Aller au contenu

Messages recommandés

Annonces
Maintenant
P.Pan Membre 4765 messages
Seuls ceux et celles qui savent ... partageront ce nectar...‚ 149ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, PASCOU a dit :

Sauf que l'automate programmable contrairement à une centrale d'alarme n'a pas de surveillance de ligne.

Sur une centrale, toutes tes entrées sont équilibrées et un fil coupé, mal connecté etc ...envoie un défaut technique et met le buzzer clavier en marche.

Sur un automate, si il manque une donnée, on ne passe pas à l'étape suivante.

Un automate est souvent surveillé par du personnel.

Là je crois que c'est pour gérer en absence un système qui doit être opérationnel s' il vient du vent, des grosses pluie etc...

Enfin j'ai compris ça.

De toutes façons sur un automate ou sur une centrale d'alarme il faut c'est sûr des interfaces de puissance pour pour activer des moteurs, des bobines , du chauffage etc.

Un automate ou une centrale n'est que le cerveau du système, la partie puissance doit être séparée et sans lien, surtout si on à des grosses tensions.

 

De toute manière quelque soit la partie commande, pc, carte Raspberry Pi ou Arduino, centrale d'alarme...
> Les électrovannes seront alimentés par une carte relais et tourneront en 12 volt (batterie & charge solaire que j'ai déjà)...


Pas envie pour une raison ou une autre d'avoir une guirlande électrique dans le jardin ou la serre à chaque fois que tu touche un arceau :D puis les électrovannes 12v je les câbles avec du fil téléphone multi-paire qui est gratuit vu la facilité à le récupérer!


Après oui, pour le moment, c'est la gestion de ses cartes relais qui sont ma problématique, l’intérêt étant que je soit la ou pas, de ne pas a avoir a passé dix fois dans le jardin pour ouvrir ici fermer labas etc ....


Ensuite, je suis un peut toutes les pistes, sachant que j'ai jusqu'au mois de Mai pour mettre l'install en service...
Ça me laisse un peut de temps pour étudier toutes vos idées, de les mettre aux votes :D et de tenter d'en faire la réalisation :D

Modifié par P.Pan
texte aéré ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
P.Pan Membre 4765 messages
Seuls ceux et celles qui savent ... partageront ce nectar...‚ 149ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, PASCOU a dit :


L'ouvrage de Gerard Guiheneuf est abordable ^^ par contre les centrales de Zelio Logic de Schneider Electric  dont parle l'ouvrage le sont beaucoup moins :D
Mais j’admets qu'elles ouvrent bien des possibilités ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 59 minutes, P.Pan a dit :


L'ouvrage de Gerard Guiheneuf est abordable ^^ par contre les centrales de Zelio Logic de Schneider Electric  dont parle l'ouvrage le sont beaucoup moins :D
Mais j’admets qu'elles ouvrent bien des possibilités ^^

Tout dépend ce que tu veux faire.

Soit un truc simple,

Il faut te poser les bonnes questions c'est tout.

Sinon tu auras des aléas de fonctionnement.

Imaginons que tu veux arroser tes tomates au sol par du goutte à goute.

Il faut penser à tout.

Soit tu arroses à heure fixe, par exemple la nuit  et là c'est ton horloge interne(pas la tienne, celle de la centrale) qui donne le départ et peut donner aussi le stop!

Et le temps étant très humide, la terre n'a pas séchée et là c'est ton détecteur d'humidité qui est prioritaire sur l'horloge.

Tu peux aussi par exemple mettre des conditions, par exemple deux entrées, ce qui forme un "et" il te faut deux détections pour que se soit officiel, une confirmation.

Tu as des tas de possibilités, de toutes façons quand on fait une programmation, il faut cogiter un peu en plantant ses salades, peut être aussi leurs en parler, elles sont moins "cons" qu'elles paraissent, l'endive est très maligne, et le potiron alors!!!

 

Modifié par PASCOU
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 30545 messages
A ghost in the shell‚ 44ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, PASCOU a dit :

Sauf que l'automate programmable contrairement à une centrale d'alarme n'a pas de surveillance de ligne.

Sur une centrale, toutes tes entrées sont équilibrées et un fil coupé, mal connecté etc ...envoie un défaut technique et met le buzzer clavier en marche.

Sur un automate, si il manque une donnée, on ne passe pas à l'étape suivante.

Un automate est souvent surveillé par du personnel.

Là je crois que c'est pour gérer en absence un système qui doit être opérationnel s' il vient du vent, des grosses pluie etc...

Enfin j'ai compris ça.

De toutes façons sur un automate ou sur une centrale d'alarme il faut c'est sûr des interfaces de puissance pour pour activer des moteurs, des bobines , du chauffage etc.

Un automate ou une centrale n'est que le cerveau du système, la partie puissance doit être séparée et sans lien, surtout si on à des grosses tensions.

 

Par principe, quand il s'agit d'informations "sensibles", on câble les entrées en logique positive en utilisant des contacts à ouverture, de sorte qu'en cas de coupure de ligne on soit en mesure de les détecter.

 

Nan nan, je t'assure qu'un programme automate tourne sans souci (sauf bien sûr si tu te trompes dans la programmation, tout comme ça ne marchera pas si tu paramètres mal ta centrale d'alarme), et heureusement.

J'ai des automates installés sur des process très différents qui fonctionnement sans aucune action humaine depuis des lustres, 24h/24, 7j/7.

( je bosse depuis 20 ans dans l'automatisme et l'électricité industrielle, si ce n'était pas d'une étonnante fiabilité, vu les coûts des installations qu'il y a derrière, crois moi bien que je n'aurai plus de boulot. :D )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 33 minutes, Nephalion a dit :

Par principe, quand il s'agit d'informations "sensibles", on câble les entrées en logique positive en utilisant des contacts à ouverture, de sorte qu'en cas de coupure de ligne on soit en mesure de les détecter.

 

Nan nan, je t'assure qu'un programme automate tourne sans souci (sauf bien sûr si tu te trompes dans la programmation, tout comme ça ne marchera pas si tu paramètres mal ta centrale d'alarme), et heureusement.

J'ai des automates installés sur des process très différents qui fonctionnement sans aucune action humaine depuis des lustres, 24h/24, 7j/7.

( je bosse depuis 20 ans dans l'automatisme et l'électricité industrielle, si ce n'était pas d'une étonnante fiabilité, vu les coûts des installations qu'il y a derrière, crois moi bien que je n'aurai plus de boulot. :D )

Oui, mais les automates industriels fonctionnent plutôt en grafcet et attendent des données.

Sur une chaine par exemple, enfin il me semble, tu as une étape initiale, et tu reviens à cette étape après avoir fait toutes tes étapes.

Si un vérin ne sort pas , tu n'aura pas la donné par le capteur vérin sorti et ta ligne automatisée s'arrête, non?

Ensuite tu as des interfaces électriques, pneumatiques, hydrauliques.

Dans ton entreprise, ce n'est pas un automate qui gère les défaut techniques, du genre coupure transfo, détection d'inondations, fuite de gaz! 

Ce n''est pas non plus un automate programmable industriel qui gère le contrôle d'accès, ce sont des choses différentes.

Enfin pour ce que je connais et que j'ai vu passer.... 

Du style:

Résultat de recherche d'images pour "automate programmable grafcet schémas"

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 30545 messages
A ghost in the shell‚ 44ans
Posté(e)

Le grafcet n'est qu'un des langages de programmation disponibles sur les automates.

A vrai dire, c'est même plutôt un langage français dans le domaine.

On le trouve très peu utilisé à l'étranger.

Il ne se prête qu'au traitement de fonctionnement en séquence.

Le principe de la séquence c'est justement que les actions se suivent les unes après les autres selon un ordre et des conditions définies.

Mais rien n'empêche des divergences pour traiter les cas particuliers.

On en réalise jamais un programme linéaire où une transition bloquerait toute la machine dans l'attente des conditions d'éxecutions sauf si c'est le fonctionnement désiré.

 

Par exemple, un tapis roulant A qui verse son contenu dans un tapis roulant B qui verse son contenu dans un tapis roulant C, et bien on peut programmer la séquence de sorte que les tapis démarrent les uns après les autres pour éviter les bourrage, et s'arrêtent en ordre inverse pour assurer leur vidage complet.

Là un grafcet pourrait être utilisé. (mais on peut tout aussi bien programme ce même fonctionnement en Ladder, en langage structuré, en langage FBD, en langage IL ....)

Mais on pourrait tout aussi bien avec le même automate décider que les 3 tapis démarrent en même temps, ou selon certaines heures, ou je ne sais quelle autre condition.

Il n'y a pas forcément besoin de faire une séquence contraignante.

 

On choisit le langage mais surtout la logique de fonctionnement selon le besoin exprimé.

Dans le cas d'une serre par exemple, j'utiliserai plutôt le Ladder.

 

 

Mais l'automate ne fait que ce pourquoi tu l'as programmé.

Il n'y a pas beaucoup de limite, c'est pour ça qu'il faut faire un cahier des charges, afin de faire un programme cohérent.

Rien n'empêche ensuite de le faire évoluer selon les besoins.

 

Dans le cadre de mes projets, des automates ont été utilisés pour surveiller la t° dans silos de produits inflammables, pour gérer le système de sprinkler d'extinction automatique d'incendie dans les conduites de fumées d'une grosse unité de production,    les capteurs d'envahissement dans des bateaux, la pression dans des cuves, la vitesse de turbines pour empêcher les survitesses, arrêter des installations en cas de vent trop fort, empêcher les marches à sec de pompe, empêcher les débordements de réservoir ...

 

Il existe même des automates de sécurité en charge de gérer les sécurité sur les machines et process, les fuites de gaz ou les risques d'incendies sur des sites pétrochimiques ...

 

Dans nombre de bâtiments ce sont des automates qui sont en charge de tout ce qui est gestion technique. (climatisation, chauffage, éclairage, ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, Nephalion a dit :

Le grafcet n'est qu'un des langages de programmation disponibles sur les automates.

A vrai dire, c'est même plutôt un langage français dans le domaine.

On le trouve très peu utilisé à l'étranger.

Il ne se prête qu'au traitement de fonctionnement en séquence.

Le principe de la séquence c'est justement que les actions se suivent les unes après les autres selon un ordre et des conditions définies.

Mais rien n'empêche des divergences pour traiter les cas particuliers.

On en réalise jamais un programme linéaire où une transition bloquerait toute la machine dans l'attente des conditions d'éxecutions sauf si c'est le fonctionnement désiré.

 

Par exemple, un tapis roulant A qui verse son contenu dans un tapis roulant B qui verse son contenu dans un tapis roulant C, et bien on peut programmer la séquence de sorte que les tapis démarrent les uns après les autres pour éviter les bourrage, et s'arrêtent en ordre inverse pour assurer leur vidage complet.

Là un grafcet pourrait être utilisé. (mais on peut tout aussi bien programme ce même fonctionnement en Ladder, en langage structuré, en langage FBD, en langage IL ....)

Mais on pourrait tout aussi bien avec le même automate décider que les 3 tapis démarrent en même temps, ou selon certaines heures, ou je ne sais quelle autre condition.

Il n'y a pas forcément besoin de faire une séquence contraignante.

 

On choisit le langage mais surtout la logique de fonctionnement selon le besoin exprimé.

Dans le cas d'une serre par exemple, j'utiliserai plutôt le Ladder.

 

 

Mais l'automate ne fait que ce pourquoi tu l'as programmé.

Il n'y a pas beaucoup de limite, c'est pour ça qu'il faut faire un cahier des charges, afin de faire un programme cohérent.

Rien n'empêche ensuite de le faire évoluer selon les besoins.

 

Dans le cadre de mes projets, des automates ont été utilisés pour surveiller la t° dans silos de produits inflammables, pour gérer le système de sprinkler d'extinction automatique d'incendie dans les conduites de fumées d'une grosse unité de production,    les capteurs d'envahissement dans des bateaux, la pression dans des cuves, la vitesse de turbines pour empêcher les survitesses, arrêter des installations en cas de vent trop fort, empêcher les marches à sec de pompe, empêcher les débordements de réservoir ...

 

Il existe même des automates de sécurité en charge de gérer les sécurité sur les machines et process, les fuites de gaz ou les risques d'incendies sur des sites pétrochimiques ...

 

Dans nombre de bâtiments ce sont des automates qui sont en charge de tout ce qui est gestion technique. (climatisation, chauffage, éclairage, ...)

Ces automates de gestion du bâtiment sont gérés en local ou transmettent des infos vers l'extérieur?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silliana Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)

On s'en contentera.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 30545 messages
A ghost in the shell‚ 44ans
Posté(e)
il y a 58 minutes, PASCOU a dit :

Ces automates de gestion du bâtiment sont gérés en local ou transmettent des infos vers l'extérieur?

Ca dépend ce que tu veux.

Certains clients veulent une remontée d'informations localement seulement, en général sur un écran sur une armoire ou sur des PC dans le batiments.

D'autres au contraire veulent pouvoir tout consulter à distance, être avertis en cas d'anomalie, ...

IL y a des automates sur le marché qui sont désormais capables d'envoyer des mails directement, de se connecter à des bases de données SQL pour y prendre ou y enregistrer des informations, certains sont équipés de serveurs web embarqués ...

 

Mais pour rester rationnel dans un cas comme celui d'une serre de particuliers, plus qu'un automate industriel dernier cri, je préconise plutôt des solutions "open source" simples qui laissent toute latitude à développer selon ses besoins et envie à moindre coût.

La solution Domoticz par exemple est en ce point là une bonne solution, car en plus de l'aspect graphique interessant, ce système de domotique permet d'exécution de scripts LUA, l'utilisation de Scratch pour créer des scénarios "complexes", enregistrer et monitorer des mesures digitales ou analogiques sous forme de courbes (pour visualiser l'évolution de la température ou de l'humidité par exemple), d'envoyer mails ou SMS, ...

C'est gratuit, ça tourne sur un raspberry ou sur un PC.

C'est accessible à distance.

Et c'est compatible avec un grand nombre de matériel pour peu qu'on investisse dans les interfaces adéquates. (RFXCom 433, EnOcean, ZWave, Bluetooth, 1-wire, X10, ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Nephalion a dit :

Ca dépend ce que tu veux.

Certains clients veulent une remontée d'informations localement seulement, en général sur un écran sur une armoire ou sur des PC dans le batiments.

D'autres au contraire veulent pouvoir tout consulter à distance, être avertis en cas d'anomalie, ...

IL y a des automates sur le marché qui sont désormais capables d'envoyer des mails directement, de se connecter à des bases de données SQL pour y prendre ou y enregistrer des informations, certains sont équipés de serveurs web embarqués ...

 

Mais pour rester rationnel dans un cas comme celui d'une serre de particuliers, plus qu'un automate industriel dernier cri, je préconise plutôt des solutions "open source" simples qui laissent toute latitude à développer selon ses besoins et envie à moindre coût.

La solution Domoticz par exemple est en ce point là une bonne solution, car en plus de l'aspect graphique interessant, ce système de domotique permet d'exécution de scripts LUA, l'utilisation de Scratch pour créer des scénarios "complexes", enregistrer et monitorer des mesures digitales ou analogiques sous forme de courbes (pour visualiser l'évolution de la température ou de l'humidité par exemple), d'envoyer mails ou SMS, ...

C'est gratuit, ça tourne sur un raspberry ou sur un PC.

C'est accessible à distance.

Et c'est compatible avec un grand nombre de matériel pour peu qu'on investisse dans les interfaces adéquates. (RFXCom 433, EnOcean, ZWave, Bluetooth, 1-wire, X10, ...)

Oui, je pense que tout dépends de ce qu'on veut.

Mais le matériel industriel est très cher.

Il y a peu, j'ai aidé un copain qui reprenait un vieux bâtiment. Il voulait déposer une armoire électrique, dedans il y avait un automate télémécanique de la série TSX, il me l'a filé ça l'embarrassait, je l'ai mis en vente au pif 230 euros, je ne pensais pas le vendre, pas de terminal, rien pour se connecter.

Un type me l'a pris le lendemain il voulait les cartes , mais peut être qu'il marchait encore. Bref il avait l'air tout content avec ça. 

Sinon pour revenir aux automates, la centrale dont j'ai mis le lien, il y en a d'autres, dans le même genre, elles sont adaptées pour la sécurité et tout tourne autours de ça, elles sont NFA2P, donc elles sont  reconnues par les assurances, je ne suis pas sûr qu'un automate qui oublie de transmettre un défaut froid par exemple et laisse perdre des milliers d'euros dans un frigo le soit.

Disons que je ne sais pas ce que tu en penses, mais les   automates sont surtout faits pour l'industriel et des lignes de productions, d'autres pour la machine outil numérique, d'autres pour du levage etc...

Ensuite il y a des tas de produits, mais tout dépend du budget , faut rentabiliser.:)

Je pense qu'il y a des produits adaptés aux serres , aussi !:)

Résultat de recherche d'images pour "automate pour gérer l'arrosage serre"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 30545 messages
A ghost in the shell‚ 44ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, PASCOU a dit :

Oui, je pense que tout dépends de ce qu'on veut.

Mais le matériel industriel est très cher.

Il y a peu, j'ai aidé un copain qui reprenait un vieux bâtiment. Il voulait déposer une armoire électrique, dedans il y avait un automate télémécanique de la série TSX, il me l'a filé ça l'embarrassait, je l'ai mis en vente au pif 230 euros, je ne pensais pas le vendre, pas de terminal, rien pour se connecter.

Un type me l'a pris le lendemain il voulait les cartes , mais peut être qu'il marchait encore. Bref il avait l'air tout content avec ça. 

Sinon pour revenir aux automates, la centrale dont j'ai mis le lien, il y en a d'autres, dans le même genre, elles sont adaptées pour la sécurité et tout tourne autours de ça, elles sont NFA2P, donc elles sont  reconnues par les assurances, je ne suis pas sûr qu'un automate qui oublie de transmettre un défaut froid par exemple et laisse perdre des milliers d'euros dans un frigo le soit.

Disons que je ne sais pas ce que tu en penses, mais les   automates sont surtout faits pour l'industriel et des lignes de productions, d'autres pour la machine outil numérique, d'autres pour du levage etc...

Ensuite il y a des tas de produits, mais tout dépend du budget , faut rentabiliser.:)

Je pense qu'il y a des produits adaptés aux serres , aussi !:)

Résultat de recherche d'images pour "automate pour gérer l'arrosage serre"

 

Derrière les automates, il y a des process qui sont potentiellement beaucoup plus sensibles et beaucoup plus onéreux qu'une simple chambre froide.

Les automates industriels sont assez chers, et le logiciel pour les programme est bien souvent payant. (parfois très cher même)

 

Pour ce qui est du TSX, il y a plusieurs gammes, dont certaines sont assez onéreuses.

Parfois il y a des affaires à faire, rien que pour les pièces de rechange.

Je n'achète pas d'occasion dans le cadre du boulot, parce que le risque ramené au prix des installations est trop élevé.

A titre personnel en revanche, pourquoi pas.

 

Le module présenté pour contrôler la serre ressemble aux modules programmables du genre Zelio/Millenium/Logo!...

En terme de gamme, ce sont des appareils qui sont plus petits que des automates.

Leurs fonctionnalités sont plus réduites, les instructions et capacités programme limitée, et les possibilités d'extension faibles.

Mais pour ce genre d'application c'est largement suffisant.

Attention à la connectique. En effet, le cordon de programmation est parfois spécifique et rarement gratuit. :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 52 minutes, Nephalion a dit :

 

Derrière les automates, il y a des process qui sont potentiellement beaucoup plus sensibles et beaucoup plus onéreux qu'une simple chambre froide.

Les automates industriels sont assez chers, et le logiciel pour les programme est bien souvent payant. (parfois très cher même)

 

Pour ce qui est du TSX, il y a plusieurs gammes, dont certaines sont assez onéreuses.

Parfois il y a des affaires à faire, rien que pour les pièces de rechange.

Je n'achète pas d'occasion dans le cadre du boulot, parce que le risque ramené au prix des installations est trop élevé.

A titre personnel en revanche, pourquoi pas.

 

Le module présenté pour contrôler la serre ressemble aux modules programmables du genre Zelio/Millenium/Logo!...

