Aller au contenu

quoiqu'il arrive,bravo le CO


Messages recommandés

sphynxxxix Animateur 8 459 messages
Tigre du Bengale‚ 45ans
Posté(e)

PIERRE-YVES REVOL AU FIGARO : « CASTRES REPRÉSENTE LE RUGBY DES SOUS-PRÉFECTURES »

  •  

Le président du CO, finaliste du Top 14 samedi face à Montpellier, livre les recettes de cette réussite qui déjoue les pronostics saison après saison.

 

Le Castres Olympique en finale, ça ne devrait plus surprendre. Quatre titres (le dernier en 2013), et trois fois finalistes ces six dernières années. Le club du Tarn rivalise encore et toujours avec les ogres du Top 14, comme Montpellier, son adversaire en finale samedi soir au Stade de France. Le président du CO, également président du groupe Pierre Fabre, actionnaire principal et premier soutien financier, décrypte, pour Le Figaro, le modèle de son « petit » club.

LE FIGARO : Castres en finale du Top 14 pour la troisième fois en six ans, c’est normal ou un miracle permanent ?
Pierre-Yves REVOL : Entre les deux (sourire). Au-delà de ces trois finales, sur la dernière décennie, on est dans les trois ou quatre meilleures équipes françaises (8 participations à la phase finale, NDLR), sans être jamais considéré comme un favori en début de saison. Ce qui est logique vu notre budget (21,73 M€, le 11e du Top 14, contre 27 M€ pour Montpellier, le 4e, NDLR) et l’évolution du rugby qui se fait désormais de façon prioritaire dans les grandes métropoles. Mais on essaie de rester concurrentiel. Et je crois que c’est bon pour le rugby que le modèle reste diversifié. Qu’une sous-préfecture parvienne encore à tirer son épingle du jeu.

Vous revendiquez cette image du petit club face aux gros budgets…
On s’en amuse un peu, oui. Pour un club comme le nôtre, il s’agit d’optimiser au maximum les moyens à notre disposition. Et dont nous sommes très satisfaits. On fait avec notre réalité économique, celle d’une ville de 43 000 habitants. Mais on n’envie personne.

Quelle est la recette pour rivaliser ?
Contrairement à d’autres, on ne peut pas attirer les meilleurs joueurs. On bâtit donc un groupe très homogène et capable de se transcender. Chez nous, le collectif est roi. Il est sanctuarisé. Mais ça ne se fait pas du jour au lendemain. Ça signifie savoir recruter des joueurs revanchards après un échec et des étrangers qui ont envie de vivre notre aventure, promouvoir de jeunes potentiels. Et ensuite, les fidéliser le plus longtemps possible pour renforcer l’esprit de groupe. Pas seulement celui de l’équipe, car on cherche une symbiose avec une ville et une entreprise.

Tant qu’il y aura un « salary cap » et que la Ligue parviendra à le faire respecter, on pourra espérer rivaliser

C’est une leçon pour les clubs qui dépensent des fortunes pour attirer des stars ?
Ce serait très prétentieux de vouloir donner des leçons au rugby français. Il y a différents modèles et chacun a sa légitimité. Dans un Top 14 aussi concurrentiel, notre recette est fragile, la marge entre le succès et l’échec, infime. C’est sans doute plus « secure » d’avoir une approche comme celle du Racing et de Montpellier pour obtenir de bons résultats sur la durée. La nôtre est plus aléatoire.

Pourra-t-elle résister à l’essor du rugby des grandes métropoles ?
Ça dépendra de l’évolution de l’environnement. Tant qu’il y aura un « salary cap » (limitation de la masse salariale, NDLR) et que la Ligue nationale de rugby (LNR) parviendra à le faire respecter, on pourra espérer rivaliser.

Vous sous-entendez qu’il n’est pas toujours respecté ?
Je constate que de nombreux présidents ont des doutes sur certains clubs. La LNR a pris des dispositions pour renforcer les contrôles. Même si c’est difficile, j’espère qu’elle parviendra à démasquer les abus.

La vraie motivation de Pierre Fabre était d'apporter à une petite ville enclavée du bonheur et, surtout, de la fierté

Castres bénéficie néanmoins du soutien des laboratoires Pierre Fabre, ce qui lui évite d’être sur le fil côté finances…
Le CO a l’immense avantage par rapport à d’autres clubs de petites villes de disposer d’un gros partenaire fidèle depuis plus de 30 ans. C’est effectivement un atout. Le groupe Pierre Fabre est éminemment citoyen. Son partenariat est dicté par son implication locale. Je rappelle que 4 .000 de nos 14. 000 collaborateurs travaillent à Castres…

En tant que président du groupe Pierre Fabre, en êtes-vous le garant ?
Pierre Fabre a soutenu le club pendant 30 ans par souci de valoriser son territoire en difficulté économique. Pour apporter à une petite ville enclavée du bonheur et, surtout, de la fierté. C’est la vraie motivation. On essaie de pérenniser son action.

Votre modèle économique ne repose cependant pas seulement sur cet actionnaire principal…
Deux soutiens nationaux nous sont très fidèles : la Matmut et le groupe Bigard. Sans oublier non plus ces 200 partenaires locaux qui se mobilisent pour le CO.

L’ancrage régional ainsi privilégié, c’est tout un département qui vous soutient ?
Pour une finale, oui. Mais Castres est un club d’arrondissement. Une partie du département est tournée vers Toulouse, c’est le cas de Lavaur ou Gaillac… Mais pour une finale, oui, tout le Tarn est derrière nous (sourire).

La France des sous-préfectures, des villes moyennes, des territoires oubliés sera plus naturellement derrière nous

Quel est l’apport du manager sportif, Christophe Urios, dans cette réussite ? 
Il est considérable. Christophe est arrivé il y a trois ans, après les finales de 2013 et 2014. Il a bâti un groupe qui correspond à l’ADN du club. Que lui-même symbolise (il a joué au CO 1990 à 1999). C’est un immense travailleur qui sait, comme personne, fédérer les gens autour d’un projet commun. Et il est le garant au quotidien des valeurs auprès des joueurs.

Mais, récemment, il a exigé des garanties pour rester au club…
A la veille d’une finale, franchement on n’a pas, l’un et l’autre, à reparler de ça. Nous examinerons tranquillement l’avenir après. Christophe est sous contrat pour la saison prochaine. Et lui comme moi sommes soucieux de trouver un accord pour prolonger l’aventure.

Castres peut-il être sacré champion de France samedi soir au Stade de France ?
Tous les observateurs donnent Montpellier largement favori. Et c’est normal. Je sais que notre groupe donnera tout sur le terrain. Est-ce que ce sera suffisant pour les inquiéter ? Réponse samedi…

Pourquoi avez-vous déclaré que «toute la France du rugby» sera derrière Castres?
La France des sous-préfectures, des villes moyennes, des territoires oubliés sera plus naturellement derrière nous. Donc j’espère, oui, que le plus grand nombre de supporteurs soutiendra le CO samedi.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
sphynxxxix Animateur 8 459 messages
Tigre du Bengale‚ 45ans
Posté(e)

homogène

transcender. 

collectif  

jeunes  fidéliser 

esprit de groupe,équipe ville entreprise.

fidèle

bonheur  fierté, motivation

  pérenniser 

travailleur  fédérer  valeurs ......................tout est dit,la réussite n'a pas de secret,

le rugby reste une passion avec ses valeurs ,et tous les ingrédients sont là.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 550 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 47 minutes, sphynxxxix a dit :

Le président du CO, finaliste du Top 14 samedi face à Montpellier, livre les recettes de cette réussite qui déjoue les pronostics saison après saison.

Dans le sport d’équipe, il y a le mot équipe et l’esprit collectif qui l’anime. Bravo Castres pour son rugby.

C’est bien pour cette raison, que la sélection des meilleurs joueurs, exclusivement à l’aune du prix élevé de leur valeur marché n’est pas la garanti systématique d’un succès assuré.

Didier Deschamps en excluant Benzema de l’équipe de France de foot, répondait exactement à cette préoccupation-là, qui est tout aussi essentielle que la dextérité ou le prestige du nombre de but marqué par un joueur.

La coupe du monde de foot est longue sur la durée, la fatigue des uns ou des autres survient forcément pendant la compétition, dans ces moments-là, seul l’esprit d’équipe et la camaraderie permet de transcender ces instants difficiles, puis de vaincre possiblement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit pois Membre 34 019 messages
Petit pois errant‚ 87ans
Posté(e)

f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550

 

                           f-0-0151.gif?w=550...................f-0-0011.gif?w=550....................f-0-0101.gif?w=550.....................f-0-0151.gif?w=550

 

f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550f-0-064.gif?w=550

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sphynxxxix Animateur 8 459 messages
Tigre du Bengale‚ 45ans
Posté(e)

je ne suis meme pas étonné,

Montpellier = équipe trop prévisible

 

Castres = équipe valeureuse 

 

j'ai vu le reportage sur Capo Ortega  .....poignant !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité