Aller au contenu

production d'une solution hydroalcoolique non-conforme


Messages recommandés

yourself91 Membre 200 messages
Forumeur activiste‚ 115ans
Posté(e)

Une enquête a été ouverte contre le laboratoire Vecteur Energy, de Saint-Maurice-de-Lignon (Haute-Loire), suspecté de produire une solution hydroalcoolique de lutte contre le Covid-19 non conforme, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.

À la suite d'un contrôle de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), le parquet du Puy-en-Velay a ouvert une enquête en flagrance pour «tromperie sur la qualité d'un produit et mise en danger de la vie d'autrui», indique-t-on de mêmes sources. Vendredi dernier, une perquisition a été opérée dans les locaux de cette entreprise parallèlement au lancement d'un rappel de la DGCCRF des produits incriminés, «non-conformes et dangereux».

Cette dernière, indiquant qu'il s'agit de plus de 2000 flacons commercialisés par Vecteur Energy sous le nom de «Solution Hydroalcoolic», demande à ceux qui sont en sa possession de «cesser immédiatement de l'utiliser et de la rapporter dans leur magasin d'achat, dès que les conditions sanitaires le permettront».

Ce rappel, qui a été renouvelé mercredi par la préfecture de la Haute-Loire, précise qu'il s'agit d'un «produit non-conforme et dangereux, en raison d'une teneur en éthanol insuffisante pour assurer une véritable action anti-virale et anti-bactérienne». «Les analyses effectuées ont montré qu'il possède une concentration en éthanol très inférieure aux 60% minimum requis pour les solutions hydroalcooliques», a déclaré mercredi à l'AFP Nicolas Rigot-Muller, procureur de la République au Puy-en-Velay. Des nouvelles auditions des dirigeants de ce laboratoire spécialisé dans les produits naturels (compléments alimentaires, huiles essentielles et cosmétiques bio) doivent avoir lieu dans les prochains jours, conclut-on de sources concordantes.

source 1

source 2

source 3

Modifié par yourself91
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pic et repic Membre 4615 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, yourself91 a dit :

Les analyses effectuées ont montré qu'il possède une concentration en éthanol très inférieure aux 60% minimum requis pour les solutions hydroalcooliques»

bonjour,

en ces temps de crises, il n'y a pas de petites économies !

au fait, ne devrait on pas plutôt parler de solution alcoolo-hydrique étant donné que le composant principal, l'alcool éthylique, dépasse les 50 % du total ?

cela me rappelle les "faussaires" qui dans le pastis remplaçaient l'éthanol par du méthanol, beaucoup moins cher, pas limité en acquisition, mais malheureusement ....toxique !

la fraude ( s'il y a fraude ) devait être tentante, mais vu le prix de vente, le rapport risque/gain pas bien élevé !

une erreur tout simplement ?

à la maison, rien ne vaut le savon, alors garder précieusement votre gel hydro-alcoolique pour l’extérieur et contentez vous de 2 "joyeux anniversaire" en vous frottant bien les mains, puis d'un bon rinçage car l'utilisation fréquente du savon, dessèche la peau.

vous savez, l'utilisation prolongée de ces gels est quelque peu abrasive...croyez en mon expérience !. En labo, entre chaque patient, je me "décontaminais" les mains à l'aide de ces gels et à la fin de la matinée ( après X prises de sang !...mon record, une quarantaine en un peu plus de 4 heures..mais ceci était dû à une absence impromptue )...j'avais l'impression d'avoir du "sable" sur les mains. Ceci était sans doute dû à la desquamation de la couche superficielle de la peau, couche agressée par l'utilisation de ce "décapant" et il me fallait bien les rincer pour voir disparaitre cette sensation, alors le gel oui, mais avec modération !

je dois quand même reconnaitre que les dernières formules étaient moins agressives, mais un bon rinçage des mains était quand même requis, sinon....mouillées, elles étaient glissantes et vous risquiez de voir les choses vous échapper des mains !

bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivia89 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Ah lala, avec le virus qui circule encore, il y a des gens qui produisent des gels non conformes, c'est désolant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yourself91 Membre 200 messages
Forumeur activiste‚ 115ans
Posté(e)

Comment reconnaître un gel hydroalcoolique efficace contre le coronavirus

Il faut distinguer les types de produits dits "biocides", c'est-à-dire désinfectants, qui peuvent tuer les champignons, les bactéries et parfois les virus, aux produits cosmétiques, qui peuvent eux aussi répondre à l'appellation de gel hydroalcoolique tout en ayant aucune efficacité contre le virus, ainsi que le rappelait une enquête de Franceinfo.  ...

L'Agence recommande avant tout les produits hydroalcooliques portant la norme NF EN 14476. "La référence à cette norme indique que le produit a fait l'objet de tests démontrant son activité sur des virus nus (des virus plus résistants que les virus possédant une enveloppe)". D'autres normes existent : la norme EN1275 indique que le gel tue les champignons et la norme EN1040 indique le gel tue les bactéries. La norme EN14476, elle, indique que le produit tue aussi les bactéries et les champignons en plus des virus.  

Le gel hydroalcoolique "Hand sanitizer", commercialisé par la marque Symex, a été rappelé par la DGCCRF en raison d'une trop faible teneur en alcool. (Image d'illustration) afp.com/Dingena MOL
Les gels hydroalcooliques vendus ne sont pas tous efficaces. Certains ne comportent pas assez d'alcool pour tuer le virus. Voici les critères importants.
Ils ont fait leur apparition à l'entrée des magasins, dans les supermarchés, et dans les entreprises. Les flacons de gel hydroalcoolique font désormais partie des gestes barrières du quotidien. Très pratiques, ils permettent d'éliminer les bactéries et les virus, et participent ainsi au contrôle de l'épidémie de Covid-19. Pour autant, tous ces gels hydroalcooliques ne se valent pas et ne recouvrent pas les mêmes utilités.  

Il faut distinguer les types de produits dits "biocides", c'est-à-dire désinfectants, qui peuvent tuer les champignons, les bactéries et parfois les virus, aux produits cosmétiques, qui peuvent eux aussi répondre à l'appellation de gel hydroalcoolique tout en ayant aucune efficacité contre le virus, ainsi que le rappelait une enquête de Franceinfo.  

LIRE AUSSI >> Gel hydroalcoolique : les solutions pour éviter la pénurie  

L'Express Abo
Votre soutien est indispensable. Abonnez-vous pour 1€
Nous soutenir
Récemment, le groupe France Télévision a été contraint de rappeler une partie des stocks de gels hydroalcooliques car ces derniers n'étaient pas conformes. En cause : la part d'éthanol, soit d'alcool, présente dans ce gel. L'Express fait le point sur la manière de bien choisir son gel hydroalcoolique en temps de pandémie.  

Quelle norme est efficace contre le virus ?
Le principal geste à adopter est celui de se laver les mains au savon. Lorsque cela n'est pas possible un gel hydroalcoolique peut permettre d'éliminer le virus, pour cela il doit être virucide. L'Agence nationale du médicament a détaillé en 2009, lors de l'épidémie de grippe H1N1, les normes auxquelles devaient se conformer les gels. Ces normes doivent être inscrites sur le flacon.  

L'Agence recommande avant tout les produits hydroalcooliques portant la norme NF EN 14476. "La référence à cette norme indique que le produit a fait l'objet de tests démontrant son activité sur des virus nus (des virus plus résistants que les virus possédant une enveloppe)". D'autres normes existent : la norme EN1275 indique que le gel tue les champignons et la norme EN1040 indique le gel tue les bactéries. La norme EN14476, elle, indique que le produit tue aussi les bactéries et les champignons en plus des virus.  

La concentration en alcool doit dépasser les 60%
La teneur en alcool d'un gel est parfois insuffisante pour tuer le virus. C'est ce qu'il s'est passé avec les flacons de gel hydroalcoolique Hand sanitizer commercialisés par la marque Symex qui ont été jugés inefficaces par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a lancé le 18 mai un rappel de ces produits. Il ne contenait que 27% d'alcool.  

La concentration d'alcool "optimale" est "comprise entre 60% et 70%", selon l'ANSM. Attention, au-delà de 70%, la quantité d'alcool est trop importante et il y a un risque de développer des éruptions cutanées.  

Certains produits cosmétiques comprennent la mention "gel hydroalcoolique", mais contiennent moins de 60% d'alcool. La DGCCRF assurait ainsi à Franceinfo "vérifier qu'il n'y ait pas d'allégation commerciale trompeuse comme des indications 'stop Covid-19' ou 'stop coronavirus'" sur ces produits. A partir du 31 mai, tous les gels et solutions hydroalcooliques fabriqués devront mentionner sur leur étiquette leur concentration en alcool, comme le reste des biocides.  

Le gel doit être utilisé de façon correcte. De la même manière qu'un lavage des mains avec du savon, la méthode préconisée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l'utilisation d'une solution hydroalcoolique demande un protocole en sept étapes : paumes contre paumes, dos des mains, les espaces interdigitaux, le dos des doigts, les pouces et enfin la pulpe des doigts doivent être nettoyés durant plus de 30 secondes. Le gel sèche tout seul sur les mains et une fois sèches les mains sont propres.  

source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×