Aller au contenu

Nino Ferrer, le mal-aimé de la chanson française


Messages recommandés

Kâli Animatrice 8 670 messages
Déséquilibrée intemporelle‚ 101ans
Posté(e)

Disparu il y a vingt ans, Nino Ferrer n’est jamais parvenu à trouver sa place dans le paysage musical français malgré d’immenses succès. La faute à un caractère colérique, à une volonté artistique complexe, et à un milieu qui ne lui a pas fait de cadeau.

000_app2002080846782.jpg

Nino Ferrer ne pouvait plus se sauver. Lorsqu’il se donne la mort l’avant-veille de ses 64 ans le 13 août 1998, il y a tout juste vingt ans, il a déjà perdu le goût de bien des choses. Un coup de carabine dans le cœur vient clore des années de réclusion passées à faire de la musique et à extraire les bienfaits de la nature dans cette maison du Lot qu’il aura passé la moitié de son existence à retaper. Il était désintéressé du monde qu’il avait connu de 1965 à 1975: le succès d’estime et critique, les belles femmes, les belles voitures, l’argent… Non, décidément, Nino Ferrer ne pouvait plus se sauver.

Source et suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PINOCCHIO Membre 18 144 messages
Pantin contestataire‚ 73ans
Posté(e)

Faut dire que avec le SUD , il a fait un tabac, les autres , c'était plutôt des navets, Nino  à jamais cassé quatre pattes à un canard:o°

Modifié par PINOCCHIO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité