Aller au contenu

Le syndrome de Noé


Messages recommandés

January Animatrice 33 572 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Qu’est-ce que cette maladie mentale qui consiste à accumuler trop d’animaux ?

syndrome de noé

Il existe une forme de maltraitance animale largement sous-estimée : elle consiste à accumuler des animaux sans se rendre compte qu’on ne peut subvenir à leurs besoins. Souvent, les associations de protection animale doivent saisir les animaux détenus dans de mauvaises conditions chez des personnes souffrant de ce syndrome de Noé. 

Les personnes souffrant du syndrome de Noé sont investies d’une mission de sauvetage : elles ont un besoin irrépressible d’obtenir et de contrôler toujours plus d’animaux (de toutes sortes) sans avoir les moyens de les accueillir dans des conditions décentes.

[...]

C’est un problème très répandu, qui cause plus de souffrance animale que tous les actes de cruauté intentionnels réunis et qui est nettement sous-estimé. Il est donc essentiel d’éduquer et de sensibiliser les gens à cette pathologie pour arrêter les dérives et éviter les situations de maltraitance. Le syndrome de Noé peut se retrouver à tous les âges, quel que soit le sexe ou la condition socio-économique de la personne, mais des études récentes montrent qu’il touche majoritairement les femmes, les personnes seules et en particulier les personnes âgées.

https://wamiz.com/chats/conseil/syndrome-noe-maladie-mentale-consiste-accumuler-animaux-12472.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Ink 82 Membre 591 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Des bêtes à misère, j'en ai croisé des tas. J'ai connu une dame qui est allée jusqu'à 12 chats et deux chiens dans un T2, après avoir perdu son mari. On a beau raisonner, discuter, épauler, se fâcher, il y a malheureusement des stades où seuls les services sociaux et les psys peuvent avoir une efficacité. Difficile de mettre ces personnes dans les affres de ces professionnels de la misère. L'isolement est parfois renforcé par les scrupules de chacun. Pourtant, il est vain de s'acharner à raisonner, il faut se résoudre à appeler de l'aide pour ces personnes, comme pour leurs animaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit pois Membre 34 097 messages
Petit pois errant‚ 87ans
Posté(e)

ça me fait penser à Joséphine Baker : 12 ou 13 mômes adoptés et morte dans la misère, et eux avec .

 

Perso, j'ai de nombreux animaux, mais tous bien suivis et entretenus et nourris...d'affection comme de bouffe. Mais, même si j'en ai toujours eu, le nombre a augmenté nettement en arrivant à la campagne...traumatisme de la cambrousse, peut-être ! :D

Le berger qui ne surveille pas son troupeau et accuse le loup de leur mort serait-il donc atteint du syndrome de Noé ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 572 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

C'est terrible, je crois qu'on en a tous vu, de ces gens atteints du syndrome... Le pire que j'ai pu voir, c'était quand nous cherchions une maison il y a dix ans avec mon mari. Lors d'une visite, il y avait des chats partout, vraiment partout, j'ai réussi à en compter 24 mais je suis sûre qu'il y en avait plus que ça. L'odeur était insoutenable, et on voyait bien que cette vieille dame ne se rendait pas compte. Nous avons alerté le CCAS de sa mairie. Ils nous ont dit : "on sait bien, mais on ne peut rien faire..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité