"Sous peine d'innocence" : le combat inlassable d'un condamné contre le système judiciaire américain


titenath Animateur 26 376 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)

"Sous peine d'innocence" : le combat inlassable d'un condamné contre le système judiciaire américain

Severino Diaz (à gauche) et le père Pierre (à droite) dans le documentaire \"Sous peine d\'innocence\" sorti le 1er mars 2017

 

Il a passé vingt-cinq ans derrière les murs de Rikers Island, l'île-prison au large de Manhattan, à New York, aux États-Unis. Il a toujours nié le crime pour lequel il a été condamné. Pourtant, à 77 ans, Severino Diaz ne manque pas d'humour. L'homme nous accueille avec un regard malicieux... et cette phrase : "S'il y a bien une chose que j'ai retenue, c'est qu'il vaut mieux être un milliardaire coupable qu'un innocent pauvre !" C'est l'histoire de son combat contre le système judiciaire américain que raconte le documentaire Sous peine d'innocence qui sort mercredi 1er mars au cinéma.

Le réalisateur Pierre Barnerias, un ancien grand reporter, a passé treize ans à filmer le parcours de Severino Diaz. La vie de cet exilé cubain, arrivé à New York en 1969, bascule un soir de décembre 1981. L'homme assiste au meutre d'un dealer dans un bar. Il a tout du coupable idéal. Malgré les éléments qui le disculpent, Severino Diaz est condamné en 1983 à quinze ans de prison car il refuse de plaider coupable et n'a pas les moyens de se défendre.

(...)

Source et suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

shyiro Membre 5 390 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Citation

 

S'il y a bien une chose que j'ai retenue, c'est qu'il vaut mieux être un milliardaire coupable qu'un innocent pauvre !" C'est l'histoire de son combat contre le système judiciaire américain que raconte le documentaire Sous peine d'innocence qui sort mercredi 1er mars au cinéma.

 

 

 

Effectivement :

- Les riches accusés peuvent payer combien de centaine de milliers de dollars pour etre exonérés d'etre enfermés en prison pdt leur periode de detention preventive avant ou en cours de jugement

- Le procureur peut meme organiser voire meme encourager des negociations financieres entre l'accusé et sa victime, pour que la victime abandonne sa plainte en echange d'indemnités financieres. 

 

Citation

Malgré les éléments qui le disculpent, Severino Diaz est condamné en 1983 à quinze ans de prison car il refuse de plaider coupable et n'a pas les moyens de se défendre.

[...]

"À l'époque, ils m'ont dit que n'écoperai que de cinq ans de prison. Mais en échange je devais dire : 'Oui, j'ai tué ce type', raconte-t-il aujourd'hui. Je n'ai pas pu. Parce que ce n'était pas vrai." Arrivé au bout de sa peine initiale, Severino Diaz comparaît devant une commission de libération conditionnelle. Là encore, on lui demande d'avouer. Là encore, il refuse. Il écope une première fois de deux ans de prison supplémentaires. Pour avoir refusé obstinément d'avouer le crime dont on l'accuse, il passera au total dix ans de plus derrière les barreaux. 

Effectivement ce n'est pas la premiere fois que j'entends cela dans la Justice americaine ... C'est une attitude perverse ne cherchant pas la verité mais cherchant à intimider l'accusé à s'avouer coupable alors qu'il pourrait etre reellement innocent !    

 

Modifié par shyiro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bernardpoll Membre 525 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)

Bonjour, l’histoire de cet homme me brise le cœur. Comme lui, combien de personnes innocentes périssent derrière les barreaux alors que des mafieux se promènent librement à l’extérieur ? Je vais essayer de regarder le documentaire ce soir, mais je suis sûr que ça va beaucoup me marquer. Très bonne fin de journée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant