Aller au contenu
  • Sujet verrouillé

La justice sucre 2 millions d'euros au Rassemblement national


Messages recommandés

fx. Membre 2 392 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)

1138385-000_15g1iz.jpg?modified_at=15310

 

Le parti de Marine Le Pen devait toucher cette somme lundi au titre du financement de la vie politique. Les juges d'instruction enquêtant sur l'affaire des assistants l'ont saisie en vue de la possible réparation du préjudice au détriment du Parlement européen.

 

Un paiement attendu ne tombera pas ce lundi dans les caisses du Rassemblement national (ex-Front national). Dans une ordonnance en date du 28 juin, les juges d’instruction qui enquêtent sur de possibles emplois fictifs au sein du parti présidé par Marine Le Pen ont décidé de retenir 2 millions d’euros d’aides publiques qui devaient être débloquées au titre du financement de la vie politique pour l’année en cours. L’information a été dévoilée ce dimanche par RMC. A l’AFP, une source proche du dossier parle d’une «saisie pénale» qui pourrait être provisoire.

«Disparition programmée»

«En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo-affaire des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort à titre conservatoire», a réagi Marine Le Pen sur Twitter. Dans un communiqué, elle ajoute que cette «avance» était «vitale pour son fonctionnement courant comme le paiement des salaires ou du loyer du siège». «Le caractère politique de l’initiative ne fait aucun doute, poursuit-elle. Notons aussi que la décision intervient sur réquisition du parquet. Or les pouvoirs publics qui n’ignorent rien de la difficulté financière de tous les partis politiques savent que cette décision de blocage de ses moyens de subsistance signifie pour le Rassemblement national la cessation de paiement à la fin du mois d’août et donc pour un parti politique, sa disparition programmée».

L’héritier du FN assure qu’il doit normalement percevoir 4,5 millions d’euros par an pendant la mandature en cours, une somme directement corrélée aux résultats obtenus aux élections législatives de 2017. D’un montant total de 63 millions d’euros l’an dernier, cette aide, qui devait s’élever à environ 68 millions d’euros en 2018, est la principale source de financement des partis politiques.

 

...

http://www.liberation.fr/france/2018/07/08/la-justice-sucre-2-millions-d-euros-au-rassemblement-national_1665048

Modifié par fx.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PASCOU Membre 27 349 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, fx. a dit :

1138385-000_15g1iz.jpg?modified_at=15310

 

Le parti de Marine Le Pen devait toucher cette somme lundi au titre du financement de la vie politique. Les juges d'instruction enquêtant sur l'affaire des assistants l'ont saisie en vue de la possible réparation du préjudice au détriment du Parlement européen.

 

Un paiement attendu ne tombera pas ce lundi dans les caisses du Rassemblement national (ex-Front national). Dans une ordonnance en date du 28 juin, les juges d’instruction qui enquêtent sur de possibles emplois fictifs au sein du parti présidé par Marine Le Pen ont décidé de retenir 2 millions d’euros d’aides publiques qui devaient être débloquées au titre du financement de la vie politique pour l’année en cours. L’information a été dévoilée ce dimanche par RMC. A l’AFP, une source proche du dossier parle d’une «saisie pénale» qui pourrait être provisoire.

«Disparition programmée»

«En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo-affaire des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort à titre conservatoire», a réagi Marine Le Pen sur Twitter. Dans un communiqué, elle ajoute que cette «avance» était «vitale pour son fonctionnement courant comme le paiement des salaires ou du loyer du siège». «Le caractère politique de l’initiative ne fait aucun doute, poursuit-elle. Notons aussi que la décision intervient sur réquisition du parquet. Or les pouvoirs publics qui n’ignorent rien de la difficulté financière de tous les partis politiques savent que cette décision de blocage de ses moyens de subsistance signifie pour le Rassemblement national la cessation de paiement à la fin du mois d’août et donc pour un parti politique, sa disparition programmée».

L’héritier du FN assure qu’il doit normalement percevoir 4,5 millions d’euros par an pendant la mandature en cours, une somme directement corrélée aux résultats obtenus aux élections législatives de 2017. D’un montant total de 63 millions d’euros l’an dernier, cette aide, qui devait s’élever à environ 68 millions d’euros en 2018, est la principale source de financement des partis politiques.

 

...

http://www.liberation.fr/france/2018/07/08/la-justice-sucre-2-millions-d-euros-au-rassemblement-national_1665048

Il s'en  remettra.

Il monte dans les sondages.

Ah! Le bon sens des français....

Tu peux faire un don patriotique.

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 392 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)
à l’instant, PASCOU a dit :

Il s'en  remettra.

Il monte dans les sondages.

Affaire des assistants parlementaires : Bruno Gollnisch mis en examen

L’élu du parti d’extrême droite est le 10e à être mis en examen dans cette affaire, où les eurodéputés frontistes sont soupçonnés d’avoir détourné des emplois d’assistants parlementaires européens au service du parti entre 2005 et 2015.

https://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2018/07/06/affaire-des-assistants-front-national-bruno-gollnisch-mis-en-examen_5327303_823448.html

Bonnes vacances les patriotes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité