Aller au contenu

Paris : excédé par une fête clandestine chez ses voisins, Nicolas Sarkozy appelle la police.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
goods Membre 23 471 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Paris : excédé par une fête clandestine chez ses voisins, Nicolas Sarkozy appelle la police.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers sont intervenus pour verbaliser des intermittents qui fêtaient la fin d’un tournage, dans une petite artère du XVIe arrondissement. Importunant notamment l’un de leurs plus proches voisins, l’ancien président.

HHNZ22EPVDL5ZC32NLW3UB3JWM.jpg

Entre les intermittents du spectacle et l'ancien président de la République (2007-2012), Nicolas Sarkozy, ça n'a jamais été l'amour fou. En 2016 déjà, en tant que chef du parti les Républicains, il avait proposé de réformer leur statut : « On ne peut pas vouloir être artiste avec l'adrénaline de l'artiste et avoir un statut de fonctionnaire ! »

Et les événements de la nuit de ce mardi à ce mercredi ne vont pas apaiser les tensions. Le logement des voisins de Nicolas Sarkozy est loué pour des tournages. Cette fois, une équipe y produisait une émission pour une chaîne de la télévision câblée française, qui s'y installe régulièrement. Il est 23 heures, l'ambiance de travail est encore studieuse, mais trop bruyante au goût des voisins de cette petite ruelle privée et cossue du XVIe arrondissement de Paris.

Un studio d'enregistrement

En arrivant dans la petite artère, les policiers appelés pour tapage se retrouvent face à leur ancien patron et ex-chef d'Etat qui leur confirme « la récurrence des nuisances sonores », lui qui est le plus proche voisin du studio d'enregistrement. Il précise à cette patrouille qu'il a lui-même plusieurs fois demandé, en vain, aux occupants de mettre fin à ces troubles.

« Une personne a été verbalisée pour tapage nocturne », précise une source policière. Puis Nicolas Sarkozy a remercié chacun des fonctionnaires, avant de les féliciter pour cette intervention en appuyant sur l'importance de la renouveler le plus souvent possible.

Suite de l'article.

Modifié par goods
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
70ans Posté(e)
Morfou Membre 38 809 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, goods a dit :

Paris : excédé par une fête clandestine chez ses voisins, Nicolas Sarkozy appelle la police.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers sont intervenus pour verbaliser des intermittents qui fêtaient la fin d’un tournage, dans une petite artère du XVIe arrondissement. Importunant notamment l’un de leurs plus proches voisins, l’ancien président.

HHNZ22EPVDL5ZC32NLW3UB3JWM.jpg

Entre les intermittents du spectacle et l'ancien président de la République (2007-2012), Nicolas Sarkozy, ça n'a jamais été l'amour fou. En 2016 déjà, en tant que chef du parti les Républicains, il avait proposé de réformer leur statut : « On ne peut pas vouloir être artiste avec l'adrénaline de l'artiste et avoir un statut de fonctionnaire ! »

Et les événements de la nuit de ce mardi à ce mercredi ne vont pas apaiser les tensions. Le logement des voisins de Nicolas Sarkozy est loué pour des tournages. Cette fois, une équipe y produisait une émission pour une chaîne de la télévision câblée française, qui s'y installe régulièrement. Il est 23 heures, l'ambiance de travail est encore studieuse, mais trop bruyante au goût des voisins de cette petite ruelle privée et cossue du XVIe arrondissement de Paris.

Un studio d'enregistrement

En arrivant dans la petite artère, les policiers appelés pour tapage se retrouvent face à leur ancien patron et ex-chef d'Etat qui leur confirme « la récurrence des nuisances sonores », lui qui est le plus proche voisin du studio d'enregistrement. Il précise à cette patrouille qu'il a lui-même plusieurs fois demandé, en vain, aux occupants de mettre fin à ces troubles.

« Une personne a été verbalisée pour tapage nocturne », précise une source policière. Puis Nicolas Sarkozy a remercié chacun des fonctionnaires, avant de les féliciter pour cette intervention en appuyant sur l'importance de la renouveler le plus souvent possible.

Suite de l'article.

il avait proposé de réformer leur statut : « On ne peut pas vouloir être artiste avec l'adrénaline de l'artiste et avoir un statut de fonctionnaire ! »

---------------------Combien il avait raison...

https://www.cairn.info/revue-culture-chiffres-2010-1-page-1.htm

https://www.artcena.fr/actualites/vie-professionnelle/276-000-intermittents-indemnises-en-2019-par-pole-emploi

La bonne planque...

 

  • Like 2
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×