Aller au contenu

Pourquoi le type de méthanisation adopté dans le Lot fait-il courir un risque sanitaire ?


doug1991

Messages recommandés

Membre, Troll Rural, 30ans Posté(e)
doug1991 Membre 6 034 messages
30ans‚ Troll Rural,
Posté(e)

Pourquoi le type de méthanisation adopté dans le Lot fait-il courir un risque sanitaire ?

À cause du type d'épandage : DIGESTAT au lieu de COMPOST. Un autre type de méthanisation que celui adopté jusqu'ici dans le Lot est possible, adapté au sol karstique, et ne présentant pas de risque sanitaire. Explications.

Guy Astruc, géologue, Michel Bakalowicz, hydrogéologue du karst, Lydia et Claude Bourguignon ingénieurs agronomes et Pierre Rabhi, l'un des pionniers de l'agriculture écologique en France, tirent la sonnette d'alarme quant aux projets de méthanisation

https://actu.fr/societe/pourquoi-type-methanisation-adopte-dans-lot-fait-courir-risque-sanitaire_14595702.html

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

encore un titre tendancieux de sujet qui ne correspond pas à la réalité ...La méthanisation contrôlée n'a jamais fait courir un risque sanitaire ... :gurp:

c'est l’épandage de digestat qui l'est sans contrôles sanitaires ou géologique  ,mais cependant autant que les lisiers ...

Il n'y a aucune volonté en France à rentabiliser le lisier,qui pourrait être une source de revenus supplémentaire pour les agriculteurs ,mais qui en revanche leur demanderait un peu de travail et d'investissement ... 

c'est le digestat qui doit être contrôlé ...Chez nous les lisiers sont allègrement épendus dans les champs et se retrouvent dans les nappes phréatiques ,les cours d'eau ,sur les plages sous forme d'algues vertes ....En revanche on importe du digestats de Belgique ,des pays bas,d'Allemagne ....En résumé on importe la merde des autres et la notre on la boit .....

notre beau pays commence à devenir un pays poubelle à cause de  ce laxisme dont bénéficie l'agriculture ....

 les agriculteurs se donnent une image de jardiniers mais ressemblent plus à des éboueurs ...

 

 

 

"7 pays ou régions ont un système d'assurance qualité ou une réglementation nationale permettant d'utiliser le digestat comme fertilisant : les Pays Bas, le Royaume Uni, les Flandres, la Suisse, l'Allemagne, la Suède et l'Autriche, soit en tant que digestat brut, soit en tant que fraction solide ou liquide. L'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, les Flandres et les Pays Bas ont inscrit ces démarches dans les réglementations sur les fertilisants = le digestat conforme au cahier des charges est un fertilisant et peut être mis sur le marché (=vendu, exporté, etc). À noter que les Flandres exportent 56% du digestat produit dont une partie en France, alors que les méthaniseurs Français situés en région d’excédent ont du mal à mettre sur le marché leur digestat. Les Pays Bas exportent aussi leur digestat, en France et en Allemagne. Dans ces pays les méthaniseurs n’ont pas de dossier personnel à déposer pour prouver la qualité de leur produit. "

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Troll Rural, 30ans Posté(e)
doug1991 Membre 6 034 messages
30ans‚ Troll Rural,
Posté(e)
il y a 4 minutes, stvi a dit :

encore un titre de sujet qui ne correspond pas à la réalité ...La méthanisation contrôlée n'a jamais fait courir un risque sanitaire ... :gurp:

Il n'y a aucune volonté en France à rentabiliser le lisier,qui pourrait être une source de revenus supplémentaire pour les agriculteurs ,mais qui en revanche leur demanderait un peu de travail et d'investissement ... 

c'est le digestat qui doit être contrôlé ...Chez nous les lisiers sont allègrement épendus dans les champs et se retrouvent dans les nappes phréatiques ,les cours d'eau ,sur les plages sous forme d'algues vertes ....En revanche on importe du digestats de Belgique ,des pays bas,d'Allemagne ....En résumé on importe la merde des autres et la notre on la boit .....

7 pays ou régions ont un système d'assurance qualité ou une réglementation nationale permettant d'utiliser le digestat comme fertilisant : les Pays Bas, le Royaume Uni, les Flandres, la Suisse, l'Allemagne, la Suède et l'Autriche, soit en tant que digestat brut, soit en tant que fraction solide ou liquide. L'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, les Flandres et les Pays Bas ont inscrit ces démarches dans les réglementations sur les fertilisants = le digestat conforme au cahier des charges est un fertilisant et peut être mis sur le marché (=vendu, exporté, etc). À noter que les Flandres exportent 56% du digestat produit dont une partie en France, alors que les méthaniseurs Français situés en région d’excédent ont du mal à mettre sur le marché leur digestat. Les Pays Bas exportent aussi leur digestat, en France et en Allemagne. Dans ces pays les méthaniseurs n’ont pas de dossier personnel à déposer pour prouver la qualité de leur produit. 

La France va de plus en plus vers la méthanisation parce que l'épandage du lisier est de plus en plus réduit.

Si la méthanisation a une risque sanitaire par la population de nappes par le nitrate et aussi parce que fermentation est anaérobie donc favorise donc la multiplication des pathogène. Et contrairement au compost il n'y as pas un développement des champignons et des actinomycètes qui régulent les microbes.

Sans parler de l"impact sur les sols, déjà tout le carbone récupéré ne va pas au sol, pourtant les sols agricoles manques de carbone.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×