Aller au contenu

Messages recommandés

Nouveau, 24ans Posté(e)
Rémi Biblo Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans‚
Posté(e)

Bonjour à tous et à toutes,

je voudrais vous demander si jamais vous auriez une idée de plan en relation avec la problématique qui va suivre : 

"L'Art transforme t'il notre conscience du réel via le style graphique qu'il adopte et les œuvres auxquelles il fait référence? "

Je remercie d'ors et déjà les personnes qui répondront à ce sujet. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 41 182 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Un bon sujet pour parler des illusions d'optique. Il y a aussi des tableaux à double lecture, je parle ici de ceux de Dali, d'Arcimboldo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 288 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Pas tant d'ors que ça, mais d'ores, oui. L'art, par les émotions qu'il produit, nous influence beaucoup. Et, comme disait H. Bergson, la beauté nous hypnotise. Et la catharsis peut nous faire découvrir des émotions inconnues. Ce qui ne peut manquer d'avoir des conséquences sur la vie réelle.

"Les sentiments esthétiques

Considérons le plus simple d'entre tous les sentiments esthétiques, le sentiment de la grâce. Ce n'est d'abord que la perception d'une certaine aisance, d'une certaine facilité dans les mouvements extérieurs.

Si les mouvements saccadés manquent de grâce, c'est parce que chacun d'eux se suffit à lui-même et n'annonce pas ceux qui vont suivre. Si la grâce préfère les courbes aux lignes brisées, c'est que la ligne courbe change de direction à tout moment, mais que chaque direction nouvelle était indiquée dans celle qui la précédait.

La perception d'une facilité à se mouvoir vient donc se fondre ici avec le plaisir d'arrêter en quelque sorte la marche du temps, et de tenir l'avenir dans le présent.

Dans les procédés de l'art, on retrouvera sous une forme atténuée, raffinés et en quelque sorte spiritualisés, les procédés par lesquels on obtient ordinairement l'état d'hypnose.

Si les sons musicaux agissent plus puissamment sur nous que ceux de la nature, c'est que la nature se borne à exprimer des sentiments, au lieu que la musique nous les suggère.

Le poète est celui chez qui les sentiments se développent en images, et les images elles-mêmes en paroles, dociles au rythme, pour les traduire.

Ainsi, l'art vise à imprimer en nous des sentiments plutôt qu'à les exprimer ; il nous les suggère, et se passe volontiers de l'imitation de la nature quand il trouve des moyens plus efficaces. La nature procède par suggestion comme l'art, mais ne dispose pas du rythme.

Le sentiment du beau n'est pas un sentiment spécial, mais tout sentiment éprouvé par nous revêtira un caractère esthétique, pourvu qu'il ait été suggéré et non pas causé."

H. Bergson

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, 24ans Posté(e)
Rémi Biblo Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans‚
Posté(e)

A vrai dire, il y a une peinture sur laquelle j'aimerai m'appuyer; il s'agit de Van Gogh de Didier Chamizo.

Je dois pouvoir répondre à cette problématique de par son études, j'ai regrouper un certains nombres d'œuvres comparatives mais je n'arrive pas à me forger un plan correcte, je commence sérieusement à mettre mes capacités en questions. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×