Aller au contenu

La palynologie pour des enquêtes tous azimuts !

Noter ce sujet


Messages recommandés

Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 483 messages
scientifique‚
Posté(e)

Oui observer des grains de pollen à la loupe binoculaire montre leur très grande diversité.

je profite de ce sujet pour montrer que l'on peut déduire des pollens les variations climatiques.

Dans le marais poitevin dans un pré de ma famille vers Maillezais, il a été fait des sondages au travers les sédiments. Une carotte de 3m de long a montré des alternances de pollens de plantes des marais vivant soit en eau douce soit en eau saumâtres. Par ailleurs l'analyse du carbone 14 permet des datations. Voici quelques informations : le dépôt de ces 3m d'alluvions couvre environ 3000 ans. Le dépot sédimentaire moyen est donc de l'ordre de 1mm par an.

Ensuite depuis 3000 ans il y a eu des alternances de transgression marine amenant de l'eau salée au fond du golfe des pictons et d'autres périodes où l'eau salée avait disparu ne laissant que l'eau douce approtées par les cours d'eau.

Le niveau des océans étant stabilisé depuis 5000 ans environ, quand il y a des eaux saumâtres au fond du golfe, c'est que le niveau marin est plus élevé et cela traduit un gonflement thermique pendant une période climatique chaude. Inversement quand l'eau douce domine, c'est que le niveau de l'océan est plus bas, ce niveau traduit alors une époque "fraîche".  On a donc le moyen de confirmer ce que les historiens et climatologues savaient déjà le climat n'est pas constant et le mot actuel de  "dérégulation climatique" est complètement erroné. Jamais le climat n'a été "régulier". Par exemple : vers -1000 il faisait chaud et vers -500 il faisait froid. Vers l'an zéro, il faisait chaud et plus chaud que maintenant. D'où l'explosion des populations, les défrichements gaulois pour nourrir les populations, l'expansion romaine. Vers + 400, refroidissement et déplacement des peuples d'europe centrale venus en France pour avoir une meilleure alimentation. Ensuite l'optimum médiéval de 900 à 1350 qui va voir la population européenne presque tripler. Il en découlera les assèchements des marais, les défrichements, les grandes constructions en pierres des églises, châteaux et cathédrales et toute la période monastique. En 1350, un brutal refroidissement, la peste et la guerre de 100 ans vont anéantir les croissances précédentes. Vers 1500 un épisode chaud d'un demi siècle suivi du "petit âge glaciaire" de 1600 à 1820. Depuis, il y a une lente remontée continue des températures et du niveau marin que trop vite certains attribuent exclusivement à l'action de l'homme.

Il est regrettable que cette carotte de sédiments n'ait pas été analysée dans sa composition isotopique de l'oxygène O18/O16 car là, on aurait eu la température de l'eau des marais au 1/10°C ! On peut rêver d'associer les températures à 0,1°C à une datation précise à 5 ans près !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Pratika Membre 569 messages
Forumeur forcené‚ 70ans
Posté(e)

Du haut (devrais-je dire du bas, j'ai perdu pas mal de cm !!!!) de mes 70 ans je ne me laisse pas prendre à tout le baragouin actuel sur le réchauffement climatique (qui n'est d'ailleurs pas très perceptible depuis début mai !!!). J'ai connu des étés magnifiques et des hivers très enneigés et tout le contraire. D'ailleurs, quand l'actualité a des sujets plus brûlants à proposer, le climat est vite relégué en queue de peloton...

De toute façon, si le climat est vraiment en train de changer, il nous faut prendre les mesures pour nous adapter. C'est tout à fait possible plutôt que nous acharner pour empêcher la température de prendre 1 ou 2 degrés ! Je trouve d'ailleurs inquiétant que la population, dans son ensemble, ne fasse pas plus confiance aux scientifiques et aux techniciens pour trouver des solutions en attendant que le "vent tourne" une fois de plus...

En Allemagne il semblerait que le coût de plus en plus prohibitif des énergies renouvelables fasse réfléchir à l'intérêt des éoliennes alors que certaines données sur l'augmentation des besoins en énergies semblent tronquées... A suivre...

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×