En terme de gamme, ce sont des appareils qui sont plus petits que des automates.

Leurs fonctionnalités sont plus réduites, les instructions et capacités programme limitée, et les possibilités d'extension faibles.

Mais pour ce genre d'application c'est largement suffisant.

Attention à la connectique. En effet, le cordon de programmation est parfois spécifique et rarement gratuit. :p

Quand tu as trois hectares de chambre froide çà chiffre vite.

Mais bien sûr  c'est un exemple et c'est  lorsqu'il faut indemniser que tout prend de l'importance. 

Mais c'est surtout coté humain....

Le cordon est souvent cher alors qu'il suffit de le fabriquer.

On trouve tout sur internet...:)

Moi j'aime  bien expérimenter  ensuite ça  m'ennuie vite.

Faut que je bouge...

Oui le module pour contrôler la serre ressemble à ça. 

Mais c'est très limité. 

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 30545 messages
A ghost in the shell‚ 44ans
Posté(e)

Pour un tel projet, la première chose est de lister les besoins:

- Fonctionnalités (arrosage automatique d'une ou plusieurs zones, chauffage, ventilation, mesures de paramètres physiques, alarmes, calendriers, gestion de l'ensoleillement, gestion des saisons, mode manuel, dérogations, contrôle à distance, éclairage ...)

- Capteurs (nature et type) (mesure de T°, d'humidité, de pression et débit d'eau, d'ensoleillement, consommation énergétique, boutons poussoirs, sélecteurs, fins de course, position du disjoncteur, présence tensions...)

- Actionneurs ( pompe, vannes, chauffages, ventilateurs, trappes motorisées, ...)

- Contraintes (température de fonctionnement du système de contrôle commande, distance entre les système de contrôle commande et les équipements, tension d'alimentation, possibilité de coupures de l'alimentation, moyens de communication, ergnomie, tolérance de panne, maintenabilité, coût, redondance, ...)

 

Une fois tout ça bien ficelé, on en déduit le nombre et le type des entrées/sorties du système. (tout-ou-rien, analogique, communication, ...)

Ca permettrait de dimensionner au niveau électrique le système de contrôle commande.

La définition de la complexité des traitements et ergonomie attendus permettra de choisir le type de système de contrôle commande en terme de puissance et de fonctionnalités.

 

Il faut garder à l'esprit que ce genre de système doit être évolutif, souple et facile à maintenir, car il est peu probable que tout soit bien calé dès le départ.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 49677 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 15:06, P.Pan a dit :

Bonjour les gens ^^

Alors voila une fois de plus besoin de votre science a ceux qui savent de quoi je parle...

 

Problématique:

Voila je veux pouvoir commander via un PC toutes une série électrovannes pour automatiser un arrosage jardin pelouse et ouverture et fermeture des portes ventilation d'une serre etc....
Les électrovannes programmables ça coute une blinde et bon faut les gérer une par une c'est franchement rébarbatif ^^
Donc je suis partie sur une configuration de ce type:

> PC portable (recup)  dédié uniquement à ça...


> carte relais USB (moins de 10 € commandé à l'étranger sans soft, 50 € en France avec soft)

ori-carte-relais-usb-a-8-canaux-vm8090-9

> Électrovannes (moins de 3 € commandé à l'étranger)

 

electrovanne-plastique-12v.jpg

 

> et ou vérins électrique pour les ventils ...

 


> Alimentation branchements, compatibilité Ampere des relais via les électrovannes tout ça c'est ok.

Question

1) N'ayant aucune connaissance en programmation, comment commander la carte ?
- Je sais qu'il existe des soft à télécharger suivant les fournisseur de cartes mais ils indique nulle part la réponse a ma question 2

2) Sans non plus y avoir passé des heures, j'ai pas trouvé de carte ayant plus de 8 relais, est il possible de commander plusieurs cartes relais via un hub USB avec ces dit soft ? conflit entre cartes ? ou il me faut trouver quelqu'un qui me fasse un code de programmation dédié** ?

3) Y a t'il une solution autre ou plus simple que la carte relais ?
 

4) et si ** qui se sent de me le faire...


Merci les gens d'avoir porté un peut d'attention a ce sujet .

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×