Communautarisme, corporatisme


Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

je ne vais pas faire de sondage pour ne pas orienter le débat.

Je veux juste ici dénoncer un phénomène qui nous touche tous: ce travers à toujours vouloir se regrouper face à des situations difficiles. oui ça peut s'appeler la solidarité mais ces unions d'intérêt commun perdent rapidment de leur sens et servent le plus souvent à soutenir l'insoutenable.

Je pense notamment au corporatisme que l'on trouve dans la police mais aussi dans les syndicats et autres associations virant au sectarisme.

C'est aussi ce que l'on appelle les phénomènes de groupe où l'on dépasse toutes les limites parce que l'on se sent plus fort.

Un bon point, les choses évoluent. J'étais particulièrement heureux de voir qu'un chef de brigade CRS condamnait ouvertement les exactions de son peloton... qu'un membre du clergé se constituait partie civile contre un de ses pairs...

Faut-il renoncer à ses convictions au sein d'un groupe, jusqu'où faut-il taire ses principes moraux dans l'intérêt du groupe, sommes-nous aptes à juger de l'intérêt général?

Qu'en pensez-vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

;) Des questions aussi futiles je n'en ai cure .......

Non serieusement on peut pas dire que ce soit une question tres legere .Je n'aime pas plus que toi le corporatisme et le petit gars que je suis va te repondre tranquillement assis sur sa chaise devant son pc une banalité facile du style : il faut toujours garder son independance de pensée et d'action en tout lieu et en toutes situations .

Sinon evidement c'est plus complexe. Une telle independance de pensée à un prix et peu de gens peuvent le payer : ceux qui sont à la tete de tels corporations , les gens desireux d'aller en congé maladie pour harcellement moral , les psychorigides,les justiciers du dimanche .....et les chomeurs .

Enfin le bon plan qu'adopte la majorité des gens c'est de ne rien faire et de se taire (on est toujours maitre de ses silences ) :le fameux passager clandestin dont parlent les economistes et les sociologues .

Apres si les gens veulent s'encombrer de morale et de principes ils peuvent toujours essayer de changer les choses en se battant cependant qu'ils ne se leurent pas :ils vont se faire mettre au ban de leur corps et y perdront certainement beaucoups .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant