Aller au contenu

L'ambiguité du mot "réforme"


Messages recommandés

Gouderien Membre 16598 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)

Dans le dernier numéro du remarquable magazine "Marianne", la merveilleuse Natacha Polony - je crois que je suis amoureux de cette femme:give_rose: - signe un éditorial consacré à la grève à venir, sous le titre : "Retraite en bon ordre ou droit dans le mur", dans lequel elle met le doigt sur un problème essentiel. Voici quelques extraits de ce texte :

"Mais pourquoi ça coince? (…) Évidemment certains se récrieront : "Si nous sommes dans cette situation, c'est parce que les réformes nécessaires n'ont pas été faites!" Or, quand ces aimables commentateurs parlent de réformes, ils ne font pas allusion à l'organisation des gardes en médecine de ville, pas plus qu'à une réflexion de fond sur les filières universitaires pour répondre aux échecs de la massification. "Les réformes", c'est une expression toute faite pour désigner la mécanique comptable qui consiste à libéraliser, flexibiliser et rogner. L'horizon, c'est la mise en concurrence généralisée sur le marché mondial du travail et des marchandises.

Tout ce qu'Emmanuel Macron peut faire de bien - et nous nous faisons un devoir et un honneur, à Marianne, de saluer les mesures et les prises de position qui nous semblent aller dans le bon sens - est hélas, dans la perception qu'en ont les citoyens, balayé par les présupposés de sa politique; cette idée qu'il n'est pas d'autre horizon que le détricotage systématique de tout l'édifice social mis en place depuis la Libération. (…)

L'idéologie néolibérale, avec son obsession de mise en concurrence généralisée, n'est pas un horizon, c'est un mur. Emmanuel Macron est au pied de ce mur, et, nous, nous l'avons droit devant nous."

Si vous vous demandez encore pourquoi des gens vont faire grève le jeudi 5 décembre, vous avez la réponse.

 

 

Modifié par Gouderien
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Niti Membre 2054 messages
Forumeur alchimiste‚ 19ans
Posté(e)

Si on ne gère pas ce dossier et que cela reste en l etat est ce que objectivement mes enfants et petits enfants profiteront ils d une retraite par répartition digne 

C est une vraie question de prospective financière dans une économie mondialisée par ses interconnexions  

La réponse est bien évidemment négative alors pour ne pas mettre la poussière sous le tapis et le foulé des 2 pieds il serait objectivement honnête d apporter des solutions durables sans casser notre fragile économie n y raper sur les riches qui ne sont pas assez nombreux pour être la variable d ajustement n y les supposées 70 milliards de fraude fiscale car avec nos supers agents des impôts ils auraient déjà réglé cela

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité