Aller au contenu

Lettres de cachet

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 30ans Posté(e)
Totof44 Membre 1 993 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

La présomption d'innocence, ce beau principe rappelé par la classe politique en permanence... quand il s'agit de leurs copains.

Prenons un exemple, pas vraiment au hasard : celui d'un despote, d'un menteur et d'un démagogue fini, j'ai nommé Xavier Bertrand.

Une rapide recherche, et voici une série d'articles où on voit ce monsieur rappeler le principe pour ses copains Darmanin, Sarkozy, Tron...

https://fr.news.yahoo.com/affaire-darmanin-bertrand-dénonce-campagne-politique-indigne-134501223.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cucXdhbnQuY29tLw&guce_referrer_sig=AQAAAEVpjCLtxtjWw_6QgJqVC1Y3ucduSRG6Z5ebqlp0rPUtrRwix1PbmwrGW1YayUXYomSHK-aRgUU2MaMNexuO1-T7ldq1cBqFOpf3CHslF3BEhBuYfpEkhHghzCOUdfrZSPGZmaOIkU790J2p-HZ8z-_l8yQHNGF6JaRBaINCFhs0

https://dailynord.fr/2021/03/xavier-bertrand-juge-nicolas-sarkozy-innocent/

https://www.lefigaro.fr/politique/condamnation-de-nicolas-sarkozy-le-fondement-de-notre-justice-c-est-la-presomption-d-innocence-20210302

https://www.20minutes.fr/politique/732554-20110529-bertrand-a-t-il-encore-presomption-innocence-politiques

Ah ! ce beau principe, sacré qu'il ne faut en aucun cas bafouer.

Rappelons de quoi il s'agit. Lorsqu'un justiciable se retrouve accusé devant un tribunal, c'est parce qu'il a été poursuivi par le parquet, dépendant du pouvoir exécutif, qui va présenter toute une série de preuves pour inculper l'accuser et réclamer au juge une condamnation. Supposons que notre justiciable choisisse de plaider non coupable. Dès lors, il est nécessaire que les preuves soient suffisamment accablantes pour convaincre les juges de la culpabilité de l'accusé. Imaginez que demain, ce justiciable, ce soit vous. Imaginez un instant que vous êtes accusé à tord d'avoir commis tel crime ou tel délit, que le parquet façonne des preuves bidon, et que vous deviez en plus apporter une preuve irréfutable de votre innocence pour sortir libre. Les prisons seraient alors remplies d'innocents, punis pour l'exemple, pendant que les vrais coupables se promèneraient tranquillement, quelqu'un d'autre payant pour eux. Est-ce dans les Etats qui appliquent une telle présomption de culpabilité que vous voulez vivre ?

Pas moi. Ni Xavier Bertrand... enfin, à croire ce qu'il explique dans les articles cités plus haut.

Car cet homme, non seulement ne respecte pas le principe dans ses propos, mais il souhaiterait carrément l'enterrer en pratique. Lorsqu'il dit "moi président, il n'y aurait pas pu y avoir d'acquittement", il propose ni plus ni moins de ressusciter les lettres cachet enterrées par la Révolution de 1789. Un courrier du président, et hop! on envoie en tôle n'importe qui, du moment que l'opinion ne se rebelle pas.

Il n'a entre les mains absolument AUCUN élément d'un dossier, et plaide l'enfermement et pour longtemps de personnes déclarées innocentes.

Jamais un principe aussi fondamental n'avait été aussi gravement attaqué dans une telle indifférence. Jadis, quelqu'un qui formulait une telle proposition appartenait généralement à un mouvement extrémiste, et était politiquement disqualifié.

"Sans sécurité il n'y a pas de liberté" disent les syndicats de policiers. Mais l'insécurité due à quelques petites frappes, aussi détestable et oppressante soit elle, n'est rien comparativement à un Etat totalitaire que l'extrême droite et une droite qui s'extrémise de plus en plus visent à instaurer.

Réveillez-vous, et défendez votre Liberté !

<<

Il ne faut plus dire qu'en France

On peut dormir à l'abri

Des Pinochet en puissance

Travaillent aussi du képi

>>
chantait Jean Ferrat. Cela n'a jamais été aussi vrai qu'aujourd'hui.

Pour aller plus loin :

7 principes de la justice pénale :

Pourquoi les avocats défendent-ils des monstres :

 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 058 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

Ouais, en fait c'est pas du tout le problème mais depuis hier tout le monde raconte n'importe quoi au sujet de la justice.

Depuis le mandat de Mitterrand la justice dans ce pays a cessé, totalement ou presque, au nom des idéaux politiques des juges qui n'ont pas le bon gout d'être compatibles avec leurs fonctions.

Alors de dérive en dérive systématique -ou bien doit-on dire systémique- la justice a peu à peu cessé de remplir son rôle, punissant avec une inexplicable violence les gens qui ne causent aucun trouble et relâchant systématiquement les criminels dangereux pour la société.

Le pouvoir judiciaire a failli, et ayant failli à appliquer le droit, il a détruit le pouvoir législatif en même temps que le potentiel de société pacifique. Il ne nous reste sur les bras qu'un pouvoir exécutif à la fois omnipotent et terriblement faible sans repères, sans vision, sans principe et sans légitimité dans une société à l'agonie.

 

Hier il y a eu une manif de la police qui a été l'occasion pour tous de voir et de faire le bilan.

 

On a vu le ministre se ridiculiser en manifestant contre lui-même, on a vu un représentant syndical de la police expliquer que le rapport de force qu'il exerce a pour vocation de détruire le droit et la constitution ou encore le représentant du PS demander que la police puisse avoir un droit de regard sur les décisions judiciaires.

Tout ce la est totalement contraire à la constitution, mais ça l'est parce que depuis longtemps bafouer la constitution est un sport national, supporté par tous ceux qui font semblant de l'ignorer. Et aujourd'hui il n'y a plus rien à attendre des institutions qui ont trahi leur rôle et leur mission avec persévérance, et le soutien d'une partie de la population qui soutenait ces causes politiques chères à nos magistrats.

Maintenant que la police est tout, et que les magistrats et les députés ont perdu leur place dans l'organigramme de la société, il n'y a plus moyen de maintenir l'illusion d'une démocratie. Et c'est cela qui trouble tant nos belles âmes, nos défenseurs du droit et des institutions. Depuis 40 ans il n'y a pas pire traitre qu'eux, mais il fallaitt que cela s'ignore, et à présent ils perdent la face.

 

On va défendre notre liberté ? Tu veux dire comme pendant le mouvement des gilets jaunes ?

 

Les gens sont sortis dans la rue, et qui les a renvoyé à la maison sinon l'association de la police et des mecs en noir de l'extrême gauche ?

 

 

 

 

 

Modifié par Mr_Fox
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 30ans Posté(e)
Totof44 Membre 1 993 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Mr_Fox a dit :

Ouais, en fait c'est pas du tout le problème mais depuis hier tout le monde raconte n'importe quoi au sujet de la justice.

Depuis le mandat de Mitterrand la justice dans ce pays a cessé, totalement ou presque, au nom des idéaux politiques des juges qui n'ont pas le bon gout d'être compatibles avec leurs fonctions.

Alors de dérive en dérive systématique -ou bien doit-on dire systémique- la justice a peu à peu cessé de remplir son rôle, punissant avec une inexplicable violence les gens qui ne causent aucun trouble et relâchant systématiquement les criminels dangereux pour la société.

Le pouvoir judiciaire a failli, et ayant failli à appliquer le droit, il a détruit le pouvoir législatif en même temps que le potentiel de société pacifique. Il ne nous reste sur les bras qu'un pouvoir exécutif à la fois omnipotent et terriblement faible sans repères, sans vision, sans principe et sans légitimité dans une société à l'agonie.

 

Hier il y a eu une manif de la police qui a été l'occasion pour tous de voir et de faire le bilan.

 

On a vu le ministre se ridiculiser en manifestant contre lui-même, on a vu un représentant syndical de la police expliquer que le rapport de force qu'il exerce a pour vocation de détruire le droit et la constitution ou encore le représentant du PS demander que la police puisse avoir un droit de regard sur les décisions judiciaires.

Tout ce la est totalement contraire à la constitution, mais ça l'est parce que depuis longtemps bafouer la constitution est un sport national, supporté par tous ceux qui font semblant de l'ignorer. Et parce qu'aujourd'hui il n'y a plus rien à attendre des institutions qui ont trahi leur rôle et leur mission avec persévérance, et le soutien d'une partie de la population qui soutenait ces causes politiques chères à nos magistrats.

Maintenant que la police est tout, et que les magistrats et les députés ont perdu leur place dans l'organigramme de la société, il n'y a plus moyen de maintenir l'illusion d'une démocratie. Et c'est cela qui trouble tant nos belles âmes, nos défenseurs du droit et des institutions. Depuis 40 ans il n'y a pas pire traitre qu'eux, mais il fallaitt que cela s'ignore, et à présent ils perdent la face.

 

On va défendre notre liberté ? Tu veux dire comme pendant le mouvement des gilets jaunes ?

 

Les gens sont sortis dans la rue, et qui les a renvoyé à la maison sinon l'association de la police et des mecs en noir de l'extrême gauche ?

 

 

 

 

 

T'es passé maitre pour pondre autant d'inepties en un nombre de lignes réduit.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 058 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Totof44 a dit :

T'es passé maitre pour pondre autant d'inepties en un nombre de lignes réduit.

Tu l'as vu toi aussi Olivier Faure expliquer que la police peut prétendre à un droit de regard sur les décisions judiciaires.

D'ou ça sort selon toi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 30ans Posté(e)
Totof44 Membre 1 993 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Mr_Fox a dit :

Tu l'as vu toi aussi Olivier Faure expliquer que la police peut prétendre à un droit de regard sur les décisions judiciaires.

D'ou ça sort selon toi ?

J'ai juste vu qu'une bonne partie de la gauche se perd complètement en confondant une manif qui somme les élus d'enterrer la DDHC avec un rassemblement de soutien à une fonction en deuil.

A moins que ce ne soit de la démagogie. Charge à Olivier Faure de reconnaitre qu'il a sorti une connerie plus grosse que lui.

Modifié par Totof44
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mr_Fox Membre 13 058 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

La gauche compatit avec la police ?

Depuis quand une telle chose existe-t-elle ? On rappelle qu'un flic n'est pas un humain mais un facho et qu'on doit applaudir à sa mort.

 

 

Tu  nous dis que :

Citation

Jamais un principe aussi fondamental n'avait été aussi gravement attaqué dans une telle indifférence. Jadis, quelqu'un qui formulait une telle proposition appartenait généralement à un mouvement extrémiste, et était politiquement disqualifié.

 

Alors que tous les principes fondamentaux sont attaqués jour et nuit, et violés plus souvent qu'à leur tour. Sous les applaudissements obligatoires de la presse unanime.

Mon avis c'est que tu vis dans une grotte et que ce matin tu as eu le journal pour la première fois depuis 30 ans.

 

 

  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×