuellement pour les travaux aux abords de leur habitation, se sont rendus de multiples services, s'invitaient lors des fêtes de famille, baptêmes, communions, mariages etc...Comme ils étaient du même âge ils ont pris leur retraite quasiment en même temps et ont pu se consacrer à leur
passe temps favori, le jardinage. Il n'y avait qu'un grillage de faible hauteur qui séparait les deux potagers ils pouvaient échanger des plants de salades, de tomates, se donner des conseils, comparer les résultats, enfin tout allait pour le mieux. Gaston perdit sa femme peu de temps après son départ en retraite et le soir allait volontiers au café du village où il rencontrait toujours quelqu'un pour faire une partie de dominos ou une coinchée et bien sûr boire un petit coup. Émile ne l'accompagnait jamais, on disait que c'était Aliette son épouse qui lui interdisait de franchir la porte du bar. 
   
Un soir un visiteur voulant voir Gaston, sonna chez les voisins et Aliette lui conseilla d'aller au café et parait-il aurait ajouté: "vous le trouverez certainement car il y passe le plus clair de son temps". Erreur on ne peut plus funeste! Cette remarque est arrivée aux oreilles de Gaston, il fut vexé d'avoir été traité comme un pilier de bistro. Le lendemain, il aperçu Émile qui arrosait ses plants de salades, il lui reprocha de laissé pousser des
mauvaises herbes dont les graines venaient dans son jardin, il s'en est suivi un échange de noms d'oiseaux et chacun est rentré chez soi et ils ne se sont plus parlés pendant de longues années.

En me rappelant cette histoire ce matin, je me suis dit que l'amitié même lorsqu'elle a traversée des décennies est bien peu de chose, qu'il suffit d'un rien pour qu'on se fâche, d'une parole mal comprise, d'une bourde involontaire, d'une période où on n'est pas très bien donc moins vigilant d'un peu d'orgueil mal placé.(je ne connais pas d'orgueil bien placé). Voilà à quoi je pensais ce matin.


J'allais oublier, il y a une fin. Un jour en ouvrant son courrier, Émile intrigué par le montant d'une facture de téléphone ou d'électricité s'aperçut qu'il venait d'ouvrir une lettre destinée à son voisin que la factrice avait du mettre dans sa boîte par erreur. Il alla voir Gaston tout penaud, la tête dans les épaules en s'excusant platement. Gaston tout content de voir Émile franchir le pas de sa porte lui dit;" - C'est pas grave mon vieux, ça aurait très bien pu m'arriver, et ce n'est pas de ta faute mais puisque tu es là entre donc on va boire un coup". Aliette un peut inquiète vit son mari rentrer un bon moment après et même si son haleine sentait le pastis elle ne lui fit aucun reproche, elle était trop heureuses de voir les amis réconciliés. Mais que d'années de perdues pour pas grand chose.

 


 

Modifié par Fanch-Yann
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 32ans Posté(e)
Timo-I Membre 25 801 messages
Fumeur de bananes‚ 32ans
Posté(e)

Ces histoires là marchent surtout lorsqu'il y a un point d'attache. Là par exemple, c'est parce qu'ils sont voisins. Ils passent des moments sympas et d'autres non, mais ils se voient toujours quoi qu'il arrive et donc peuvent à tout moment se réconcilier.

J'ai connu quelque chose de similaire avec un collègue de travail. Beaucoup disent que nous sommes amis mais nous ne sommes amis, nous sommes juste des collègues et on est très loin d'être d'accord sur chaque point. Mais on travaille ensemble donc même si on est en désaccord et qu'on ne se supporte plus, on finit toujours par se réconcilier. Là notre point d'attache, c'est le travail.

Maintenant, entre deux amis qui se voient rarement. Si jamais ils finissent par ne plus se supporter, pas sûr qu'ils puissent se réconcilier. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 382 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

"L'amour-propre est un ballon gonflé de vents, qui éclate à la moindre piqûre." Voltaire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×